WATAIN - Opus Diaboli (His Master's Noise) - 13/07/2012 @ 07h54
Extrait de l'interview VS avec Erik Danielsson à Paris en octobre 2010
Est-ce que la musique n'est pas un cadre trop limité pour Watain? N'as-tu pas envie de t'exprimer à travers d'autres arts, par exemple des films?
Oui, Watain est toujours plus que de la musique pour moi. Cela parle aussi d'art, de représentations haineuses, de poésie, c'est très très riche. Écrire un morceau va bien plus loin que la musique. Et pour une vidéo, si j'avais vraiment une très bonne idée pour ça, je le ferais. Si je pensais à un film à propos de Watain, je trouverais les bonnes personnes pour nous aider et je le ferais. Je ne pense pas que Watain soit limité, Watain est ce que nous en faisons.


Proposer quelque chose de différent, c'est l'envie de nombreux groupes qui n'ont jamais les moyens de leurs ambitions. Fort de leur récent succès, Watain dispose désormais de ces moyens. Ou disons plutôt que le groupe dispose d'une plus large base de fans qui peut suffire à rendre financièrement viable un projet plus ambitieux que la moyenne. Peut-être trop ambitieux pour les labels ou peut-être que le groupe voulait une totale liberté. Mais voilà que cet Opus Diaboli est la première sortie sur le label du groupe His Master's Noise.

J'ai évidemment craqué pour l'édition limitée, au contenu plus alléchant. Déjà, le format de la bestiole ne passe pas inaperçu. Une épaisse boite en carton taille vinyl avec, en imprimé argenté, la désormais habituelle tête de loup entourée de son « Black Metal Militia ». Le carton noir renferme la retranscription audio du concert sur deux vinyls et deux CD, ainsi que le DVD du film. Les médias sont accompagnés d'un photobook de très belle qualité, dont la première partie couvre en photos les 13 années d'existence du groupe et la seconde partie regroupe une quantité de flyers et posters (pour la plupart, réalisés par Danielsson). Pour ceux qui ont pré-commandé le bestiau sur le webshop du groupe Wolf Wear, s'ajoutent encore un certificat dédicacé par les cinq membres actifs et quatre cartes postales. Bref, il y a du matos dans cette boîte. Mais quelle main fébrile ne se tendra pas d'abord vers le DVD ?

Le mobile du crime est de tenter de rendre sur support l'essence de la cérémonie qui s'est déroulée à Stockholm, devant de nombreux témoins, pour fêter le treizième anniversaire de la formation. Évacuons immédiatement les supports audio. Les vinyls et les CD renferment évidemment le même contenu. L'enregistrement est de bonne facture et vous pourrez commenter la setlist indiquée tout en bas de cette longue prose. Personnellement, les CD live, je m'en cogne un peu. C'est du classique et l'intérêt de cette sortie n'est pas là. Le DVD live standard ? Très peu pour les Suédois. Et effectivement Opus Diaboli n'est pas qu'un simple DVD, au menu duquel on trouverait un concert, une interview et un clip en bonus.

Le menu du DVD peut sembler plus que sommaire de prime abord. Une configuration audio qui permet de choisir entre stéréo et 5.1, aucun choix de langues, un lien vers le métrage et basta. Le sous-titrage n'est pas inclus, les anglophobes peuvent laisser cette sortie dans les étals. Je ne vous cache pas que ne rien capter à ce qui se raconte gâche pas mal l'effet du film. Mais rassurez-vous, Danielsson a l'avantage de parler très posément et distinctement. C'est probablement le meilleur exercice d'apprentissage en anglais depuis que "Bryan is in the kitchen", surtout que celui-ci vous cause black metal. Et il est tout de même un peu important de comprendre un minimum ce qui se raconte entre les extraits de concerts. Extraits ? Oui, vous n'aurez pas l'intégralité du concert côté DVD. Nous avons ici affaire à un film à part entière, qui mélange sept titres extraits du concert, des passages d'interviews et d'un "tournage occulte".

Côté métrage occulte, il s'agit d'un montage de séquences ésotériques mêlant cérémonies et symboles utilisés par Watain, principalement sonorisé par Danielsson en voix off. En fil d’Ariane, on suit notamment un Danielsson encapuchonné qui déambule dans des décors naturels en portant la bannière de sa foi. Si Watain sortait une vidéo pour un titre, on imagine aisément ce genre de séquences insérées dans le clip. Imaginez ce type d'inserts liant les phases d'interviews et de concerts pendant une heure vingt-trois. Sincèrement, ça le fait pour qui se laisse prendre au jeu. J'ai notamment beaucoup aimé le montage de l'arrivée du groupe sur scène, avec le début de la cérémonie. D'autres trouveront probablement le rythme très lent, mais le côté contemplatif m'a séduit.

Les passages du concert sont plutôt très bien filmés. Tout le décorum du groupe est en place et les tons rouges noient la formation dans la brume. Je dirais que cinq caméras ont été utilisées, dont une en champ large devant la scène. Le montage est dynamique, mais l’enchaînement de plans n'est pas trop rapide et on prend le temps d'apprécier les petits détails. Le son est bon, sans forcer ni dans le brut, ni dans l'overdub surproduit. La batterie est assez sèche, mais elle est bien séparée des guitares. Les instruments sont bien audibles. On rentre très facilement dans les titres, commençant à secouer la mèche tranquillement dès la fin de "Malfeitor" et puis vlan. A la fin du titre, zou on est brutalement propulsés en dehors du concert pour revenir au montage, quelque peu perturbé par ce montage inhabituel de nos décibels de barbares. Je vous laisse la surprise, mais vous verrez que les enchaînements sont tout de même très bien pensés.

Au deux tiers du film, j'ai regretté qu'il ne soit pas possible de visionner l'intégralité du set. Et puis, j'ai finalement accepté ce format que Watain nous a imposé. En proposant une sortie DVD standard, le groupe aurait perdu le côté plus personnel et plus ambiancé que propose ce film. Certes, les moments d'interviews ou les passages ésotériques font chuter le rythme. Mais cela ne fait que mettre en valeur la cérémonie païenne qui se déroule en live, les morceaux apportant une ouache soudaine et bienvenue à chaque fois qu'on revient à la scène.

Ma déception va aux phases d'interviews. Les teasers laissaient penser à un film retraçant les 13 années d'existence du groupe. Le discours de Danielsson n'apporte pas grand-chose que l'on ne sache déjà si on suit le groupe. Si vous ignorez la signification de Watain ou la symbolique du trident, il est ici temps de vous rattraper. Pour ceux qui connaissent déjà et qui ont des notions d'occultisme, il n'y aura pas de surprise. Bien plus intéressant, les nombreuses images sans fard vous feront découvrir plus avant l'univers du groupe, entre les moments de tournée et les séquences "à la maison".

Proposés séparément, tous les éléments contenus dans ce DVD n'auraient pas été très novateurs. Nous avons tous dans nos armoires de précédentes sorties qui compilent séquences live, interviews et clips. Watain innove par le format, en mélangeant et montant le tout pour proposer une vision cohérente et figée de comment doit se visionner le groupe. Sans bouleverser nos repères, Watain renvoie par son projet plus ambitieux et personnel le DVD live "standard" au rang de gros has-been. Un enchaînement de titres live, ça peut être sympa. Mais cet Opus Diaboli apporte quelque chose en plus, ce supplément d'âme que beaucoup cherche dans le black metal. Une ambiance véritable, dans laquelle il est plaisant de se replonger. Que les ténèbres soient.

Setlist CD/Vinyls (* titres présents sur le DVD)
1. Intro
2. Death's Cold Dark
3. Malfeitor *
4. Storm of the Antichrist
5. Four Thrones
6. Devil's Blood *
7. Reaping Death *
8. Lawless Darkness *
9. Total Funeral
10. Stellarvore *
11. On Horns Impaled *
12. A Fine Day to Die (Bathory cover)
13. Waters of Ain * / Requiem XIII

http://www.templeofwatain.com - 164 visite(s)

Trailer 1 - 132 téléchargements


Rédigé par : Prince de Lu | Scary movie/ | Nb de lectures : 15458




Auteur
Commentaire
Amduscias
Membre enregistré
Posté le: 13/07/2012 à 08h30 - (102950)
Même constat, les interviews n'apportent pas grand chose mais créent une ambiance et un feeling qu'on sent, comme d'habitude avec Watain, sincère. Pour le coup, j'aurais effectivement aimé avoir la possibilité de visionner l'intégralité de la set list, parce qu'un concert de Watain, pour moi, se vit comme un rituel, donc dans son intégralité. Je comprends l'enchaînement concert - vie en dehors comme volonté de montrer que tout est imbriqué et qu'il n'y a pas "Watain" vs "le reste du temps", mais ça je le sais depuis longtemps donc... Pour le coup, renvoyer le DVD live standard au rang de gros has been, je ne suis pas tout à fait d'accord. Le projet est chouette et le résultat est excellent, MAIS les coupures brutales dans l'ambiance (tu le soulignes d'ailleurs), m'empêchent de mettre la note max. Le truc prend, ça monte, on est dedans à bloc et là, rupture. OK, c'est original, mais...



GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 13/07/2012 à 09h07 - (102951)
Un peu décu au premier abord de ne pas avoir le concert en entier, c'est vrai que c'est assez frustant, dommage car le concert est vraiment bon, et très bien filmé.
Ce waters of ain, qui est excellent.
Bref un bon produit, dommage que le concert ne soit pas en entier car les passages esotériques sont vraiment pas mal, juste un petit bémol pas de sous titres !



Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 13/07/2012 à 11h06 - (102954)
Comme Prince, j'aurais voulu avoir la possibilité de visionner le concert en intégralité mais c'est un choix de la part du groupe que de proposer ça et c'est très bien, il faut le respecter.

Maintenant le point positif est la mise en scène et la réalisation du concert qui est vraiment excellente. J'ai l'impression que le groupe à fait appel à un vrai monteur qui a su capter le rythme et l'esprit du concert. Pour une fois qu'un concert de metal extrême n'est pas monté de façon à rendre épileptique le plus endurci des fan de Metal. Un très bon dvd avec une superbe image et le concert version CD est très bon à écouter aussi.

Étant très pauvre et ne possédant pas de platine j'me suis contenté de l'édition dvd de base.



Monceau
Membre enregistré
Posté le: 13/07/2012 à 19h41 - (102959)
Prince est en effet depencier vu que de ces platines il peut au mieux fabriquer les saladiers décoratifs au pire les accrocher sur le mur.
Le certificat certifie quoi au juste ?

pipo & molo
IP:173.201.196.88
Invité
Posté le: 14/07/2012 à 16h41 - (102962)
Aussi drôle qu'un Benny Hill.

rge
IP:109.15.38.77
Invité
Posté le: 14/07/2012 à 18h06 - (102963)
Set est toujours autant à la ramasse sur le solo de waters of ain.

Quels autres titres avaient été joués en live ?

Raumsog
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2012 à 00h30 - (102964)
Précommandé, reçu et visionné : j'ai accroché à mort, perso je trouve que l'enchainement live/off est très efficace et renforce l'immersion dans leur univers - en plus de ça le decor sur scène est énorme, ya du feu et du sang, ça rappelle le DVD de Gorgoroth (sans le monsieur nu sur sa croix), les détracteurs diront que c'est naze car bourré de clichés mais perso c'est justement ça que je veux voir dans un DVD de black metal! Et pour finir sur le positif j'ai trouvé ça hyper pro au niveau de la réalisation : ni cheap, ni épileptique, c'est très maitrisé et très agréable à mater

Non le seul reproche - quand même de taille - que j'aurai à faire au DVD c'est sa durée : 1h20 à tout péter pour le show complet c'est juste hyper court, du coup un gros goût de trop peu quand on finit le DVD - c'est trop con



Sereneya
Membre enregistré
Posté le: 19/07/2012 à 14h51 - (103056)
Il est vrai que l'on a pour habitude d'avoir des Set" complets sur Dvd mais n'est t'il pas plus plaisant d'avoir envie d'en voir plus simplement au bout d'1h20min avec 7 morceaux live?

Pour les avoir vu à Lausanne, même ambiance (sauf que nous n'avions pas eu de rats crevés, dommage).

Du très bon , tant d'un point de vue scénique qu'au montage.

Pas la note maximale, mais presque.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker