WORMS EAT HER - EP02 (Autoproduction) - 03/12/2014 @ 07h42
Tout n’est pas facile, quand on enregistre ses premières démos…
Trouver un local, trouver des compagnons d’infortune pour faire un bout de chemin ensemble, trouver du matos pour jouer et enregistrer, trouver des thunes, trouver des dates, trouver un nom de groupe...... et trouver un style. Son style.
Souvent logique, il s’impose de lui-même. Mais encore faut-il savoir le canaliser et le structurer.

WORMS EAT HER, groupe nantais, présente ici sa seconde démo, sortie en février (à noter que le groupe vient de sortir sa troisième démo, ‘The Eleventh Plague’, début novembre). Cet ‘Ep02’ est une démo 3 titres ; elle manque, certes, un peu de rigueur et d’accroche, mais véhicule à l’inverse une énergie qui ne laisse pas indifférent.
Enregistré et mixé par Remy Gauda, cet Ep est doté d’un son tout à fait honnête, bien qu’un peu étouffé. L’effort apporté permet de bien distinguer chaque note, et d’en faire rejaillir la lourdeur et la brutalité.

Lourdeur, brutalité : voici le cocktail non original proposé par WORMS EAR HER, avec une forte préférence pour le premier attribut. Moderne dans ses breaks et cassures, le Death metal interprété par les nantais est tour à tour brutal et Core, mais pas spécialement porté sur la rapidité. Fortement inspiré par les scènes américaines, le Death(parfoisCore) de WORMS EAT HER compense son absence fondamentale d’efficacité par un groove puissant et une efficacité réelle.
Taillé avant tout pour le live, le style du groupe nécessite encore, à mon sens, de trouver des points d’accroches (sur les riffs essentiellement) pour réussir à se démarquer.

Peut-être, pourquoi pas, oser un peu plus ? Le riff sur la fin de ‘Eleventh plague’, l’enveloppe mélodieuse de ‘Sheitan’, me font dire que derrière sa violence aseptisée et ses breaks casse-nuque, le groupe en a encore sous la pédale.
Même si la très bonne gestion rythmique du dernier titre permet de terminer par une bonne impression, je vais être honnête : cette démo souffre cruellement d’accroche.
Les riffs simples et directs, associés aux breaks cassants et headbanguants, permettent de faire sautiller en live, mais se révèlent bien trop basiques et chaloupés pour réussir le même effet dans son salon…

C’est d’autant plus dommage, car je ressens une forme d’énergie et de dynamisme derrière ces 3 titres, un dynamisme plaisant qui ne demande qu’à s’émanciper et se lâcher un peu plus.
Il en va de même avec le chant, oscillant entre cris aigus très DeathCore, et chant porcin convaincant. Car, après tout, le Death dit moderne est l’un des styles les plus intransigeant, exigeant, nécessitant (peut être plus que les autres) de laisser rejaillir une personnalité, une âme, un trait de caractère, pour se réaliser et se démarquer.

WORMS EAT HER possède l’envie, et l’énergie pour en découdre, ne leur reste plus que l’attractivité. Tout n’est pas parfait sur cette démo, à commencer par le style, hésitant, balbutiant. Mais l’envie et l’énergie, couplée à des musiciens qui semblent motivés, devrait permettre au groupe de s’affirmer et de s’imposer...




Rédigé par : ..::Ju::.. | 3/5 | Nb de lectures : 9648




Auteur
Commentaire
semtex-carnage
Membre enregistré
Posté le: 03/12/2014 à 19h45 - (115037)
"...WORMS EAT HER compense son absence fondamentale d’efficacité par un groove puissant et une efficacité réelle..."

Que veux-tu dire? Que l'efficacité réelle DE leur groove puissant compense l'absence fondamentale d'efficacité?

Je ne suis pas fan du tout. Le côté deathcore ne me plaît pas du tout, je trouve que les morceaux se ressemblent tous et les vocaux n'ont pas assez de puissances. Je suis prêt à parier que ces derniers sont tous des "inhales".

Les gars ont l'air sympas en revanche, ils ont une asso sur Nantes qui organisent pas mal de concerts avec de bonnes initiatives comme l'album du groupe offerte à chaque entrée par exemple. Niveau promo, ils font comme au bon vieux temps ce beaucoup ne font plus de nos jours.



beubeu
IP:85.170.207.7
Invité
Posté le: 11/12/2014 à 11h33 - (115121)
Notons l'extrême rapidité et précision du batteur tout de même !
Non sans casser du sucre, c'est vraiment très amateur, quand on voit la difficulté qu'on de très bons groupes locaux ( qui non pas un réseau très développé) pour se faire chroniquer sur VS, ça peut être légèrement rageant de voir une chronique aussi élogieuse.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker