WE ARE JUPITER - We Are Jupiter (Autoproduction) - 15/10/2009 @ 08h31
“We Are Jupiter… and we are French! And we will show you what is very intelligent prog metal.”

Bon, je ne vais pas vous faire toute la kro en anglais mais la phrase d’intro résume assez bien ce qui vous attend. Car, nos petits Frenchy, touchés par une grâce providentielle nous offre un trip « progmet » assez croustillant.

Déjà très prometteur avec "You Are Here" en 2007 ( !), "We Are Jupiter" enfonce le clou et prouve tout le bien que l’on a pu penser de ce trio parisien. Le groupe a mûri et réussi l’assimilation sans plagiat de ses influences les plus évidentes : en gros Tool, Cynic et Steven Wilson. Rien que ça ? Eh oui ! Et en 32 minutes seulement s’il vous plait !

Certes courtes ces minutes mais explosives aussi ! Et c’est "Never Went Swimming", un titre de près de 6min, qui allume la mèche. Métal haché, à la fois punchy et planant qui surprendra l’oreille non avertie. Savoir mêler ces 2 antagonismes en si peu de temps et avec autant d’homogénéité est une performance en soi.

Complètement à l’opposé de "Never…", "With A Good Heart And Dirty Glasses" (7min33) explore l’univers familier d’Insurgentes. Rock, atmo, noisy, la totale avant de finir sur des picking magiques.

"L’Amour Fou" (3ème titre de 3min51) déclaré avec autant de fougue voire de hargne a peu de chance de séduire la belle, à moins qu’elle ne succombe au charme de riffs énervés envoyés au presse-purée. Elle peut néanmoins apprécier l’autre versant qui propose une digression atmo apaisante.

"Years After The Room" (5min31) composée d’une succession d’ambiances douces se présente comme la pièce la plus « calme » et accessible. Il en va autrement de "The Spirit Chooses The Place… The Place Choose" (9min11) qui elle déballe sans ménagement toutes sortes de sonorités atoniques métal ou jazzy bougrement bien associées ou qui au contraire tente de nous bercer avec un final plus reposant.

Bref, voilà un EP qui décoiffe l’auditeur quelque peu malmené par ces différents profils mais toujours agréablement surpris devant tant d’audace et de talent. La question maintenant est la suivante : à quand un véritable album ? Question subsidiaire : Y a-t-il le représentant d’un label qui lise cette bafouille et soit prêt à le signer ? Pas d’hésitation; les premiers à sauter le pas ne le regretteront pas. C’est dit.


Rédigé par : Karadok | 16/20 | Nb de lectures : 9803




Auteur
Commentaire
Bras cassé
Invité
Posté le: 16/10/2009 à 10h24 - (76270)
Kro qui donne envie...et une jolie pochette abstraite pour laisser méditer l'auditeur. Vais me plonger dedans!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker