WELLS VALLEY - Matter As Regent (Bleak) - 24/04/2015 @ 07h39
"As the rain pours the coldest winter
We gather on a board of grief, on a board of regrets
Your bloodied body weltered in the filthiest bed
And spirits whisper reveries of angels revealing clemency"


A en juger par l’étalage d’amertume et de tourment qui constitue le fil rouge de son premier album, le quatuor portugais de WELLS VALLEY n’a visiblement pas de leçon à recevoir en matière de noirceur. L'obscur artwork en est d'ailleurs la plus belle illustration : est-ce ici l'oeil d'un cyclone en formation ? La porte d'entrée vers un outre-monde cauchemardesque ? La Sainte Couronne baignant dans une mare de goudron ? Pour sûr, ce dédale post hardcore aux vils relents sludge a un petit quelque chose d'Axel Bauer : éteins la lumière, montre moi ton coté sombre. Chiche ?

Un ange passe. "Ghost of you" lance les hostilités dans un bruit diffus de larsens qui se muent progressivement en une vague de trémolos inquiétants, masse rythmique aux allures de mascaret brusque et spectaculaire. La basse est proéminente, elle gifle, vrombit. Le malaise s’installe : une voix déformée sussure, déclame, profère. Un coup de double vengeur sonne le glas, quelques notes planent au loin, comme pour mieux s'effacer avant de laisser la place à "Star over a wheel". Bordel, v'là que l'jumeau d'Steve Austin débarque alors sans prévenir, une bonne bouffée de chaleur moite du Tennessee avec en bonus rugissements grotesques et rythmes chaotiques. Le bougre est furibard, possédé : impossible de le fixer droit dans les yeux. Dans les yeux de Dieu. Trop tard. Quatre minutes trop tard. Juste le bon moment pour remettre une épaisse couche de bitume sur cette satanée guitare qui leade aux abois. Elle gémit, crie sa colère... mais c’est trop tard.

Et c’est juste lorsque l’on pensait rendre les armes devant un tel magma informe et énigmatique que ce maudit "Hands are void" surgit. On ralentit le tempo : la trêve est proclamée. Mais pas la paix car derrière cette habile montée en puissance, la tension est bel et bien toujours présente comme en témoigne cette section rythmique nuancée par un subtil jeu de tempos. La schizophrénie elle, guette, tapie dans l’ombre et prête à engloutir tout cru sa proie toute désignée : vous.

"Your hands are void to feed my heart with light".

Sérieusement. De la lumière ? Ici ? Foutaises. Sur "Sacred mountain" peut-être ? Perdu. Son intro désarticulée dévore un mur de dissonance, celui-là même que l'on retrouvera décuplé quelques minutes plus tard. Un avant-goût de la terreur à venir avec ce break brontosaure qui surgit après 3'10 et qui s'étire à l'infini. Une vraie montée de stretch qui s'achève sur les premières secondes de "Plead for light". A peine le temps de reprendre votre souffle au son de ces voix d'enfants diffuses qu'une épaisse glue de larsens s'abat vos tympans : la machine s'emballe brusquement, les mâchoires se crispent. "Kingdom of salvation" annonce l'assaut final, celui où les ténèbres triomphent enfin, emportant au passage la raison en guise de lot de consolation. Le terme "dissonant" prend alors toute sa mesure en quelques six minutes convulsives et lapidaires avant de s'achever sur un final bruitiste : la boucle est bouclée.

"Matter as regent" est un vrai labyrinthe truffé d'indices retors, de fausses pistes et de frénésies rythmiques. Un puzzle à l'apparente simplicité rythmique mais aux structures tortueuses dont le but avoué est de faire régner la confusion. Une confusion savamment entretenue par l'imposante production, réalisée de main de maître par le batteur Mau qui sculpte pour lui et ses acolytes un son organique, profond et dense. Où chaque coup de baguette infligée sur les peaux résonne comme une claque, sourde et punitive. Où les guitares acérées renvoient en permanence d'inquiétants échos à une basse dantesque.

Aliénant. Urgent. Matter as regent.

>



Rédigé par : TarGhost | 16/20 | Nb de lectures : 8494




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker