WARFUCK - Neantification (Trendkill) - 17/10/2014 @ 07h46
Totale furie !! Oui, cet album est sorti depuis près de 9 mois...
Et alors ? S’il s’agit d’un super album, il n’y a pas de DLC (Date Limite de Chronique) pour en parler… Et ‘Neantification’ est vraiment excellent, alors let’s Grind !

Formé en 2011, ce duo lyonnais cultive les beignes et distribue les pains avec entrain. La violence, ils maîtrisent. ‘Neantification’ est un uppercut furieux et ultra entraînant.

La métamorphose avec leur premier album est édifiante. WARFUCK a trouvé l’équilibre parfait entre violence et groove, sans sacrifier sa puissance et sa furie.
Pas d’innovation particulière ni de transformation, juste une intensité et une efficacité redoutables et renforcées.

La base musicale est sensiblement la même que pour le ‘The Weak And The Wicked’ : 90% Grindcore, inspiré à la fois des scènes américaines (PHOBIA, MAGRUDERGRIND), suédoises (NASUM, ROTTEN SOUND, FEASTEM) et françaises (BLOCKHEADS, MASSIVE CHARGE). Et 10 % de Crust/HxC (notamment sur le titre ‘Néant’).
Le résultat brille non pas par son originalité (quoiqu’un duo PowerGrindCore, ça ne court pas les rues), mais par sa violence précise et furieusement addictive.

En l’espace d’1 an et demi, et après des dizaines de concerts données aux 4 coins du pays (et même ailleurs en Europe), le duo a affiné et affûté son style et son mode d’expression.
Plus précis, plus tranchant, plus furieux, plus efficace : WARFUCK est en train de devenir une machine de guerre, qui a fait du GrindCore son arme principale, et qui utilise l’intensité du FastCore pour rendre son Grind encore plus percutant.

Pourtant pas avare en passages lourds et râpeux, le duo aime rythmer ses morceaux de façon radicale, en accélérant jusqu’à l’extrême de façon brute et soudaine. Une excellente façon de rendre ses compos encore plus percutantes et virulentes.

Mak se défoule comme un épileptique sur sa batterie, enchaînant accélérations, décélérations, breaks et rythmiques Grind avec une fluidité idéale.
Mention spéciale aux titres courts ornés de BlastBeats ultra rapides et teigneux : l’intensité jouissive qui s’en dégage évoque les furax de FEASTEM, et apporte à ‘Neantification’ un parfum d’extrême défoulement hautement addictif.

Majoritairement rageur et teigneux, ‘Neantification’ se plait par moments à évoluer dans une forme de lourdeur et de Mid-tempos Crust/HardCore, permettant aux deux énergumènes de reprendre leur souffle – et à nous d’admirer les riffs simples et catchy.
Mais le calme ne dure jamais trop longtemps. Heureusement, car c’est bien dans la violence ultime que WARFUCK se réalise le mieux, à mon sens.

Les riffs sont simples et percutants, très légèrement mélodieux et globalement nerveux. D’inspiration Punk/HxC, en gros. Support idéal pour cette demi-heure de défoulement ultra plaisant.
Une rage exprimée sans détour ni demi-mesure, et parfaitement relayée par les hurlements teigneux, arrachés, aigus et ultra rageurs de Nico.
Une efficacité à faire pâlir d’envie les groupes de Grind signés chez Relapse.

Mention spéciale à la superbe pochette (réalisée par Sandro 'Drew' Deline, hido-drawing.com ), dont le visuel est magnifié par la pochette en format vinyle. Sans oublier le mastering signé Dan Swanö (au Unisound Lab Studio), qui sans dénaturer la rugosité animale, renforce la puissance de l'ogive.

Neantification’ est une totale co-production DIY via le soutien de 17 labels/assos (en comptant WARFUCK), doté d’un chouette packaging, et d’une prod très percutante, à la fois puissante et rugueuse.
En somme, un excellent album de Grindcore Made In France. Peut être même l’une des sorties de l’année (si l’on omet que l’album est sorti fin décembre '13).

En tout cas, un achat hautement recommandé aux amateurs de Grind et autres joyeusetés violentes !
A noter que la version LP est dotée d’un vinyle de couleur ‘gris transparent’. Sobre et super classe.





Rédigé par : ..::Ju::.. | 16,5/20 | Nb de lectures : 10528




Auteur
Commentaire
gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 17/10/2014 à 09h03 - (114061)
En concert en tous les cas, c'est la grosse grosse teuf.

daminoux
Membre enregistré
Posté le: 17/10/2014 à 13h15 - (114108)
du bon grindcore intense comme il faut.



HS
IP:90.37.135.144
Invité
Posté le: 17/10/2014 à 15h19 - (114125)
Le LP est une co-production de 17 labels, le CD est une co-production entre Trendkill et EveryDayHate, la version CD est sortie aprés le LP ce qui explique le décalage de chronique certainement avec la sortie initiale.

noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 17/10/2014 à 15h28 - (114127)
Yeah !! Le peu que je viens d'écouter me branche bien, le groupe a l'air d'avoir bien évolué ! Exactement le genre de sortie qu'il me faut en ce moment.
J'en profite pour un HS : à votre avis à tous, il est sorti quoi d'intéressant en grind cette année?

OncleFür
Membre enregistré
Posté le: 20/10/2014 à 11h34 - (114238)
Ça déboîte. Comme quoi pas besoin de s'y mettre à 10 pour foutre un p'tain de gros bordel.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker