WAR HOUND - Colder than ever (Beatdown Hardwear) - 26/09/2013 @ 08h19
Quand tu y penses, Beatdown Hardwear c'est quand même un nom ultra explicite. Le label allemand est sans conteste la nouvelle Mecque du hardcore brutal européen avec un roster à couper le squeele : NASTY, DEAD END TRAGEDY, COLDBURN, COLD HARD TRUTH, WORLD OF PAIN, SCREAMIN SILENCE et beaucoup d'autres... dont WARHOUND.

Je peux le dire dès maintenant, "Colder Than Ever" est l'album hardcore atypique de l'année. Il sera très difficile de surpasser cet opus en terme de qualité, de richesse et d'efficacité. WARHOUND est originaire de Detroit, dont la scène pullule de groupes rageurs et violents. Le contexte de la ville y est certainement pour beaucoup, idem avec sa soeur du nord des Etats-Unis, Chicago.

Pourquoi atypique ? Car si hardcore et rap sont des styles musicaux qui se télescopent très régulièrement, dans cet opus, ce n'est même pas un constat, c'est une évidence. Regorgeant de flows bien sentis, doté d'un sens aigu du groove et de riffs en béton armé, "Colder than ever" est un disque qui reste dans les esprits, qu'on l'aime ou non... Moi, j'ai surkiffé... L'album est court, moins de 25 minutes mais chacun des 10 titres que comporte l'opus mérite que l'on s'y attarde. Il est clair que sa singularité et sa rupture des schémas classiques risquent d'en dérouter certains.

Pour les fans de hardcore, les gros riffs s'enchaînent. Dès le premier titre éponyme, WAR HOUND nous met de suite dans l'ambiance. Un gros riff bien tapageur, une batterie présente et à la rythmique impeccable et surtout cette basse omniprésente. Si le hardcore moderne a tendance à négliger le bassiste en tant que "troisième guitare de fond", WAR HOUND lui accorde un crédit tout particulier. Claquante, puissante et singulière, ses sonorités massives et racées vont vous accompagner tout l'album. Le titre 'Colder than ever' est le morceau qui illustre le mieux mes propos.

Si les gars de Detroit abreuvent l'auditeur avec des riffs acérés et quasi-irrésistibles, l'ensemble ne suinte pas la brutalité et la lourdeur. Le son est assez "easy", avec des grattes certes désaccordés mais on est très loin des clichés du hardcore nourri au metal. Quelques parties en arpèges aiguës agrémentent le disque apportant des mélodies et un côté BIOHAZARD pas dégueu du tout. A noter que vous n'y trouverez que des morceaux en mid-tempo, pas de grosses accélérations. Ce rythme pourrait sembler monotone mais il permet d'intégrer la deuxième composante indispensable à la musique de WAR HOUND : le rap.

Si les grosses grattes sont de sortie, il ne faut pas oublier le rap dans la musique de WAR HOUND. Pas de scratch, pas de djeing à deux ronds, juste du flow bien senti et des vocaux scandés tout le temps. Tous les morceaux y ont droit. Je parlais de 'Colder than ever' mais on peut également citer 'No love' et son phrasé agressif au possible, le tout sur une rythmique beatdown à s'en faire péter les cervicales. 'The realness' est également fort bien fourni avec sa dualité vocale entre les deux chanteurs (cri et rap). Ajoutons à cela un refrain mi-hurlé, mi-chanté et vous obtiendrez une palette vocale exceptionnelle pour un groupe de hardcore. Ce n'est pas le "check, check" juste après le premier refrain qui va renforcer cette impression. Pour ma part, l'apothéose du phrasé rap est atteint avec le morceau "Big brother" qui sent bon le Cypress Hill. Autre composante du rap, les featuring à gogo. Si Fred Durst s'est entouré de Lil' Wayne pour sa dernière chanson en date (!), nos warriors de Detroit préfèrent se concentrer sur leurs amis du hardcore : NUMB, FURY OF FIVE, THE KILLER... Autant de bonshommes qui viennent pousser la chansonnette sur cet opus.

"Colder than ever" en plus d'être dans mon top 3 2013 (pour l'instant) a le mérite de donner un peu d'air à une scène encombrée par les étiquettes : Beatdown, modern old school, new school, mélodique. WAR HOUND s'en bat les couilles et propose SON hardcore... Et Dieu sait qu'il est bon...

http://warhoundmusic.com/ - 208 visite(s)

Clip de - 89 téléchargements


Rédigé par : Vision Of Beuh | 16.5/20 | Nb de lectures : 20558




Auteur
Commentaire
Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 27/09/2013 à 08h20 - (109273)
Biohazard 2.0

Ca groove, ça bastonne, c'est cliché, c'est du hardcore street comme on l'aime.

FabMTS
Membre enregistré
Posté le: 30/09/2013 à 09h53 - (109307)
De ce que j'ai écouté c'est quand même un groupe plus que caricatural et très chiant. Niveau hardcore atypique, j'ai plus été attiré par l'album de twitching tongues (oui, musicalement ça n'a RIEN à voir)



HxC-Self-Titled
IP:79.88.53.148
Invité
Posté le: 16/10/2013 à 10h33 - (109535)
Fatiguant.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker