WOLFHEART - Winterborn (Spinefarm) - 23/01/2015 @ 07h52
Non, nous ne sommes pas en retard, même si les meilleurs suiveurs du Metal finlandais auront remarqué maintenant l’apparition de cette chronique alors que l’album en question est sorti en octobre 2013. Mais il n’était initialement disponible que sur le marché finlandais, et Spinefarm se charge fin 2014 (même si certains sites disent début 2015) de la réédition de Winterborn histoire de préparer le terrain pour Shadow World, le second album de WOLFHEART qui devrait paraître cette année. Les plus fidèles suiveurs du Metal finlandais auront reconnu en WOLFHEART le projet de Tuomas Saukkonen, né d’une façon particulière vu que courant 2013, le célèbre metalleux finlandais avait décidé de mettre un terme à tous ses projets (dont BEFORE THE DAWN, BLACK SUN AEON et ROUTASIELU) pour se concentrer sur un unique projet où il s’occupe de tout. Démarche étrange mais honnête, la patte Saukkonen animait bien les groupes auxquels il participait (il avait même réussi à contaminer l’excellent projet autrichien NONEXISTENCE), mais chaque groupe avait ses propres particularités (et Saukkonen n’y était pas seul…) donc le choix de tout limiter à un seul projet reste curieux. Surtout que WOLFHEART semble surtout avoir été fait pour succéder à BLACK SUN AEON, de mon point de vue le meilleur groupe de Saukkonen, qui avait sorti 3 excellents albums -dont un double !- en seulement 3 ans !

Sans surprise, Winterborn va donc contenir toutes les particularités du Metal mélancolique finlandais cher à Saukkonen, entre mélodeath et « mélodoom » donc. Riffs à la fois incisifs et pesants, belles mélodies, growls et jeu de batterie très juste et efficace forment toujours les 4 axes du Saukkonen-Metal, en plus de l’ambiance toujours glaciale et épique appuyée par quelques claviers ou autres artifices. Toutefois il n’y a pas (pour l’instant) de chant clair chez WOLFHEART et si l’on est dans la stricte lignée de BLACK SUN AEON, certains passages rythmiques plus « simples » peuvent rappeler BEFORE THE DAWN. Mais le style se reconnaît entre mille, et si la démarche de Saukkonen reste cohérente, WOLHEART ne va absolument pas relancer le finlandais sur une autre voie, pire encore ceux qui trouvaient que Blacklight Deliverance, troisième et dernier album de BLACK SUN AEON, tournait en rond vont en être pour leurs frais. Il n’y a ici aucune nouveauté et Saukkonen se contente de faire ce qu’il sait faire, sans aucun plus, sans identité même si toutes les particularités de l’art de Saukkonen sont là. On est en terrain connu, parmi la meute de loups dans la neige des forêts finlandaises, et si on se laisse tout de même prendre au jeu force est de reconnaître que Saukkonen n’est pas forcément inspiré, répétant encore et encore les schémas qu’il applique consciencieusement depuis Darkness Walks Beside Me.

"The Hunt", un très bon morceau à la belle intro acoustique, ouvre pourtant Winterborn avec de la réussite surtout qu’il est suivi de "Strength and Valour" aux riffs accrocheurs. Mais ça se tasse bien vite et Winterborn finit par être un album très redondant, qui dans l’ensemble sonnera déjà-entendu pour tout fan de l’œuvre passée de Saukkonen. On apprécie les riffs sympathiques, les jolies mélodies « à la finlandaise » et les growls toujours puissants, mais c’est tout. D’autant que la production n’est pas hyper puissante, parfois confuse même, et les albums de BLACK SUN AEON étaient bien mieux sonorisés. S’ils sont bardés de quelques longueurs, "Whiteout", "Chasm" (aux superbes mélodies) et surtout l’épique "Breathe" s’en sortent bien, pour le reste on est pas loin de la bérézina : "Routa Pt.2" est interminable, "Gale of Winter" est chiant, "Ghost of Karelia" est plus sombre mais très vain, "I" est inutile tout comme les deux bonus de cette réédition (l’acoustique "Isolation" et l’hyper convenu "Into the Wild")… Les albums de BLACK SUN AEON étaient bien plus variés, Winterborn est plus homogène mais en devient linéaire au possible, en plus d’être archi-classique par rapport à ce que le sieur Tuomas a fait par le passé. Inutile de dire que ce premier album de WOLFHEART est donc le plus mauvais -ou le moins bon- album sorti par Tuomas Saukkonen, même si je connais assez mal les sorties de BEFORE THE DAWN. A moins d’être un die-hard fan du finlandais barbu, musclé, tatoué et percé, cette réédition est dispensable (surtout que tout bon die-hard fan se sera arrangé pour se procurer la version originale de 2013…), car Saukkonen a fait mieux et est capable de mieux. On verra donc si ce dernier est sur la pente descendante bien assez tôt, ou va se renouveler, d’ailleurs WOLFHEART n’est plus un one-man band vu que depuis juin 2014 le projet est devenu un quatuor, avec un ETERNAL TEARS OF SORROW et… un ex-BEFORE THE DAWN. De qui donner un coup de peps qui serait bienvenu, sinon on risquera de dire que les meilleures années de Saukkonen sont derrière lui et que BLACK SUN AEON n’aurait peut-être dû jamais splitter…




Rédigé par : ZeSnake | Réédition/ | Nb de lectures : 9566




Auteur
Commentaire
hostlost
Membre enregistré
Posté le: 25/01/2015 à 21h46 - (115513)
J'étais content de voir une chronique de ma révélation 2014 . Plutôt branché death-metal old-school j'adore cet album de death mélodique (sans tomber dans le kitsch...) et je ne m'en lasse toujours pas. Le concert au summerbreeze était juste excellent !
Certes je ne connais pas du tout le passé de "tou ô masse" mais je te trouve très dur sur Winterborn ! Tu ne donnes vraiment pas envie qu'on y jette ne serait-ce qu'une oreille . Moi je lui donne un gros 18/20 !
Quant à sa réédition sache qu'il est introuvable depuis quelques temps et que de nombreux nouveaux fans, dont je fais partie, seront comblés lorsqu'il sera à nouveau disponible...



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 25/01/2015 à 22h29 - (115514)
étant donné que je connais très bien Black Sun Aeon, j'aurai eu du mal à me placer du côté d'un néo-fan, donc j'ai choisi d'orienter mon discours pour les connaisseurs. donc si tu découvres l'univers de Saukkonen par ce projet, jette-toi sur les 3 albums de Black Sun Aeon, nettement supérieurs à ce projet :)

hostlost
Membre enregistré
Posté le: 26/01/2015 à 12h40 - (115518)
Je compte bien écouter le passif de M. Saukkonen, merci du conseil ! Il y a un peu plus de voix claires non ?


ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 26/01/2015 à 14h18 - (115522)
il y en a, pas énormément, assurés par des invités (masculins et féminins), tu as les chros de BSA sur la colonne de droite :)

hostlost
Membre enregistré
Posté le: 26/01/2015 à 20h53 - (115524)
ça y est . J'ai la réponse . Je sais pourquoi je préfère ( et de loin ) Wolfheart : Je suis hermétique au chant clair !!!


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker