WOLFBRIGADE - Damned (Southern Lord) - 29/06/2012 @ 08h22
In darkness You feel no Regrets. Aucune pitié pour les faibles. Aucun regard en arrière. Le gang des loups ne se complait que dans le mépris des apparences, et l’ignorance des regrets. Aucune lamentation n’est tolérée.
Prenez place autour de la table, le festin va commencer.

Damned. Sentence réprobatrice, faisant de WOLFBRIGADE des damnés. Maudits par leurs semblables, condamné à errer éternellement dans l’enfer du D-Beat, cette forme musicale simplissime dont la hargne est le vecteur d’expression.

Feed The Flames. Se repaître d’une forme de simplicité, pour aller à l’essentiel. S’épurer, purifier son art des artifices parasitaires, pour laisser jaillir toute sa haine primaire, son exaspération et sa détermination communicative.

Slaves Of Induction. Incandescent, sont les riffs. Abrasifs, les hurlements teigneux. Discrète, la basse. Hypnotiques et percutante, est la batterie. Esclaves d’un embrasement de tous les instants.

Road To Dreams. Highway to Nightmare. Illusoire paradis ? Hypothétique idéal ? Utopique bataille ? Qu’importe, WOLFBRIGADE a depuis longtemps perdu ses rêves, et basculé dans une résignation vindicative. Son chemin s’ancre dans la contestation des dogmes, ses rêves sont vos cauchemars. Pour notre salut à tous.

The Curse Of Cain. Condamné à errer dans les bas-fonds du D-Beat, condamné à renier son passé, WOLFPACK n’a guère droit de cité, mais continue plus que jamais de se manifester. Les prémices du Crust/Punk d’antan, racines profondément ancrée dans les instincts originels, s’expriment toujours, renforcées par un son plus metallique et une énergie mieux canalisée.

On Your Knees... On Your Knees ... In Misery.
Laisser parler la poudre. Ne pas se poser de questions. Continuer, inlassablement, persévérer, maintenir le cap. Certes, sans changements. Mais sans déception non plus.
Et avec un côté mélodieux sous-jacent irrésistible, aboutissant à une cohésion et une qualité amplifiée par rapport au très bon "Comalive".

Ride The Steel. Comme à son habitude, WOLFBRIGADE parsème son album de tubes, antithèse parfaite des hits radiophoniques. Un condensé de simplicité et d’efficacité, à la façon D-beat. Bâtis autour de rythmes typiques et accrocheurs, et de riffs mélodieux et accrocheurs. Absolument Imparables.

Hurricane Veins. A l’image de la pochette, sobre, WOLFBRIGADE ne s’embarrasse pas d’artifices visuels inutiles. Toutes les forces vives sont concentrées sur l’expression rageuse musicale. Le souffle de la déflagration aura raison de vos réticences. Sa puissance vous comblera.

From Beyond. Définitivement ‘Old-School’, résolument moderne. Fondamentalement authentique, totalement viscéral. Sans temps mort ni hésitation, une plongée dans les tréfonds du D-Beat, violent, rapide, corrosif et addictif.

Catch 22. Stagnation artistique, qui par définition est préjudiciable. Excepté bien entendu quand on est déjà au sommet, excepté quand on est l’un des plus éminent représentant d’un style. Auquel cas la stagnation devient un atout fort, d’affirmation de sa personnalité et dépositaire d’une identité. Tout ce qu’est "Damned".

Damned To Madness. Condamné à la folie, condamné à l’hypnotisante litanie sonore, grâce à ces 12 titres furieux et hautement plaisants. Chassant la redondance, boutant la stagnation, privilégiant l’impulsivité, offrant l’authenticité. Notamment en renforçant son art grâce à des riffs et des mélodies irrésistibles, agrémenté de discrets soli implacables, qui permettent d’assimiler rapidement les morceaux.

Where No One Sleeps. Chef de file de ce renouveau D-Beat, WOLFBRIGADE ne s’endort pas sur ses lauriers, et réussit la prouesse de conserver sa légendaire énergie et sa puissance efficacité, tout en apportant fraicheur et plaisir. Dont le fil conducteur demeure à jamais la puissance inégalable, constituée de rythmes rapides et accrocheurs.

Peace Of Mind. Fragments de haine, état d’esprit contestataire, condensé d’énergie décuplée, bouillonnement intense et explosions frénétiques. Les détracteurs seront comblés, les fans aussi.

WOLFBRIGADE au sommet de son art, aussi agressif qu’accrocheur.
Basique. Captivant. Classique. Réussi. Irrésistible.


Rédigé par : ..::Ju::.. | INDISPENSABLE/ | Nb de lectures : 13296




Auteur
Commentaire
Misantroll
Membre enregistré
Posté le: 29/06/2012 à 09h15 - (102820)
Cet album est sexy chocolat, comme tout ce qu'a pu sortir Wolfpack/brigade depuis un sacré paquet d'années maintenant



daminoux
Membre enregistré
Posté le: 29/06/2012 à 11h11 - (102822)
un album pour les deçu du nouveaux tragedy..... efficace, basique, teigneux.... du crust a l'état pur...



Jus de cadavre
Membre enregistré
Posté le: 29/06/2012 à 11h22 - (102823)
Bon, mais moins hargneux et sale que du DISFEAR par exemple, je trouve le son de gratte un tout petit peu trop propre, mais bon ça crust quand même !
Je sais pas si vous avez noté l'hommage à Motorhead dans un des premier morceaux... excellent :)



Raumsog
Membre enregistré
Posté le: 29/06/2012 à 11h43 - (102825)
D-Beat Destruction! Ca tombe à point avant un bon trajet en caisse de 4 heures ça :D

pearly
Membre enregistré
Posté le: 29/06/2012 à 12h57 - (102826)
Je l'achèterai quand même, pour mui donner une chance digne de ce nom, mais les premières écoutes m'avaient déçu. Wolfbrigade n'a jamais été mon groupe de crust de salon préféré, pourtant à peu près une fois sur 2, je trouve que ça défonce. Et là, c'est parti pour être l'autre fois.

Bref, à (re)voir



Bernard
Membre enregistré
Posté le: 29/06/2012 à 13h06 - (102827)
@Jus de cadavre:

Hé bin, et moi qui trouvais que Disfear était devenu trop propre depuis l'arrivée de Tomas Lindberg!...

pyofan
Membre enregistré
Posté le: 29/06/2012 à 15h40 - (102828)
non di diou !!! je connaissais pas du tout, merci pour cette découverte.

Je viens de me faire "The curse of Cain" et "Ride the steel".. les larmes !!!!!!



Dispater
Membre enregistré
Posté le: 29/06/2012 à 17h31 - (102832)
Ça fait combien "indispensable" sur 20 ?
J'avais juste écouté leur album Progression / Regression que j'avais vraiment aimé, et je crois que je vais me faire celui-ci aussi !



HolocaustInMyHead
IP:78.127.128.46
Invité
Posté le: 29/06/2012 à 23h21 - (102833)
Il est vraiment pas mal ce Wolfbrigade mais on est loin je trouve de la mandale des derniers albums en date de Dirty Power Game, Visions Of War ou Raw Noise tout de même.

Magnu
IP:88.184.100.76
Invité
Posté le: 30/06/2012 à 07h45 - (102834)
Grosse claque cet opus, en boucle en boucle en boucle!!!!

Nekobibu
Membre enregistré
Posté le: 30/06/2012 à 11h07 - (102836)
Ce groupe est pour moi associé à ma désagréable rencontre avec une bande de skins NS lors d'un concert, lesquels n'avaient pas apprécié mon t-shirt "nazi punks fuck off". L'un d'eux, après m'avoir charmé avec quelques doigts d'honneur, m'a montré ses tatouages de griffes sur les doigts et son dossard WOLFBRIGADE. Or, pour ce que j'en sais, WOLFPACK/WOLFBRIGADE n'a rien de NS, c'est d'ailleurs pour ça qu'ils ont changé de nom... je me trompe ?
Bref, faudra que j'écoute ça.

AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 30/06/2012 à 15h59 - (102837)
Oui, Wolfpack est le nom d'un gang NS de prison . Le groupe a changé de nom pour éviter d'être associé à cette organisation.

..::Ju::..
IP:88.160.46.229
Invité
Posté le: 30/06/2012 à 19h52 - (102843)
@Nekobibu : voui Anus a raison, le groupe a changé de nom pour éviter justement d'être associé à certaines tendances ...
Mais cela ne garantie pas pour autant qu'il n'y ait pas des abrutis NS qui aiment Wolfbrigade....

En tout cas, sage petit chat aux goûts raffinés : si tu aimes le D-Beat, efficace et légèrement mélodieux : franchement, met de côté cette histoire passée et jettes toi sur cet album !!
Il est vraiment excellent, perso je l'adore

@Dispater : ah ben, ça mériterait une sélection VS sans problème, là !! Après, je ne l'ai pas mis en sélection, car objectivement, ça reste du D-Beat somme toute classique...
Même si ces mecs ont quand même un sens du riff et de l'énergie assez puissant. Donc tu peux considérer ce "Indispensable" comme s'approchant d'un bon 16,5/20 !
:)

Nekobibu
Membre enregistré
Posté le: 01/07/2012 à 02h26 - (102846)
Merci de confirmer ce que je pensais ! :)
@Ju : c'est bon, j'ai écouté, ça me plaît, j'écouterai ça cet été au lieu d'aller à la plage (l'année dernière, c'était FREDAG DEN 13:E ;)).



Crom-Cruach
IP:90.42.166.173
Invité
Posté le: 05/09/2012 à 22h01 - (103568)
Raw Noise, Visions Of War et surtout Dirty Power Game sont plus proches du grind pour moi, difficile de comparer avec WOLFBRIGADE.

Le son est très propre sur cet album certes mais les compos sont surpuissantes.
En boucle tout l'été !!
18/20

Crom-Cruach
IP:90.42.166.173
Invité
Posté le: 05/09/2012 à 22h01 - (103569)
Raw Noise, Visions Of War et surtout Dirty Power Game sont plus proches du grind pour moi, difficile de comparer avec WOLFBRIGADE.

Le son est très propre sur cet album certes mais les compos sont surpuissantes.
En boucle tout l'été !!
18/20

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker