WITHOUT GRIEF - Forever... Deflower... Ashes... (GS) - 04/04/2016 @ 07h29
Le topo est à peu près le même que pour ma récente chronique d’EXCRETION, paru sur le même label : un tirage ridicule (200 exemplaires !), un groupe suédois quasi-inconnu au bataillon ou oublié de tous dont on redécouvre ici la quasi-intégralité des enregistrements et au final, une bonne baffe ou en tous cas, cette foutue impression que comme tant d’autres hélas, on était passé à côté de WITHOUT GRIEF…

Pourtant, eux étaient plutôt dans le vent, vu qu’en Scandinavie la seconde moitié des années 90 fut dominée soit d’un côté par la scène black-metal, soit de l’autre (comme une sorte de contre-réaction) par la scène melodeath dans le sillage d’IN FLAMES, SOILWORK et DARK TRANQUILLITY. Pour dire, à la base, un label comme par exemple SCARLET s’est monté uniquement pour sortir des disques dans cette dernière veine !

Le schtroumpf avec ces jeunots qui n’ont vraiment été actifs qu’entre 1995 et 1999 (même si leur batteur par exemple s’est recyclé après chez YNGWIE MALMSTEEM !) c’est que sur le pourtant plutôt sérieux label de Jacob Hansen d’INVOCATOR (label d’ailleurs nommé, bah, SERIOUS ENTERTAINEMENT) qu’ils ont signé, leur boss assurant également la production dans on propre studio, au Danemark. Mais voilà, problème de distribution ? Manque de ‘poids’ face aux géants NUCLEAR BLAST et CENTURY MEDIA ? Pas de tournées derrière pour se faire connaître ? Difficile de donner une réponse claire mais le fait que ‘Deflower’ en 1997 puis ‘Absorbing the Ashes’ sont complètement passés inaperçus à leur sortie, précipitant sûrement leur séparation. Enfin ça, c’est la version la plus plausible car lorsqu’on s’enfile ce double CD contenant aussi leur unique démo de 1996 (‘Forever Closed’), on se demande si ce split n’était pas en fait inévitable, le groupe bourgeonnant tellement d’idées qu’elles auraient de toutes façons fini par se trouver un peu à l’étroit sous le même toit.

Pour faire simple, disons que WITHOUT GRIEF c’est selon moi la rencontre pas si stupide que ça entre IN FLAMES et EVERGREY, avec sur son flanc droit ces sonorités typiques de Göteborg à la fin du millénaire dernier (les harmonies criardes de « The Failure’s Crown » rappellent beaucoup « Stand Ablaze » qui ouvrait le EP ‘Subteranean’ d’IN FLAMES par exemple) et sur son flanc gauche ces titres un peu rallonge de parfois sept, voire huit minutes pas vraiment progressifs en soi mais gorgés de mélancolie et de plans empruntés soit à la NWOBHM, soit au folk local. Ce qui étonne aussi surtout, c’est cette mise en place absolument impeccable et cette prod’ aux petits oignons. C’est vrai que le chant criard est un peu trop standard. Et puis leur choix de pochette (‘Deflower’ s’ornant du squelette imaginaire d’un papillon) ne reflète pas toujours leur richesse, même si celle de cette compilation est encore pire à ce niveau-là. Mais alors que ces (nombreux) collègues ne faisaient que singer leurs grands frères, WITHOUT GRIEF faisait la différence en affichant une ambition et une vision qui ne demandaient qu’à mûrir encore plus.

Personnellement, je leur suis gré de ne pas avoir cédé à la facilité et de ne pas avoir encore plus adouci le ton, notamment en incorporant du chant mélodique. Mais j’imagine que ce choix plutôt étonnant d’avoir durci le ton pour leur deuxième et dernier album ‘Absorbing the Ashes’ n’a pas joué en leur faveur. Ce dernier rentre d’ailleurs un chouia dans le rang, les arrangements étant moins épiques et plus rentre-dedans, ce qui n’empêche pas le tout d’être l’un des rares disques de melodeath (comme les deux premiers SOILWORK par exemple) qui a su ne pas sacrifier son punch sur l’autel de la mélodie. Et puis WITHOUT GRIEF reste très suédois disons, c’est-à-dire muni de cette mise-en-place en bêton armé et de ce sérieux à tout épreuve. Impression confirmée par leur démo quatre titres (dont deux restés inédits) incluse ici en bonus, qui malgré son sample de ‘Hellraiser’ (oui, le même que l’on entend partout !) sur « Suicidal Stroke » était encore plus marquée par le premier album d’IN FLAMES mais avec déjà cette solidité à toute épreuve.

A redécouvrir !







http://gsp-music.com - 113 visite(s)


Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | Réédition/ | Nb de lectures : 6001




Auteur
Commentaire
Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 04/04/2016 à 11h15 - (119772)
Pour tous les amoureux du bon mélodeath



TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 04/04/2016 à 16h59 - (119774)
La demo "Forever closed" est juste terrible ! Good ol'melodeath times...



Capello
IP:92.131.87.21
Invité
Posté le: 04/04/2016 à 18h21 - (119775)
"je leur SAIS gré"...
chouette chronique, m'en vais découvrir tout ça!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker