WHEN ICARUS FALLS - Circles (Autoproduction) - 19/03/2014 @ 07h42
Après avoir lu les chroniques de « Over The Frozen Seas » et de « Aegean » j’aurai pu écrire celle de « Circles » sans avoir écouté une seule note. Pourquoi ? Parce que WHEN ICARUS FALLS est, selon les dires de mes collègues, un groupe « bon élève » mais qui reste beaucoup trop proche de ses maîtres pour réellement sortir du lot. Avec ce nouvel EP, les suisses vont nous montrer, ou non, si l’enracinement est figé à jamais ou si une envie soudaine de partir à l’aventure s’est faite sentir.

Lors des premières mesures de « Erechtheion » j’ai tout de suite compris ce que Crown_me et Seb On Fire voulaient dire. WHEN ICARUS FALLS pratique un post-hardcore tout ce qu’il y a de plus concret, et le fait bien, sauf qu’une fois encore cela reste dans les standards du genre. Les 4 titres de « Circles » sonnent comme du CULT OF LUNA, ou du NEUROSIS, c’est vrai, et alors ? Il est vrai que l’originalité y est peu présente, mais après tout, si cela est bien fait. On peut apprécier un groupe qui se contente de perpétuer un style, avec ses gimmicks, sa norme, sans pour autant composer de la merde.

C’est ce que WHEN ICARUS FALLS démontre le long de cet EP. Les morceaux qui le composent sont tout à fait représentatifs de ce qu’est le post-hardcore, le petit plus en moins, évidement, mais sonnent avec intérêt néanmoins. Les ambiances, souvent monolithiques, sombres, écorchées, à la croisée entre l’ombre et la lumière, s’installent progressivement et finissent pas nous accrocher sur des pistes étendues. La pression se fait ressentir, avec des montées lourdes et planantes qui s’inscrivent comme étant le point fort de l’EP, apportée par des touches de synthés très bien incorporées. Certaines parties de chant sonnent un peu enraillées par instants. On ne sait pas si cela est voulu ou non, mais le rendu n’est pas des plus agréable. Un aspect un peu plus cru sur le son des guitares aurait surement redynamisé un peu l’enveloppe sonore également, mais dans son ensemble, la production de « Circles » reste claire et puissante malgré tout.

Finalement, même si WHEN ICARUS FALLS reste un groupe de plus sur la scène post, il n’est pas non plus de ces groupes inintéressant et le prouve avec les 4 titres de « Circles », en balançant une bonne dose de post-hardcore helvète 100% AOC dont il serait idiot de se priver.



http://www.whenicarusfalls.com/ - 143 visite(s)

Soundclound - 75 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 07/10 | Nb de lectures : 11312




Auteur
Commentaire
panzerfaust
IP:194.12.17.184
Invité
Posté le: 19/03/2014 à 10h11 - (111426)
il faudrait juste corriger la phrase "il n’est pas non plus de ces groupes intéressant " sinon la conclusion ne veut plus rien dire!

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2014 à 10h31 - (111427)
Effectivement, c'est corrigé ;)

panzerfaust
IP:194.12.17.184
Invité
Posté le: 19/03/2014 à 10h34 - (111428)
ok merci c'est mieux. j'ai vu ce groupe plusieurs fois en live dans un pub de mon patelin, c'est effectivement efficace mais très/trop cultoflunesque. pour un son plus rugueux et lourd je vous recommande plutôt Rorcal, autre groupe local...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker