WHITESNAKE - Live in '84 – Back to the Bone (Frontiers) - 27/02/2015 @ 08h14
David Coverdale (ou le patron de Frontiers, allez savoir) souhaitait fêter les 30 ans de « Slide it in » et ce combo CD/DVD avec des choses plus ou moins différentes datant de cette époque-là est un moyen de se retourner sur cet album et de rendre honneur aux compagnons d'alors qui nous ont quittés depuis à savoir le batteur Cozy Powell, l'organiste légendaire Jon Lord et le guitariste Mel Galley bien que dans les faits il soit a priori absent des enregistrements présentés ici (des vidéos c'est certain!).

Les enregistrement tant audio que vidéo datent donc de 30 ans et il ne faut pas s'attendre aux standards actuels mais le groupe n'a pas à en rougir... le son du CD est roots mais acceptable. Les 2 captations vidéos étant l’œuvre d'une TV japonaise et d'un TV suédoise, elles sont de bonne qualité.

Les titres du CD sont tirés de diverses sources dont les 2 concerts de la vidéo... L'idée est de proposer du document et du coup on a les titres parfois en double : « Gambler », « Guilty Of Love », « Slow n' Esay » voire en triple : « Love Ain’t No Stranger » (le titre préféré de Powell de l'époque) et «  Ready An’ Willing ». Sans compter des doublons ou triplets avec les versions de vidéo (« Gambler », « Guilty of love » et « Cying in the rain »). Si on veut du WHITESNAKE d'époque on en a ! Le son n'est pas au top mais ça passe quand même relativement bien, enfin les vieux s'en contenteront, les jeunes ça pourraient les piquer un peu.

Le DVD se divise en trois parties le concert du festival « Super Rock » de Tokyo avec une dizaines de chansons parfois « coupées » par des vidéo d'interview (sous-titrées en japonais)... j'ai mis coupées entre parenthèses car la musique continue comme fond ! On a aussi des images autour du concert (backstage et dans un bus) pendant le 2ème titre « Guilty of love »... On a toutefois pas mal de morceaux complets sans passage par la case interview. On a même le solo de guitare et celui de batterie - duel Cozy Powell - musique classique - assez interminable avec plus de 7min au compteur (je n'aime pas ces exercices de solos que ça soit de guitare, de batterie ou de basse). Fait un peu étrange le line up de ce concert n'est constitué que de Coverdale, Murray, Sykes et Powell... mais on entend des claviers tout du long... Bandes ou musicien caché ? La réponse ne vient que dans le générique de fin (où à un moment fugace ou 2 sur les images), il s'agit bien d'un musicien caché, Richard Bailey. L'image et le montage sont d'époque mais faits par des équipes de télévision professionnelles donc très 80's mais pas tout pourris ! On voit assez peu le public mais il réagit toutefois sur les plans où on le voit... Enfin à la japonaise, on chante, on tape des mains mais on reste très sage ! Petite anecdote marrante avec le recul, sur sa dernière intervention en interview David déclare qu'il souhaite jouer encore très longtemps avec ce line up (quel comédien ce DC quand même!)

L'autre document vidéo est le dernier concert de WHITESNAKE avec Jon Lord et il est dû à la télé suédoise... la salle est occupée par des gens à table, Coverdale salue « Las Vegas » mais il semble bien que le concert ait eu lieu en Europe (nom de la salle peut-être, le mystère restera)... bien filmé mais très court (16min) on retrouve les mêmes titres en fin du CD (sur une seule piste comme pour cette vidéo).

On a pour finir une galerie de photos dont le fond musical vient de démos d'époque.

Intéressant à condition d'accepter entendre plusieurs fois les mêmes morceaux dans des versions pas forcément très différentes, ce « Live in '84 » intéressera bien plus le vieux fan du groupe qu'un personne souhaitant découvrir le groupe... le problème étant aussi que des documents live de WHITESNAKE on en a à la pelle ces derniers temps. Là, le fan du WHITESNAKE période « Slide it in » est servi et peut se précipiter dessus, les autres ne se pencheront là-dessus qu'en connaissance de cause mais le coup d’œil et le coup d'oreille sont bien loin d'être désagréables même si on est insensible à la plastique de beau gosse de David Coverdale qui en fait beaucoup niveau poses suggestives.



Track listing:
DVD:

Super Rock
Gambler;
Guilty of Love;
Love Ain't No Stranger;
Ready an' Willing;
Slow an' Easy;
Crying in the Rain;
Guitar Solo;
Soldier of Fortune;
Drum Solo;
Ain't No Love in the Heart of the City;
Don't Break My Heart Again;

Jon Lord’s Final Performance with Whitesnake
Gambler;
Guilty of Love;
Love Ain't No Stranger;
Ready an' Willing .

Galerie de photos
“Slide It In Slide Show” with Rare Unseen Photos - The Music Bed contains Snippets of Private Demos from David’s personal archives.


CD:

Snakeskin Boots - Best Of Bootlegs
Gambler;
Guilty Of Love;
Love Ain’t No Stranger;
Slow An’ Easy;
Walking In The Shadow Of The Blues;
Ready An’ Willing;
Guitar Solo; Crying In The Rain; Soldier Of Fortune.
Super Rock 84:
Love Ain’t No Stranger ;
Ready An’ Willing ;
Slow An’ Easy
Audio Track - Jon Lord’s Final Performance Whitesnake: Medley:
Gambler;
Guilty of Love;
Love Ain't No Stranger;
Ready an' Willing.

http://www.whitesnake.com - 79 visite(s)


Rédigé par : Papy Cyril | Live de 1984/ | Nb de lectures : 9333




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker