ZONARIA - Arrival Of The Red Sun (Listenable/PIAS) - 09/08/2012 @ 08h17
On ne pourra jamais en vouloir à un groupe d’être persévérant. ZONARIA fait partie de ceux-ci, qui ont tout de suite été catalogués comme « clone de TRUCMUCHE sans intérêt », mais a continué dans son coin à développer son propre son. Existant depuis 2001, le groupe suédois avait sorti en 2007 avec Infamy And The Breed un premier album un peu trop influencé par HYPOCRISY. Bien qu’intégrant quelques autres influences (du mélodeath moderne, du mélodeath plus blackisant, du SCAR SYMMETRY, des plans syncopés), il était très difficile de détacher le groupe d’une certaine image de rip-off d’HYPOCRISY période Virus. Pourtant, ni vu ni connu, le groupe signera chez Century Media l’année suivante pour The Cancer Empire (2008). Pioche intéressante pour le label qui a montré un groupe sachant évoluer, se dirigeant plus vers un black/death symphonique un chouïa plus bourrin. Mais malgré quelques premières parties de concert prestigieuses, le groupe a gardé une image de formation de seconde zone. « Retombé » chez Listenable, le quartet suédois va donc pouvoir continuer à évoluer dans la discrétion et prendre son temps. Quatre ans séparent ainsi The Cancer Empire de leur troisième offrande, Arrival Of The Red Sun.

Le style ZONARIA évolue donc par petites touches, et Arrival Of The Red Sun revient ici à un aspect bien plus mélodique, plus épique, voire même un peu plus lourd par moments. Manque de pot, l’influence HYPOCRISY ressort à nouveau et il va encore une fois être difficile de s’en détacher (cf. le final "Face My Justice" ou tous les gimmicks HYPOCRISiens sont présents). Après tout, Infamy And The Breed tenait la route au niveau des compos et le groupe est désormais plus personnel, sans pour autant exploser la cote d’originalité. Le chant de Simon Berglund change un peu de ton, ici on se rapproche même des vocaux de David Vincent sur le dernier MORBID ANGEL (en moins aigu et irritant quand même), mais toujours avec des lignes vocales et des placements de la pure école Peter Tägtgren. D’autres influences sont palpables, comme AMON AMARTH sur certains passages mélodiques plus appuyés, ou encore des groupes de Black mélodique comme NAGLFAR. Du reste, la recette reste globalement la même, à savoir du Death/Black mélodique à l’ambiance futuriste et aux apparats modernes qui vont avec, et même des touches de Metal-Indus (le début de "Gunpoint Salvation"). Il y a du talent et de la ressource chez ce groupe, capable de nous pondre des morceaux savamment bien arrangés, plus ou moins symphoniques et agressifs, et de bonnes compos avec des riffs efficaces et des mélodies bien amenées. Mais c’est à peu près tout, et de toute façon c’est bien suffisant. Il n’y a pas grand-chose de plus à dire, Arrival Of The Red Sun est un bon album de « Metal extrême mélodique » comme on dit dans le jargon, avec une prod bien puissante, un format direct et compact (10 morceaux, 40 minutes), des morceaux plutôt accrocheurs voire fédérateurs (avec quelques accélérations salvatrices) et un ensemble plus que satisfaisant au niveau de la qualité.

Cela n’est toutefois pas suffisant pour faire de ZONARIA une formation de grande classe. Le groupe est fortement sympathique et se laisse agréablement écouter, mais il lui manque toujours un truc en plus pour faire la différence, même si leurs albums sont généralement réussis et Arrival Of The Red Sun ne déroge pas à la règle. Une bonne formation de seconde division, qui comme chaque formation de seconde division a des influences palpables mais plutôt bien digérées, mais pour ma part ça s’arrête là. Reste quelques pistes au-dessus du lot comme "Liberation Zero", "The Blood That Must Be Paid", "A Lullaby to Those Still Alive" ou encore "My Vengeance Remains", mais Arrival Of The Red Sun ne me laissera pas un souvenir impérissable bien qu’il soit plutôt cool (et devrait probablement bien passer en Live), et le groupe ne semble plus avoir de marge de progression. Après si vous êtes fan de ZONARIA, cet album est bien plus abouti que ses prédécesseurs et devrait aisément combler vos attentes. Un bon album de Death/Black mélodique HYPOCRISien un peu épique par moments, et c’est tout.



http://www.zonaria.com - 240 visite(s)

facebook - 183 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 14.5/20 | Nb de lectures : 11937




Auteur
Commentaire
hainemijuré
Membre enregistré
Posté le: 09/08/2012 à 09h59 - (103270)
Pas du tout fan de Hypocrisy, mais j'ai bien accroché à ce groupe.



diesirae
Membre enregistré
Posté le: 12/08/2012 à 02h23 - (103286)
L'album est pas génial mais il est meilleur que la kro. Et comme toujours, absolument pas d'accord avec ce que raconte le père Snake...sévère mais au moins tu pourras pas me reprocher de faire du Hypocrisy :-p

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker