Spécial James Murphy par forlorn
publication le : 28/10/2014
Un Top n'engage que son auteur. Nos goûts étant conditionnés par nos connaissances, un Top est toujours susceptible d'évoluer. (traduction: je ne parle que de ce que je connais). L'objectif de ce Blog est de susciter le débat, d'encourager les échanges. Soyez curieux et n'hésitez pas à proposer le votre.

Guitariste virtuose à la carrière hors-norme, aussi précoce que fulgurante. Mercenaire au spectre musical conséquent (thrash, death, prog). Hyperactif ambitieux toujours à l'affut de nouveaux défis et de responsabilités supplémentaires. Compositeur émérite stoppé en pleine maturité artistique et reconverti producteur par la force du destin... Il existe de nombreuses façons de décrire ce natif de Portsmouth, Virginie.
Aujourd'hui on va parler de James Murphy.



Voici les principales références de sa discographie (en tant que guitariste):

1989: Agent Steel - Mad Locust Rising (VHS)
1990: Death - Spiritual Healing
1990: Obituary - Cause of Death
1991: Cancer - Death Shall Rise
1993: Disincarnate - Dreams of the Carrion Kind
1994: Testament - Low
1995: Testament - Live at the Fillmore
1996: James Murphy - Convergence
1997: Konkhra - Weed out the Weak
1999: James Murphy - Feeding the Machine
1999: Konkhra - The Freakshow (EP)
1999: Testament - The Gathering
1999: Konkhra - Come Down Cold

______________________________

* Discographie: MON TOP 5 *

5/ DISINCARNATE - Dreams of the Carrion Kind (1993) (Death Metal - US)



En 1992 James Murphy prend son destin en mains et fonde SON groupe. Entouré de musiciens méconnus (dont le batteur Tomas Viator, futur Acid Bath et Shrum), notre soliste virtuose nous offre SON album de death metal. Sorti chez Roadrunner, il bénéficie d'une production de Colin Richardson, d'un visuel signé Dave McKean et de featurings des britanniques John Walker (Cancer) et Aaron Stainthorpe (My Dying Bride). Un album culte d'un groupe tué dans l'oeuf, la faute à son départ pour Testament. Maintes fois annoncé depuis 1999, son successeur reste l'une des plus grandes arlésiennes de notre époque (Chinese Democracy étant finalement sorti).
Album en écoute intégrale: voir ici

4/ OBITUARY - Cause of Death (1990) (Death Metal - US)



Allen West ayant pris la tangente, Obituary fait appel à James Murphy, dont la côte vient de monter en flèche suite à sa participation à Spiritual Healing de Death. Le résultat de cette collaboration, Cause of Death, est un classique du genre, produit par Scott Burns et doté du plus somptueux des artworks signé Michael R. Whelan. Une illustration au départ prévue pour Beneath the Remains de Sepultura... Album en écoute intégrale: voir ici

3/ DEATH - Spiritual Healing (1990) (Death Metal - US)



L'album de transition par excellence, produit par Scott Burns et au visuel signé Ed Repka. Fini le death primaire, les compositions de Chuck Schuldiner se font plus techniques et complexes. Associé à la section rythmique de Massacre (Terry Butler/Bill Andrews), James Murphy, alors âgé de 22 ans, participe à l'orgie. Il s'agit de son 1er album studio, après un live d'Agent Steel. On a vu pire comme débuts! Album en écoute intégrale: voir ici

2/ JAMES MURPHY - Feeding the Machine (1999) (Metal Prog - US)



Visuel signé Dave McKean et pluie de guests pour son 2ème album solo, avec des membres d'Artension, Dali's Dilemma, Geezer, Machine Head, Magellan, Sadus, Steve Vai, Testament... pour un résultat exceptionnel. A sa sortie, Zoltar le présentait comme le meilleur album d'un guitariste depuis Passion & Warfare (1990) de Steve Vai. Feeding the Machine est incontestablement l'enregistrement de James Murphy le plus mature et abouti.
Formidable vraiment. (la chronique arrive...)

- Feeding the Machine - feat. Clark Brown (Geezer) au chant: voir ici
- Race with Devil on Spanish Highway (Al Di Meola cover): voir ici

1/ TESTAMENT - Low (1994) (Thrash Metal - US)



Après un album expérimental incompris (The Ritual), le départ de 2 membres (Alex Skolnick et Louie Clemente) et des greffes rejetées (les ex-Forbidden Glen Alvelais et Paul Bostaph ne font que passer), Testament est au fond du trou. La suite personne n'aurait pu la prédire. Les Californiens engagent James Murphy et John Tempesta (ex-Exodus, futur White Zombie, Prong, Helmet, The Cult) puis défoncent tout sur leur passage. Incroyablement fougueux et créatif, balayant un large spectre musical (des plans quasi-death à la power-ballade en passant par un instrumental d'anthologie), Low délaisse les schémas passéistes des années 80s pour entrer de plein pied dans la modernité. De surcroit parfaitement produit (une première) et bénéficiant d'un visuel signé Dave McKean.
Le premier chapitre d'une trilogie remarquable. Album en écoute intégrale: voir ici

______________________________

* Un Musicien de Session particulièrement sollicité *

James Murphy ayant posé des soli sur des 10aines d'albums, voici une sélection de références par
ordre chronologique.
Au programme, 4 des groupes avec lesquels l'Américain s'est le plus investi, accompagné d'un bonus cocorico.
Pour ceux qui voudraient en apprendre plus sur ses participations (Gorguts, Malevolent Creation, Nevermore, Solstice...), consultez ses pages sur metal-archives / wikipedia / site officiel

- 1991: CANCER - Death Shall Rise (Death Metal - Angleterre)



Ayant pris leur tour au Morrisound studio de Scott Burns, les Anglais offrent à James Murphy tous les soli de leur 2ème album. S'il n'a jamais été considéré comme un membre à part entière, notre guitar hero apparait dans le livret (afin de booster les ventes) et les a accompagné en tournée. Un album potable à réserver aux inconditionnels du genre. Album en écoute intégrale: voir ici

- 1996-2000: ARTENSION (Metal Prog - US)



Après Convergence (1996), un 1er album solo dévoilant ses influences progressives, James Murphy se rapproche de cette scène, entamant une collaboration régulière avec le supergroupe Artension (comprenant John West, Vitalij Kuprij et Mike Terrana). Il apparait ainsi sur leurs 4 premiers albums [Into the Eye of the Storm (1996), Phoenix Rising (1997), Forces of Nature (1999) et Machine (2000)] en tant que soliste et producteur.

Extrait de l'album Forces of Nature (1999), le morceau Tall Ships en écoute.

- 1997-1999, 2009: KONKHRA (Death/Thrashcore - Danemark)



En vacances aux Etats-Unis, le Danois Anders Lundemark ne fait pas de complexes et tente sa chance auprès d'un James Murphy plus overbooké que jamais. A la surprise générale, ce dernier accepte son offre, impliquant même le batteur Chris Kontos (ex-Machine Head) dans l'affaire. A défaut d'être mémorable, la collaboration Lundemark/Murphy, sera plutôt productive: Weed Out the Weak (1997), The Freakshow (EP 1999), Come Down Cold (1999) et Nothing Is Sacred (2009). => Clip de Backstabber

- 1998: EXPLORERS CLUB - Age of Impact (Rock Prog - US)



Actif depuis 1985 au sein de MAGELLAN (rock progressif), le claviériste Trent Gardner lance son projet solo, faisant appel à une impressionnante brochette de guests, parmi lesquels: son frère Wayne (décédé cette année),
3 membres de Dream Theater (LaBrie, Petrucci, Sherinian), Terry Bozzio (ex-Frank Zappa, Jeff Beck et Steve Vai), Billy Sheehan (Mr. Big, ex-David Lee Roth), Steve Howe (Asia, Yes), D.C. Cooper (Royal Hunt), Matt Guillory (Dali's Dilemma, Zero Hour) et bien sûr James Murphy. Sorti en catimini chez Magna Carta, ce 1er album lénifiant ne trouvera pas son public. Album en écoute intégrale: voir ici

- 2001: AGRESSOR - The Spirit of Evil (EP) (Thrash/Death - France)



Un additif à l'apprécié Medieval Rites avec un featuring de James Murphy en guise de cerise sur le gâteau.
Agressor? Un groupe rare. => Medieval Rites (live 2002)

______________________________

* Producteur: une reconversion nécessaire *

Lorsqu'il fait ses premiers pas de producteur en 1996 (Convergence), il ne s'agit pour James Murphy que d'une corde supplémentaire à ajouter à son arc. Mais en 2001, quelques mois avant la disparition de son ami Chuck Schuldiner, on lui diagnostique une tumeur au cerveau. Diminué physiquement et financièrement, James Murphy vit depuis au rythme de ses interventions et traitements. Il n'a plus composé d'album complet depuis 1999 et n'est plus remonté sur scène. De nombreux concerts/évènements ont été organisés pour lui venir en aide. N'ayant d'autre choix que de s'installer derrière les manettes, James Murphy s'est spécialisé dans le mastering.

En dehors de "ses" groupes, il a sa part de responsabilité dans de nombreuses productions Necropolis (Arckanum, Deathwitch, Ophtalamia, Tartaros, Vondur), Season of Mist (...and Oceans, Abaddon Incarnate, Geasa) ou The End records (2 albums de Novembers Doom, 4 albums de Sigh). Un classement n'ayant que peu d'intérêt pour les non-initiés, je vous renvois aux liens suivants: metal-archives / site officiel

En guise de rab, voici une petite liste de références random:
1998: Exhumed - Gore Metal
1999: Avulsed - Stabwound Orgasm
2008: Abigail Williams - In the Shadow of a Thousand Suns
2009: Augury - Fragmentary Evidence
2010: Aborted - Coronary Reconstruction (EP)

On se quitte avec une interview très complète de James Murphy réalisée via skype et publiée en février 2013:


Prêtez également attention aux liens suivants:
Paypal / Facebook / SafeHouseProduction (bandcamp de ses productions récentes)

A votre tour. Partagez votre expérience et vos anecdotes.
Nb affichages: 11025
Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 24/08/2014 à 11h10 - (2779)
Un dossier magnifiquement bien réalisé et qui me donne envie de me replonger dans certains de ses disques méconnus. Pour moi son chef-d'oeuvre reste le Spiritual Healing où ses duels avec Chuck sont une merveille du genre sur ce disque transitoire.

Après Cause of death est l'autre perle où son boulot est impressionnant et fait passer Allen West pour un débutant pour cet indémodable du death.



Ayin
IP:193.253.170.0
Invité
Posté le: 24/08/2014 à 11h54 - (2780)
J adore ce mec.

Mais pour moi son chef d œuvre ultime reste The Gathering, dans mon top 5 des meilleurs album de metal

Jeff Hannimalman
IP:82.67.254.88
Invité
Posté le: 24/08/2014 à 11h55 - (2781)
Assurément un grand monsieur.
Dommage qu'il ne se soit pas stabilisé avec Death ou Obituary, ça aurait pu faire très très mal... Mais s'il a trouvé son compte comme ça...
Par contre vivre depuis 15 ans avec une telle épée de Damoclès au dessus de la tête, quelle horreur...

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 24/08/2014 à 13h53 - (2782)
Oui, quelle horreur cette sa....rie. Rien à redire, c'est très instructif, super complet, bravo!

Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 24/08/2014 à 14h10 - (2783)
Pour ma part, je n'ai que Cause of Death et Low, donc, je les mettrai nécessairement dans mon top 2... :)

En tout cas, intéressant de savoir que sa tumeur n'est pas cancéreuse... Finalement, ça montre bien qu'on entend et lit beaucoup de choses, mais que tout n'est pas vrai ou exact...

Espérons qu'un jour il pourra à nouveau s'investir complètement dans un enregistrement de son cru...



vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 24/08/2014 à 17h44 - (2784)
Un excellent travail de forlorn - encore une fois.

Bravo, je suis fier d'héberger du contenu aussi bon et travaillé que ça sur VS !

Sinon je suis fan de "Cause of Death" qui est le meilleur OBI selon moi ! James y est forcément pour quelque chose !



Alex/Agressor
IP:83.157.116.61
Invité
Posté le: 24/08/2014 à 18h29 - (2785)
Super gratteux, super cool un plaisir d'avoir bossé avec lui!

chuck
IP:83.157.2.160
Invité
Posté le: 24/08/2014 à 22h19 - (2786)
Son association avec Schuldiner sur Spiritual Healing a donné ni plus ni moins qu'un des meilleurs albums de death metal de tous les temps.

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 25/08/2014 à 00h45 - (2787)
Quel Top !! Complet et instructif qui donne envie de se (re)plonger dans la discographie du "Monsieur".
Dans mon Top, il y a Testament, Cancer, Death, Obituary et son excellent album solo "Convergence"



jaquouille
Membre enregistré
Posté le: 25/08/2014 à 06h51 - (2788)
Spiritual Healing est mon album préféré de Death
Cause of Death est mon album préféré de Obituary

le monsieur y est pour quelque chose... pas de doute là-dessus ;-)


Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 25/08/2014 à 12h55 - (2789)
Superbe travail forlorn, sur le fond et comme sur la forme, bravo ! A défaut d'avoir tout (ré)écouter récemment, ton top 5, en chipotant sur l'ordre et sur LOW / The Gathering, est aussi le mien.



Stéphane
Membre enregistré
Posté le: 25/08/2014 à 14h38 - (2790)
Admirable dossier de forlorn, once again !
Du travail de fond, complet, de passionné qui sait de quoi il parle.
Tu m'as donné envie de me réécouter tous ces albums ! Merci.

Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 25/08/2014 à 15h08 - (2791)
* (ré)écouté...

smh
Membre enregistré
Posté le: 25/08/2014 à 19h17 - (2792)
Super boulot!

TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 25/08/2014 à 21h34 - (2793)
Superbe article pour un grand monsieur !
Je me souviens qu'à la sortie de l'album de Disincarnate, tellement impressioné par le niveau du bonhomme, je passais mon temps à étudier religieusement chaque note des solos qu'il dispensait avec classe sur cette galette. Mes BASF Ferro Extra, usées jusqu'à la moelle, s'en souviennent encore ;-)

Puis retropédalage sur "Spiritual healing" et "Cause of death"...deux ogives ultimes qui font encore le bonheur de mes esgourdes 20 ans plus tard.

Et ce "Low"...pfffh, rien à jeter.

Je plussoie sur le top, avec une place particulière pour Disincarnate.



Jeff Hannimalman
IP:82.67.254.88
Invité
Posté le: 25/08/2014 à 22h33 - (2794)
Ca allait de soi comme avec chaque taf de forlorn mais c'est vrai que quand on atteint ce niveau de qualité, ça doit être souligné.
Clair que VS peut être fier d'avoir ce genre de ressource au sein de son équipe car c'est pour lire ce genre de contribution que je viens ici.
Ca fout une sévère gifle aux tops torchés à la va-vite ou aux blogs pseudo-haineux. (vous m'aurez compris)
Total respect.

matthieullica
Membre enregistré
Posté le: 25/08/2014 à 23h12 - (2795)
Concision, précision, documentation et générosité passionnelle.
Pas besoin de signature pour reconnaître le "Forlorn style".

Un top 5 avec 3 pochettes du "mighty" Dave McKean.
(L'un des géniteurs de l'infographie, couplant illustration manuelle et ordinateur. )
Aussi, une époque où les pochettes n'étaient pas encore copiées-collées.

Chez Testament, c'est James qui m'a mis LOW à la bouche.
Dans mon TOP 5 toutes catégories confondues. Ultra-fan.


Strat
Membre enregistré
Posté le: 27/08/2014 à 09h40 - (2796)
Super travail de notre ami Forlorn !
Je ne connaissais que de nom cet artiste, et était loin de me douté qu'il était aussi impliqué dans tant de groupe !
Comme à chaque fois Forlorn sait mettre des informations pertinente, comme l'artwork de ce fameux album de Obituary qui aurais du être utilisé par Sepultura pour Beneath the Remains !

Merci Forlorn !



The Quebekers
IP:107.171.184.119
Invité
Posté le: 27/08/2014 à 18h41 - (2797)
J'adore ce Dreams of the carrion kind.

Grand Strateger
Membre enregistré
Posté le: 28/08/2014 à 22h54 - (2798)
Un grand merci Forlorn pour cet excellent article !!!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker