WYRMS - Morcar Satoric – Les VI Chemins du Crépuscule (Tenebrd) - 20/03/2014 @ 07h43
Voilà un peu plus de six ans que Tedd, l’âme pensante de WYRMS et accompagné de 3 compères, développe ses thématiques sombres. Morcar Satoric est le second album du combo, après Aashanstys sorti en 2010. Morcar Satoric (une sombre contrée imaginaire accueillant un château lugubre en son centre) développe de manière imagée les différents stades de la folie. Une thématique noire pour un album de black metal, parfait.

D’autant plus parfait quand on écoute la musique. WYRMS pratique un black metal mélodique foutrement bien pensé. J’étais passé à côté des premières productions du groupe, mais force est de constater que les Orléanais ont une maturité certaine. Piochant dans le black mélodique norvégien et suédois, WYRMS digère pourtant ses influences pour développer ses idées propres. Morcar Satoric est un album agressif, bercé par des mélodies guerrières qui prennent d’assaut l’auditeur. Le tempo est plutôt enlevé, agissant comme une horde à l’attaque, les riffs mimant les coups d’épées. Le chant est criard, à la fois virulent et désabusé, comme un ultime témoignage de haine. Tout au long des 8 titres et 50 minutes, la bande à Tedd déroule son black metal de manière intelligente. Parce qu’au lieu de tout le temps bastonner, WYRMS pense à calmer par moment les assauts, laissant une brève occasion à l’auditeur de reprendre brièvement ses esprits.

Alors certes, on est dans des sentiers balisés. Le black metal mélodique de WYRMS est d’un classicisme sans faille, et il ne réinvente pas la roue. Mais les thèmes musicaux de l’album sont traités de manière intelligente et efficace. Ils sortent également du « tout metal » avec un interlude à la guitare acoustique, fort bienvenu et bien exécuté. Les titres sont plutôt longs, entre 5 et 8 minutes en moyenne, sans pour autant lasser tout au long de l’écoute. La production est également à la hauteur, underground et râpeuse, mais qui laisse néanmoins la place à tous les instruments. Résultat, un son black metal clair, qui rend hommage à la musique.

Ce nouvel album de WYRMS est une vraie réussite, et prouve que la scène underground black metal traditionnelle est en pleine forme. Avec des groupes comme MOONREICH, FHOI MYORE ou THE NEGATION, WYRMS perpétue une tradition que certains vieux groupes ont délaissée, succombant aux sirènes de l’évolution. Le black metal est ici dans son jus, à l’ancienne mais pas vieillot. Ou comment perpétrer la tradition sans pour autant la caricaturer. Bravo messieurs !




Rédigé par : Skay | 16/20 | Nb de lectures : 13745




Auteur
Commentaire
Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 20/03/2014 à 10h33 - (111440)
En effet ça sonne très bien tout ça, merci pour la découverte !

Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 20/03/2014 à 14h19 - (111443)
Ayant découvert il y a peu ce groupe sur Bandcamp, je le trouve, effectivement, très intéressant ! :)

Stefan
Membre enregistré
Posté le: 22/03/2014 à 22h50 - (111477)
Vraiment bon !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker