ZODIAC - Sonic Child (Napalm/Season of Mist) - 10/10/2014 @ 07h49
Cela fait maintenant quatre ans que le combo allemand de Münster Zodiac distille son Hard Rock Blues avec la régularité métronomique d’un album par an. Du LP éponyme en 2011 à leur (quatrième si vous avez suivi) nouvel album Sonic Child cette année, il n’y a pas grand chose à leur reprocher. Le point culminant fût la sortie de leur galette à hits A Hiding Place l’année dernière. Truffé de refrains imparables, de mélodies inoubliables, cet album a clairement marqué une évolution dans la carrière du groupe. La tournée qui a suivi fût également en tout point remarquable et l’on garde en tête deux superbes performances. La première au Desert Fest de Londres et la seconde lors de notre cher Hellfest. Et bIm quatre mois plus tard, voici un nouvel album et le groupe est déjà en tournée à l’heure où vous lirez ces lignes. Il va vraiment falloir qu’ils nous disent à quoi ils carburent.

La passion musicale est forcément une des réponses car la sincérité coule dans leurs veines. Pas de surprise d’album en album, une simple évolution constante de la qualité de leurs morceaux, de leur production, le tout au service d’un Hard Rock classique et ultra efficace. S’il y avait un petit reproche à faire à ce fameux A Hiding Place, c’était la production justement. Trop propre, trop lissée ne laissant que peu la place à la distorsion. Constat surprenant s’il en est puisque leurs performances scéniques en regorgent et l’incroyable énergie déployée ne se retrouvait pas sur l’album. Il y a fort à parier que le groupe a fait le même constat puisque la première chose qui frappe avec Sonic Child c’est le son. Même s’il n’est pas aussi massif que sur scène, il est déjà beaucoup plus brut et l’efficacité est indubitablement décuplée. Un peu comme si le groupe avait enregistré l’album live, en une prise dans leur local de répétitions. Il n’y a qu’à constater le son des cymbales et particulièrement de ce charleston (l’Hi-Hat pas le style de musique) bien ouvert comme il se doit sur le break de "Good Times"… Là on vibre…

Qu’en est-il côté composition ? C’est tout simplement excellent. On va vraiment finir par croire que le groupe ne fera jamais d’erreurs de parcours. De l’épique et introductif "Swinging On The Run", en passant par l’entêtant et magique "A Penny And A Dead Horse", à l’excitant "Out Of The City" et son bridge incroyable ou au doux et envoûtant "Rock Bottom Blues", cette nouvelle livraison ne possède que d’excellentes chansons à part l’anecdotique final "Shine". Peut être moins « tubesque » que l’album précédent mais largement plus mature, ce Sonic Child est une vraie petite perle qu’il faut mettre en toutes les mains.

Les plus fans d’entre vous se demanderont sûrement quelle est la reprise choisie par le groupe sur ce nouvel album ? Ce n’est autre que l’illustre "Not Fragile" de Bachman Turner Overdrive… Oui bon ça va on déconne. Vous reconnaîtrez quand même que "Cortez The Killer" de Neil Young, présente sur A Hiding Place, a une toute autre gueule non ?




Rédigé par : Madrigal | 16/20 | Nb de lectures : 11276




Auteur
Commentaire
Sheb
Membre enregistré
Posté le: 10/10/2014 à 12h26 - (113943)
Je les ai vus au Raismes Fest, c'est très bon sur scène. Ce nouvel album est vraiment excellent.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker