WHEELFALL - Glasrew Point (Sunruin) - Selection VS du 18/09/2015 @ 07h17
C'est à peine la rentrée que WHEELFALL, avec son nouvel album, nous plonge en plein automne. Mais pas l'automne où les feuilles jaunissent et où la température commence à baisser, non l'automne sombre et mélancolique où les branches mortes craquent sous nos pieds pendant que l'humus emplit l'air de cette forêt triste où nous errons seuls et sans but. Vous voyez le genre ? Parce que oui, le groupe de Nancy abandonne plus que jamais le Stoner à la KYUSS et Cie pour aller chasser sur les terres du Sludge le plus poisseux où le son devient oppressant, les structures progressives et les accords malsains pour accompagner les ambiances et autres atmosphères développées ici et là tout au long de cet album double, conceptuel et accompagné par un roman dont il est le support (et inversement). Mais entrons sans plus attendre dans le vif du sujet.

Un Digipack magnifique à l'artwork ésotérique, sombre et lumineux à la fois comportant 2 CDs de 7 titres chacun pour un total de 82 minutes de musique (40 sur le premier CD et 42 sur le second, même sur ce paramètre, tout est pensé, affiné, cohérent et vous allez vite découvrir que ce n'est que le début), un son excellent, lourd et poisseux tout en étant propre, puissant et dynamique (travail magistral sortant du Studio de la Forge avec Gorgor - batteur de PHAZM - aux manettes qui montre qu'il est aussi et surtout un producteur de talent à suivre), un concept appuyé par un roman (décrit dans le récent track-by-track paru en ces pages) et des morceaux oscillants entre Sludge et Metal Indus aux bons relents des années 90. Vous l'aurez compris, ici le maître-mot c'est clair-obscur !

Le 1er CD est clairement orienté morceaux dynamiques où le Stoner, autrefois pratiqué par le combo, s'est mué en un son lourd (accordages, chant, rythmes, ambiances, couleur sonore générale) qui leur sied à merveille et qui démontre que le groupe a su faire évoluer sa musique en se montrant ainsi plus personnel dans son écriture. Associé à tout ceci des influences Metal Indus typiquement 90's viennent montrer le bout de leur nez : on reconnaît ainsi dans "Dead Eyes" et "Vanishing Point" des sonorités et autres structures que n'aurait pas renié le MORGOTH époque "Odium". Le GODFLESH de "Selfless" est aussi convoqué dans l'excellent "Strangers".
A signaler l'interlude "Now Wakes the Sea" qui non seulement permet d'apporter une respiration bienvenue mais aussi montre ce que pourrait donner le Drone si il pouvait se jouer en acoustique.
Le titre "The Drift" (qui approche le quart d'heure) avec son Doom expérimental aux structures progressives, montre plus ou moins ce qui vous attend sur le second CD mais, avec ses nombreux bruitages, reste clairement cohérent avec l'histoire racontée à ce moment là.

Le second CD, quant à lui, se montre beaucoup plus introspectif. Certainement dû au fait qu'il raconte la deuxième partie de l'histoire. Les morceaux sont tous assez longs et permettent ainsi de développer les ambiances malsaines (mais éthérées) propres au genre. Les structures étant globalement progressives, le groupe peut se permettre d'aller jusqu'au bout de son concept de manière absolument cohérente (les compos, le concept, le son, les arrangements) notamment avec "The Skeptic and His Shadows" un titre quasi instrumental (les vocaux arrivent sur la toute fin du morceau) qui apporte une dernière respiration (c'est le cas de le dire) avant donc de clôturer de fort belle manière ce "Glasrew Point" avec le spectre de GODFLESH qui refait surface de fort belle manière sur les deux derniers titres clôturant et ce CD et l'album complet (oui, ici les influences sont clairement digérées et intégrées à la musique du groupe) : "Sound Salvation", ses guitares abrasives, sa basse qui défonce tout et son côté martial puis "Return Trip" et son entame électrique au riffs cycliques avant un développement qui passe par toutes les étapes de la compo progressive avant de refermer le chapitre final sur un arpège acoustique reprenant le thème musical central de cet album.

Vous l'aurez compris, c'est un véritable coup de coeur pour cet album où les musiciens maîtrisent non seulement leurs instruments respectifs (3 guitares, 1 sampler, une section rythmique et de la corde vocale déchirée) mais également leur univers dans une cohérence à faire pâlir certains groupes établis. Certes, ce n'est pas un album qui s'écoute en une fois mais bien une oeuvre d'Art dans ce qu'elle a de plus complète donc un album à découvrir un casque sur les oreilles avec le roman juste sur les genoux, une bougie et un bon verre à portée de main. Un grand disque qui risque de vous accompagner longtemps, très longtemps...




Rédigé par : Youpimatin | 17/20 | Nb de lectures : 9514




Auteur
Commentaire
Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 18/09/2015 à 17h31 - (117909)
Cela s'appelle aller jusqu'au bout d'une idée. Sélection méritée !



Bras cassé
Membre enregistré
Posté le: 18/09/2015 à 19h47 - (117913)
Super kro Youpi! Album qui fait tres envie. De memoire, je ne savais pas ce groupe aussi lourd. Et content de voir la scene nanceenne en forme. Groupe a decouvrir

Mogtesquieu
Membre enregistré
Posté le: 18/09/2015 à 19h53 - (117914)
ça sort de nulle part, ça pose son gros son, et tout le monde est content
C'est génial !!



hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 18/09/2015 à 20h46 - (117916)
Quand je lis Kyuss, drone, indus, Godflesh, généralement je me barre en courant mais là çà tue!



TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 18/09/2015 à 21h06 - (117917)
Soufflé ! Ca tue, c'est tout.
Et l'artwork est magnifique...tout pour se faire signer chez Southern Lord un bestiau comme ça !



Chara
Membre enregistré
Posté le: 21/09/2015 à 21h16 - (117953)
Le son est génial.
Mais... sold out avec le bouquin! noooon



Fabien W. Furter
IP:145.226.30.82
Invité
Posté le: 22/09/2015 à 09h16 - (117961)
Merci énormément pour cette superbe chronique qui fait du bien ! Et merci aussi aux personnes au dessus dans les commentaires, ça fait sacrément plaisir !

En ce qui concerne le sold out avec le livre, on fera une réédition légèrement différente, donc pas d’inquiétude. On ne savait pas trop à quelle vitesse ça allait partir... Maintenant on sait :)

Fabien W. Furter
IP:89.2.9.11
Invité
Posté le: 29/11/2015 à 11h15 - (118821)
ps: Si jamais cela intéresse toujours quelqu'un, la réédition du livre vient de paraître :) => sunruinrecords.bandcamp.com/album/glasrew-point

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker