ZGARD - Totem (Svarga/Code7/PHD) - 01/12/2015 @ 07h10
ZGARD est bel et bien un porte-étendard de la productivité des one-man-band. Totem est tout de même son 5ème full-length en quatre ans !!!! A peine le temps que Contemplation passe à une relative postérité que Svarga Music nous balance un nouvel album signé de l’ukrainien Yaromisl. On le sait, la productivité est souvent antinomique à la qualité, et ZGARD avait connu un coup de mou avec Astral Glow (2013). Contemplation (2014) lui avait permis de redresser la barre, même si on est encore loin de l’aboutissement ou même d’un album imparable dans le genre Pagan/Black/Folk/Atmo ukrainien. ZGARD continue à faire le boulot, correctement, avec application et une certaine inspiration, c’est ce qu’on va déjà retenir de Totem, 5ème album qui une nouvelle fois ne lésine pas sur la durée (62 minutes) et la longueur des pistes (entre 7 et plus de 9 minutes).

Avec des sorties aussi rapprochées, ne nous attendons pas à de la nouveauté de la part de ZGARD, qui applique toujours la même recette : un Pagan/Black alternativement posé et incisif, agrémenté de claviers cristallins et d’incursions folk (les flûtiaux en sus), le tout transpirant les influences des Carpates à tout moment, NOKTURNAL MORTUM en tête. La production est toujours un peu rustre, avec des guitares grésillantes souvent en retrait et un chant plus en avant, et quelques petites approximations (comme les leads de "Land of Legends" qui sonnent un peu faux). Si Yaromisl progresse dans la forme, cela se fait trèèèèès doucement et on se dit parfois qu’une pause pour vraiment proposer quelque chose de plus abouti ne serait pas de trop. Pourtant, il est indéniable que l’art de ZGARD est de mieux en mieux fignolé. Les mêmes problèmes subsistent toujours, à savoir une certaine linéarité de l’ensemble et des influences bien trop évidentes, mais la qualité est au rendez-vous pour qui attend un album au minimum correct de Pagan/Folk ukrainien.

Totem se distingue par un côté plus tranchant, donc un aspect Black plus prégnant, riffs, trémolos et blasts typiques se taillent la part du lion, et le chant est bien plus arraché également, dans l’esprit d’un Knjaz Varggoth. ZGARD arrive alors à pondre des morceaux assez intenses, notamment "Forgive Us Nature" ou le final tranchant et blastant "The North", mais surtout l’excellent "Descendants of the Thunder", la sensation de cet opus avec de belles mélodies et un chant clair remarquable (moins présent sur l’ensemble de l’album que d’habitude). Yaromisl semble être en forme et de l’aspect plus efficace de cet album se dégage un côté légèrement plus épique qu’à l’accoutumée. Totem a tout de l’album le plus complet de ZGARD, et même si encore une fois cet album se déguste d’une traite des morceaux plus singuliers se font entendre, notamment le plus atmo et mid-tempo "Sorrow" dans l’esprit de certaines pièces de The Voice Of Steel de NOKTURNAL MORTUM. Yaromisl s’amuse aussi ici et là avec les sonorités folk ou plus mystiques, en témoigne notamment l’étrange "Dark Lord of the Carpathians". Il y a de quoi faire et ce 5ème album de ZGARD est un minimum réussi.

Enfin, Totem propose quand même bien peu de surprises ou de réelles nouveautés, "Land of Legends" est bien trop classique de même que "Totem" malgré son bon penchant folk. Pourtant, ce 5ème album est peut-être ce que Yaromisl a fait de mieux, même si Reclusion en son temps montrait déjà le projet ukrainien sous de belles dispositions. ZGARD finit donc par stagner car il progresse bien trop lentement, des défauts de fond et de forme sont toujours à corriger. Mais Yaromisl est toujours en forme et demeure inspiré pour cet album un peu plus salvateur et plus épique, nous n’avons donc pas affaire à un Astral Glow bis et c’est toujours ça de pris. ZGARD n’est ni un indispensable de la scène Pagan/Folk ukrainienne, ni un vilain canard à jeter aux ordures. Ni réellement meilleur ni franchement moins bon que Reclusion et Contemplation, Totem est donc surtout un nouvel album de ZGARD, avec des humeurs un peu changeantes de d’habitude, mais cela n’est pas suffisant pour en faire un grand album du genre ou même un album qui apporterait un plus significatif par rapport à ses prédécesseurs. Un bon album tout de même, qui plaira aux fans avec comme d’habitude des moments forts au milieu d’un étalage de tous les clichés du Pagan/Folk ukrainien, ce qui fonctionne mais maintenant il serait temps que Yaromisl se pose un peu pour vraiment faire évoluer ZGARD et l’amener au niveau supérieur.




Rédigé par : ZeSnake | 14.5/20 | Nb de lectures : 7433




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker