xREPENTANCEx - The Sickness Of Eden (Goodlife/Carry The Weight) - Selection VS du 25/09/2015 @ 08h02
Parfois, on ne croit plus en rien, on n’a plus d’espoir, on est au bout du rouleau, résigné, on se dit que c’est baisé, que tout est foutu. J’avoue j’ai douté. J’ai cru que je m’étais trompé pendant toutes ces années, que j’avais fait fausse route, que j’avais fait le mauvais choix. Je me suis posé bien des questions. Était-ce moi ou bien était-ce lui ? Étais-je devenu trop vieux ? Avais-je changé ? Avait-il changé ? Je ne le reconnaissais plus, je ne me reconnaissais plus en lui. Ou était donc passé celui que j’avais aimé durant toutes ces années ? Près de vingt ans de vies communes nous avaient changé. La passion s’était tarie. Secrètement, et moins secrètement, j’allais voir ailleurs. Avec honte au début, puis sans plus aucune gêne. Je me suis perdu. Je l’ai laissé tomber car il m’avait trahi, du moins j’avais-je cru. Je ne savais plus quoi faire, j’étais désemparé. Je ne me reconnaissais plus, je ne savais plus qui j’étais, je vivais dans le passé, sur tous nos souvenirs, tout ces bons moments passés ensemble. J’ai pensé au pire, pensé que c’était la fin de l’histoire, que plus rien ne serait jamais pareil entre nous. Et puis…C’est à ce moment là, quand les ténèbres sont les plus épaisses, que le doute est le plus puissant, que les choses sont les plus insondables que surgit la plus aveuglante des lumières. Cette lumière s’appelle xREPENTANCEx. Je ne m’étais pas trompé, mes doutes se sont envolés. Grâce à lui, j’ai su : non je n’avais pas perdu quinze ans de ma vie. Oui j’aime toujours le hardcore, plus que tout autre. xREPENTANCEx m’a sauvé, m’a réconcilié avec le hardcore, avec une certaine forme de hardcore que je croyais morte à jamais et pour toujours.

xREPENTANCEx marque le grand retour du edgemetal vindicatif, avec un message, une éthique, des convictions et une musique de tradition mais moderne, jamais passéiste. xREPENTANCEx ne dit pas « c’était mieux avant », il dit « regardons en arrière pour aller de l’avant ». Les anglais ont beaucoup écouté Arkangel, le vrai Arkangel, celui de « Prayers Upon Deaf Ears » et de « Dead Man Walking », deux chefs d’œuvre absolus du genre. On en trouve des traces, des riffs, des inspirations partout sur l’album : dans les compositions, les paroles, les concepts. Ils ont couplé ça avec le meilleur du vegan hardcore américain très axé libération animale. Ça donne un edgemetal tranchant et lourd à la fois, le meilleur des deux mondes. Les anglais réunissent l’école américaine et l’esprit, le style euro-hardcore des années 90. Soit la puissance du metal, l’engagement vegan straight edge et l’énergie du hardcore.

« The Sickness Of Eden » est un album qui sent bon les années 90 de par sa production qui s’en inspire sans la singer, on retrouve en effet un son plus moderne sans être aseptisé comme c’est le cas de beaucoup de sorties écrasées, étouffées par un son générique, une production tout en lourdeur et en puissance inutile. Ici, c’est différent, le son vit, la musique semble libre avec ses qualités et ses petits défauts aussi. La batterie sonne comme une vraie batterie, les guitaristes semblent être deux à jouer et pas un millier. Pas besoin de construire des murs de cordes pour donner envie de foutre le feu à ce monde. Le premier morceau « Through Eyes Unclouded » débute comme un titre de Congress avec une partie de guitare 100% metal qui montre que les mecs ont révisé leurs classiques et connaissent leur petit H8000 illustré par cœur. « Children Of Cain » rappelle tout autant Arkangel que le Liar de la belle époque. Des riffs metalliques à souhait, une voix qui crache sa haine et des breaks incroyables qui constituent autant d’invitations à la bagarre. Puis cette moshpart casée là, tranquille, histoire de casser 2-3 bouches en toute gentillesse. En toute amitié.

« Knowing » déboule comme un morceau de Slayer avant de ralentir à mi-parcours pour placer un petit passage parlé et repartir de plus belle par des parties de guitares hyper brutales et très lourdes. « Domininon’s End » s’impose comme le meilleur titre d’un album impeccable en tout points. « Dominion’s End » est un pur titre de edgemetal, à 100%. On pense à Reprisal, l’école italienne évidemment mais avec une touche metal en plus dans les guitares. Quelques solos ou plans sur lesquels plane l’ombre de Kerry King. Les paroles sont bien évidemment engagées et toutes dirigées vers le straight edge et le veganisme. « The Sickness Of Eden » est un album sans concessions, brutal, bourré d’émotions, de puissance, de violence. Un disque de edgemetal comme on n’en avait pas entendu depuis longtemps. Un des grands disques de cette année 2015, si ce n’est le plus grand. Un disque qui pour moi est pratiquement parfait. Le seul petit point faible vient de la voix qui aurait pu être une chouille plus haineuse, plus agressive lors de certains passages. Pour le reste il n’y a rien à redire ? « The Sickness Of Eden » est le disque qu’Arkangel aurait du sortir après « Dead Man Walking »



Ecputer. Télécharger. Acheter. - 104 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 18.5/20 | Nb de lectures : 8946




Auteur
Commentaire
jayftbx
Membre enregistré
Posté le: 25/09/2015 à 08h49 - (118011)
C'EST PAS TROP TÔT !!!

xCALOTTESURTABOUCHE2015x



Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 25/09/2015 à 11h43 - (118013)
Oh my mosh... comment ça a l'air de botter des culs à la chaîne !!! Merci pour la découverte !

PS : le premier paragraphe est excellent (tout comme le reste de la kro), je m'y reconnais un peu...

kurton
IP:173.231.112.190
Invité
Posté le: 25/09/2015 à 18h33 - (118020)
Un gros merci seb.

Au passage avais-tu ecoute le premier LP de afterlife kids ''Morgengrauen''?





Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 25/09/2015 à 19h14 - (118021)
De rien, ça me fait plisir.

Le AFTERLIFEKIDS je l'avais même chroniqué en son temps.

Worthless
Membre enregistré
Posté le: 25/09/2015 à 20h03 - (118022)
Le disque de l'année, c'est évident. Le Edgemetal ne m'avait pas filé de mandale aussi grosse depuis l'album de Martyrs, celui de Decadence l'an passé n'étant pas loin derrière. Mais là ce Sickness Of Eden démonte tout.

pootre
IP:82.233.205.186
Invité
Posté le: 25/09/2015 à 20h03 - (118023)
Je me disais ... encore un truc de hardcore a deux balles....... et maintenant je ramasse mes dents.

DeathCrumble
Membre enregistré
Posté le: 25/09/2015 à 23h23 - (118025)
Album monstrueux, découverte de l'année pour ma part. Quelle claque !

ennemi juré
IP:93.14.83.132
Invité
Posté le: 26/09/2015 à 19h13 - (118031)
Vous êtes sérieux là?! Je m'attendais à beaucoup mieux que ça en lisant les commentaires. Pas du tout accroché. Voix irritante.

MrGuitoune
IP:86.66.183.40
Invité
Posté le: 27/09/2015 à 01h52 - (118033)
C'est vraiment génial, grosse claque, la chro m'a donné envie, la musique m'a convaincue!
Mais je ne connais vraiment que de nom le "Edgemetal" est ce que quelqu'un pourrait me renseigner un peu plus sur ce genre (qui date des 90's me semble-t-il) ?

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 27/09/2015 à 09h21 - (118034)
Bah, en gros, Edgemetal = hardcore+riffs à la SLAYER+paroles straight edge



xmaxx TOOTH
IP:86.71.100.5
Invité
Posté le: 27/09/2015 à 11h31 - (118035)
Cool cool cool!!! Enfin un truc potable (et récent) qui vient de chez les Britons!!!

Maxgrind
IP:78.122.6.150
Invité
Posté le: 29/09/2015 à 09h19 - (118056)
@Worthless : Ahhhh, Martyrs !!! "Every day...", c'est du champagne HxC/Edgemetal, du gros gâteau quoi !!! Mais le groupe a malheureusement disparu de la circulation après cette ode à la haine :(

Sinon, totalement d'accord avec Seb, c'est du tout bon. Sleep Paralysis et Dominion's End, pfiou, prévoyez des protections dentaires !
Et concernant le chant, même constat. Ça manque d'agressivité, de hargne. Un chant à la Martyrs/All Out War aurait été parfait !

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 29/09/2015 à 09h27 - (118057)
Oui Martyrs c'est fini :/ Pour le chant j'aurais vu un truc à la Reprisal/Sentence, je ne parles pas d'Arkangel parce ce chant est tellement unique que personne ne peut s'y comparer. Mais ça leur donne une raison de s'améliorer encore.

Pour les fans je conseille le premier LP d'In Tongues "Ritual Of Failure and Ruins" dans un style de edgemetal à la Undying/Statecraft.


arkant1
IP:113.53.228.78
Invité
Posté le: 02/10/2015 à 19h56 - (118125)
Grosse, grosse mandale. Merci pour la découverte.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker