WARSEID - Where Fate Lies Unbound (Autoproduction) - 24/04/2013 @ 06h57
Du Viking Metal américain. Je sais pas, mais présenté comme ça ça ne fait pas crédible. Enfin, pas de thématique Viking à proprement parler pour WARSEID, mais le décorum et le style musical nous emmènent tout de même dans un territoire qui sent fortement les poils longs et blonds. Peut-être est-ce dû à la culture « jeux de rôles en ligne » après tout. Le groupe est originaire du Wisconsin et existe depuis 2008. Après deux démos, WARSEID sort son premier EP intitulé Sentry en 2010, suivi deux ans plus tard d’un second EP nommé Where Fate Lies Unbound qui va faire l’objet de cette chronique. Toujours pas d’album donc et un choix semblant assumé de l’autoproduction. Rien ne semble spécialement encourageant bien que le groupe exhibe quelques bonnes chroniques (on arrive toujours à en trouver après tout), mais la matière est au moins au rendez-vous avec des EPs dépassant (de peu) les 30 minutes à chaque fois.

4 nouvelles compositions sont donc au programme de Where Fate Lies Unbound. Et, musicalement du moins, nous avons ici une musique d’obédience Viking-Metal, cette sorte de Black mélodique et épique à synthés (d’un goût douteux parfois). Rien de bien exceptionnel et WARSEID montre très vite ses limites sur la forme, avec un son assez faiblard sauf pour les divers claviers, notamment un son de batterie assez vilain même s’il a le mérite de ne pas trop occuper l’espace. Après tout, il s’agit d’une autoprod (même si cela dessert grandement un morceau comme "The Vengeance Pact") et on a déjà entendu bien pire chez des groupes signés. On passera donc également sur le chant assez anecdotique et les mélodies un peu naïves. Les quelques incursions acoustiques sont néanmoins intéressantes et notamment dès le début de "Shackles Through Sand" qui ouvre l’EP. Mais globalement, et malgré une ambiance plutôt bien arrangée avec moult montées épiques de claviers et des morceaux intéressants (comme le plus folk "Frost Upon the Embers"), WARSEID a du mal à convaincre. Le chant clair assez bancal, heureusement peu présent, n’arrange rien. Le Viking-Metal des américains est bien trop classique et rien ne ressort, pas un riff qui tue ou une mélodie un minimum enivrante, et en 30 minutes on trouvera même quelques longueurs en dépit d’un "Farewell", final de 11 minutes, assez bien ficelé.

Ne nous affolons pas, l’ensemble est correct mais sans grand intérêt par manque de personnalité. Le groupe (qui me semble assez jeune au vu des photos un peu incongrues du livret…) bénéficie encore d’une bonne marge de progression et ça se sent, que ce soit sur le fond ou sur la forme. Pas de blâme donc, mais de sincères encouragements plutôt. WARSEID doit également trouver sa voie car pour l’instant, leur Viking-Metal manque d’arguments pour se démarquer d’autres formations et venir titiller des groupes comme THYRFING. Un petit EP de Metal épique qui est plaisant dans l’absolu, mais qui montre un groupe encore limité pour faire quelque chose d’un tant soit peu mémorable. WARSEID reste à suivre dans un genre peu prolifique, mais doit encore faire quelques efforts pour se hisser à un bon niveau.

http://www.warseid.com - 127 visite(s)

Bandcamp - 74 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 6.5/10 | Nb de lectures : 11214




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker