WHEN REASONS COLLAPSE - Dark Passengers (Autoproduction/Dooweet) - 04/03/2015 @ 09h29
WHEN REASONS COLLAPSE ou la France qui bouge ? Depuis à peu près un an, le groupe mené par Cristina voyage et revoyage sur les routes de France et se traîne une kyrielle de dates. Ou que vous êtes, il y a des chances que WRC (pour les intimes) soit passé près de chez vous à bord de leur « Yolo Submarine ». Rien qu’en Lorraine ou proche, il me semble que le groupe est passé 3 fois en l’espace d’un an, et à part les groupes locaux bien évidemment, peu de formation peuvent revendiquer pareille présence ! Quelle activité et quelle motivation pour les parisiens, dont le guitariste Julien qui pourtant passait une thèse ! Reparlons d’ailleurs des concerts en Lorraine vu que c’est à Nancy que j’avais découvert WHEN REASONS COLLAPSE en Live, en mai dernier en première partie de (feu-)HORD. Si le groupe n’est peut-être pas énorme en termes de compositions et de son, il dégage une énergie assez importante, suffisante pour faire bouger les foules. Il est donc temps pour le groupe de passer un cap qui est celui de l’album full-length, arrivant après deux EPs, Tale Of Crime (2010) et Full Of Lies (2011). Avec des enregistrements toujours faits maison, WHEN REASONS COLLAPSE nous propose Dark Passengers, son premier album de 11 morceaux pour 40 minutes. De quoi vous donner envie d’aller les voir en concert, ou plutôt, d’investir dans leur album après les avoir vus en concert…

Il n’aura échappé à personne que WHEN REASONS COLLAPSE est un groupe à chanteuse. Pas à chanteuse lyrique, Cristina hurle et balance toutes ses tripes, que ça soit sur les planches ou devant un micro en studio. Derrière, le groupe balance un Metalcore qui penche légèrement vers le Deathcore mais, surtout, ne néglige pas les mélodies, certains plans étant carrément à classer dans le mélodeath. Du Melodic Death-Metalcore qui puise ses influences dans la scène américaine et un peu chez IN FLAMES et HEAVEN SHALL BURN, mais la musique proposée ne me rappelle pas un nom plus qu’un autre, le Metalcore de WRC n’est peut-être pas très original mais ne tombe pas dans le clonage. Cavalcades Metalcore habituelles, grosses rythmiques (sans tomber dans le breakdown br00tal de base), plans mélodiques plus ou moins techniques et bavards, chacun des membres donne de sa personne et Dark Passengers n’abaisse que très rarement le tempo. Pour ceux qui avaient écouté les EPs, le style n’a donc pas bougé, WHEN REASONS COLLAPSE n’a donc pas vraiment évolué mais tout ce qui semble compter pour lui, c’est un Metalcore mélodique direct sans prise de tête qui pète bien en concert. Le groupe a donc pour lui un côté énergique, urgent, qui ne tient pas en place grâce à des morceaux très dynamiques où les rythmiques effrénées laissent vite place à des leads gracieux ou des passages plus cogneurs. Voilà donc les forces de WHEN REASONS COLLAPSE qui a tout misé sur l’efficacité et balance son Metalcore mélodique à qui veut.

Le contre-coup est, au-delà du manque d’originalité de l’ensemble, que leur Metal se révèle hélas assez linéaire sur la durée. Tous les morceaux sont bons mais j’ai du mal à dégager un vrai tube, et toutes les pistes se ressemblent entre elles, l’ensemble manque donc un peu de variété et de singularité, même si le cœur même des morceaux a suffisamment la bougeotte pour ne pas lasser trop vite. Après une intro qui nous plonge tout de suite dans l’ambiance riffique de WRC, "No Time for Regrets" débarque et on se laisse vite prendre au jeu, entre les cris arrachés de Cristina (qui lance parfois quelques growls), le jeu technique et les assauts metalcore des deux guitaristes, et surtout grâce au petit plus que sont ces chœurs particulièrement entraînants. Ensuite Dark Passengers se déroule sans trop d’aspérités, mais plusieurs choses sont remarquables. WHEN REASONS COLLAPSE nous abreuve donc de bien bonnes rythmiques assez inspirées ("Breaking the Silence" et son départ très death, "When Reasons Collapse", "Come to Me", "Anesidora") et les guitaristes font souvent un excellent travail notamment au niveau des enchaînements ("Breaking the Silence", "Come to Me", "Bitterness and Grief", le final plus épique "Dark Passenger"). Le groupe se distingue aussi souvent par des moments très véloces propices au tapage de pied ("When Reasons Collapse", "Past in Peace", "Doomsday"). L’aspect mélodique est présent tout du long du disque, il se fait toutefois plus prégnant en fin d’album, pour "Bitterness and Grief" (BETWEEN THE BURIED AND ME n’est pas loin) et le fleuve "Anesidora" qui passe par toutes les humeurs, entre départ « posé », breaks plus lourds et final assez rentre-dedans.

Il est donc dommage que WHEN REASONS COLLAPSE ait trouvé dans son énergie le bagage qu’il n’a pas -encore- dans le fond et la forme, entre un style peu original et un brin répétitif, son manque de morceaux qui tuent (même si certains riffs s’en chargent) et peut-être une prod qui manque un peu de mordant parfois (le son des leads me semble un peu faiblard). Dark Passengers semble donc se situer en seconde division, typique du groupe qui n’a pas de prétention et pond son Metal sans grande fioritures, pour un bon album sans plus. Heureusement, les musiciens en ont dans le calcif et savent proposer des compos de qualité, efficaces et entraînantes, au détriment d’un petit plus qui emmènerait WHEN REASONS COLLAPSE dans d’autres sphères que celles du « groupe de Metalcore classique mais motivé qui s’exprime surtout sur scène ». Sur scène (pour ce que j’avais vu l’an dernier) et donc sur album, WRC doit progresser, mais vu l’expérience que le groupe est en train de se forger sur les routes nul doute que ça va venir. Les parisiens s’en sortent donc par leur aspect direct et urgent qui se détache d’autres formations trop stériles et formatées, en Live c’est à voir ne serait-ce que pour partager l’énergie communicatrice de Cristina et de ses compères, sur album c’est dans l’absolu correct et Dark Passengers reste un album plaisant de Death-Metalcore mélodique mais le groupe doit encore passer un autre cap.




Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 9592




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker