WOLVE - Sleepwalker (Autoproduction) - 21/10/2014 @ 07h06
A l’heure où les débats sur le virage Prog d’OPETH tournent à la foire d’empoigne (bravo Karadok ! tu as surpassé mes trolls sur DEVIN TOWNSEND), avec en filigrane l’acoquinance de Mikael Åkerfeldt avec Steven Wilson, parlons encore de l’influence que peuvent avoir Wilson et PORCUPINE TREE sur les groupes de Rock progressif. Voilà alors WOLVE, jeune groupe francilien, qui donne dans un Rock progressif moderne dans l’esprit de l’arbre du porc-épic. Je ne connais pas assez la scène pour dire que les formations « à la PORCUPINE TREE » courent les rues, toujours est-il qu’en France nous avons déjà DEMIANS et que WOLVE va essayer d’apporter sa pierre à l’édifice. Une entreprise peu évidente mais le groupe a déjà pour lui un concept intéressant, Sleepwalker s’intéressant à l’histoire de l’astronaute Andrew Sleepwalker, porté disparu depuis 1997 suite à la dérive d’une nacelle. Le sieur aurait été depuis aperçu dans le Golfe de Panama en 2011…

Une belle intro acoustique/voix et Sleepwalker est lancé sur les chapeaux de roue avec les 11 minutes de "Cassiah". Tout ce qui fait un bon morceau de Rock progressif moderne est là : voix maîtrisée et gorgée d’émotions, tiroirs musicaux plus ou moins appuyés et épiques (le début stonerisant laisse place à de magnifiques mélodies), savant usage de l’acoustique, très bonne production, ambiance éthérée, superbes envolées, expérimentations réussies (passage déglingué, orchestrations), samples pour le concept, solo Floydien… Un fantastique départ qui augurait beaucoup de promesses. Mais hélas, WOLVE ne va pas être à la hauteur pour les autres compositions de Sleepwalker et ne parviendra plus à retrouver le souffle de "Cassiah". L’art de WOLVE devient trop timoré, trop aéré, trop convenu, un peu niais même, et surtout assez ennuyeux. Sleepwalker paraît alors interminable alors qu’il ne dure que 36 minutes, ce qui n’est pas franchement long pour du Rock progressif ! "Ocean" se résume surtout à un alignement de plans acoustiques et semi-acoustiques peu excitants. "Colors Collapse" s’offre quelques passages croustillants au début mais tombe progressivement dans le vide malgré le retour des grattes saturées. Et l’outro-titre de luxe fait plus penser à du COLDPLAY qu’à du PORCUPINE TREE…

Tout ceci est fort dommage car WOLVE a du potentiel et l’excellent "Cassiah" est là pour le prouver. Mais le groupe n’a ici pas assez de matière pour tenir la baraque sur un album complet. Sleepwalker est au final un disque de Rock progressif anecdotique sauvé par un morceau de 11 minutes tout bonnement parfait et complet pour le genre. Le reste est malheureusement assez creux et inintéressant. DEMIANS est pour l’instant supérieur, et bien évidemment PORCUPINE TREE est inatteignable, toutefois WOLVE mérite des encouragements et doit vraiment s’appuyer sur le travail effectué pour "Cassiah" s’il espère vraiment percer par la suite. C’est une bonne base mais le reste de Sleepwalker est à oublier. En attendant de voir comment WOLVE va s’améliorer, il s’agit tout de même d’un nom à retenir pour tout amateur de Rock progressif moderne PORCUPINE TREEesque, qui a probablement les capacités de se révéler sous un meilleur jour.




Rédigé par : ZeSnake | 12/20 | Nb de lectures : 9898




Auteur
Commentaire
Haizatmi
Membre enregistré
Posté le: 21/10/2014 à 12h31 - (114272)
Alors là, ZeSnake, je dois dire que je ne suis pas du tout d'accord avec toi, hormis pour "Cassiah".
Certes, la suite part nettement plus dans l'intimiste, mais je la trouve tout de même vraiment loin d'être mauvaise, peu avare en moments forts (moins que sur Cassiah, mais tout de même), et plus complexe qu'on ne le croit au premier abord.
C'est ça aussi qui me plait dans ce CD : le côté tortueux, mais également très limpide.
Je trouve aussi le terme "à oublier" trop fort. "Oubliable" peut-être, ça, ça dépend des sensibilités, mais "à oublier", ça m'évoque plus quelque chose de très désagréable, qu'on aurait voulu ne jamais connaître.
M'enfin, là où je te rejoins, c'est que Wolve est prometteur, là où je ne suis pas d'accord, c'est que pour moi, le potentiel est déjà révélé. ;)



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker