WINDHAND - Grief's Infernal Flower (Relapse) - 06/10/2015 @ 07h02
Bras Cassé

Double témoignage, d’une époque révolue dans un premier temps, mais aussi qu’une époque est consommée pour Windhand, ce troisième album des américains sonne le glas aux aspérités sombres et enfumées de leurs premiers amours. La mue s’effectue et le quintet penche aujourd’hui vers les teintes plus chaudes, offrant un bouquet conséquent à sa maîtresse de cérémonie Dorthia Cottrell, nouveau pilier de la formation de Virginie. Elle passe de remplaçante de choix, lorsque son chant était brouillé dans le marasme des premiers efforts, à un rôle de leader. Sa voix est aujourd’hui mise très/trop en avant.

Windhand propose Grief's Infernal Flower, une bonne suite à ses précédentes sorties, que la formation revisite aujourd’hui avec une production claire et distinctive. La propreté est de mise, la netteté de chaque instrument l’est tout autant. Les structures n’ont pas évolué d’un iota pourtant, nous nageons en pleine mouvance doom UK, que ces ricains savent décidément manipuler avec savoir-faire. Cependant, une certaine rengaine s’installe, faite de plans prévisibles entendus au sein même de leur propre discographie, mais aussi d’idées ou de riffing moins grisants qu’autrefois. Le quintet n’a pas perdu de sa superbe, et sait toujours écrire et interpréter de bons morceaux, où le feu sacré ne s’est pas tari, mais s’est orienté vers une direction qui lassera les plus gourmands, ceux qui aiment leur doom chevelu et marie-jeannesseque. Les riffs sont toujours simples et bons, la batterie a gagné en visibilité, et le rendu est on-ne-peut-plus conforme aux attentes que l’on pourrait placer en eux. L’ambiance qui s’en dégage n'est pas aussi spectrale et mystérieuse que les précédents efforts. La tenue en bouche est moins impérissable aussi, pour un opus tout simplement moins marquant. Les 2 titres posés en chant clair Sparrow puis Aition en raviront certain, mais pas moi, les ballades de Windhand me laissant de marbre.

L’éponyme de 2012 puis Soma en 2013 parvenaient des confins de la sphère doom. Grief's Infernal Flower se rapproche aujourd’hui des politesses du doom/stoner et des gâteries du revival doom. Fini le sale. Fini l’enfumé. Place à un combo qui rentre dans le rang en surfant (de près ou de loin, selon chacun) sur le retour du doom opéré il y a peu, emmené par les riffs rock et son indissociable chant féminin.

Rien de mirobolant. Rien d’entêtant. Rien de désastreux non plus pour un album correct mais qui manque de piquant et d’éléments intemporels. On attendait la confirmation d’une étoile montante, celle-ci brille toujours, mais moins intensément qu’auparavant. Le groupe a opéré une légère mutation, salutaire pour exister et perdurer. Reste à savoir si vous saurez négocier le virage que Windhand a décidé de prendre!

14/20


Madrigal

Un sans faute, un véritable sans faute ! Voici ce que réalisent les américains de Windhand. Depuis leur premier album éponyme, en passant par leurs splits EPs respectivement avec Cough et Salem’s Pot sans oublier leur sublime deuxième LP Soma sorti il y a maintenant deux ans, on ne cesse d’encenser le doom qu’ils nous proposent. Pourtant assez classique, à mi-chemin entre Acid King, Electric Wizard et, oh tient surprenant, Black Sabbath, la musique du groupe arrive à surpasser l’académisme sur lequel elle semble surfer. Le bon refrain qui fait mouche, le riff que l’on peut siffloter sous la douche, le son de mammouth qui fait plaisir aux oreilles et cerise sur le gâteau, la voix enchanteresse de Dorthia Cottrell.
Car s’il y a bien un des membres du groupe qui a gagné en assurance et en maturité, c’est sans aucun doute la délicieuse chanteuse Dorthia qui tient dorénavant une place prépondérante au sein de Windhand. La réussite de son premier album solo n’y est sûrement pas pour rien puisque le groupe la laisse de plus en plus œuvrer seule en développant sa folk doom de toute beauté. Sparrow et Aition en sont les meilleurs exemples sur le nouvel et troisième album de Windhand, Grief’s Infernal Flower. Dorthia fait l’étalage de son talent sur ces deux chansons servant respectivement d’intermède et de conclusion à ce nouvel LP. Côté distorsion la réussite est une nouvelle fois présente et disons-le tout de go, bien au delà de nos espérances.

Produit par Jack Endino (Nirvana, High On Fire, Soundgarden…) Grief’s Infernal Flower mélange habilement heavy, doom et fuzz idéalement mis en avant par un son d’une puissance sans faille. L’album regorge de hits en puissance, on parle bien toujours de doom soyez rassurés, qui se retiennent instantanément et ne quittent plus l’esprit même après une bonne vingtaine d’écoutes. KingFisher, Hyperion, Two Urns et bien évidemment le Forest Clouds que nous connaissions déjà, rien que du bon, rien que le meilleur, on applaudit à tout rompre ! Pour chipoter un tantinet on ajoutera que ça ne servait à rien de sortir un split EP avec Salem’s Pot l’année dernière pour proposer à nouveau le morceau qui était sur celui-ci comme deuxième piste d’un nouvel album. Ceci étant dit, si on peut considérer légitimement que ce fameux Forest Clouds est certainement le meilleur morceau du groupe, autant lui offrir la meilleure exposition possible. Trêve de piaillerie, Grief’s Infernal Flower concourt aisément au titre de meilleur album doom de l’année, avec le nouvel Hangman’s Chair, il serait donc une hérésie de s’en priver pour si peu. Vous savez quoi faire…

18/20





Rédigé par : Bras Cassé | 14/20 | Nb de lectures : 8370




Auteur
Commentaire
Madrigal
Membre enregistré
Posté le: 06/10/2015 à 09h13 - (118181)
Il va sans dire que je ne suis pas du tout d'accord avec mon collègue!

Comment considérer que Doria chante trop ou trop fort ? C'est elle qui fait l'album justement la où les riffs sont classiques...

pas content je suis :-)

bras cassé j'arrive, attention :-)

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 06/10/2015 à 11h01 - (118183)
"meilleur album doom de l'année" : n'oublions pas Crypt Sermon quand même !...

Sinon ça a l'air effectivement bien sympa ce groupe, plutôt léger pour du doom, ça passe bien !

Bras cassé
Membre enregistré
Posté le: 06/10/2015 à 17h01 - (118186)
Content que l’album te plaise Madrigal. Dorthia chante bien c’est vrai, et oui, c’est elle qui fait l’album, mais le groupe a perdu son fuzz, son coté assommant et plombé. Pour le coup, on s’éloigne d’un EW pour se tourner vers un Blood Ceremony, ce qui n’est pas une mauvaise chose en soit, juste pas ce que j’attends. Les 2 premiers albums sont excellents, celui-ci est en deçà je trouve, le songwritting ne me parle pas. Album plan-plan.

ManOfShadows
Membre enregistré
Posté le: 07/10/2015 à 20h51 - (118199)
J'ai trouvé cet album vraiment vide, dénué d'ambiance. Ce n'est ni vraiment sombre, ni vraiment acide, ni vraiment puissant. Aucune âme, inintéressant musicalement.

Il n'y a aucun riff marquant, ce qui est une erreur vu que les compos se ressemblent toutes (même schéma), sont toutes pourvues d'un riff unique (avec quelques variations cependant) qui tourne en rond sans conviction et sans provoquer d'état hypnotique. Aucune mélodie vocale entêtante, le chant est soporifique, aucune variation et le timbre n'a rien d'exceptionnel...

Je ne comprend ce que Madrigal veut dire. Le chant ne fait absolument pas l'album. Il aurait du le porter haut, mais c'est tout l'inverse qui se produit. Pour le coup, je préfère largement, dans un style similaire, le dernier Witch Mountain où là, l'album vivait grâce à sa chanteuse et proposait du dynamisme et des mélodies marquantes.



gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 07/10/2015 à 22h14 - (118201)
Tu as bien résumé le groupe.



Madrigal
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2015 à 08h50 - (118202)
tu vois de mon côté je trouve witch mountain chiant comme la pluie et trop cliché.
le côté lancinant du groupe fait toute sa force. Selon moi encore une fois et je suis hypnotisé à chaque morceau.
J'ai du mal à comprendre qu'on ne puisse pas aimer un morceau Forest Clouds mais bon, chacun mes goûts comme on dit

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker