WARFAITH - Wise Man is Dead (Autoproduction) - 18/11/2015 @ 07h29
Leçon n°1 : Se méfier des apparences.
Logo Old-school ; pochette dessinée et colorée, à la symbolique sans équivoque ; patronyme en lien avec ces typographies et évoquant forcément la scène Thrash/Death des années 80/90…
On aurait tôt fait de se faire une idée préconçue de ‘Wise Man is Dead’ avant même de découvrir l’album. J’abhorre les préjugés, et réfute toute généralisation. Et cette pochette colorée de Nicolas Dubuisson m’a simplement attiré l’œil, sans me douter que j’allais me prendre une chouette déflagration de Thrash moderne dans la face…

Leçon n°2 : Se laisser porter par la découverte.
Les premières secondes, les premières minutes dédiées à la découverte d’un album sont souvent grisantes. Il est important de se vider l’esprit avant toute écoute, pour rester impartial et surtout se laisser imprégner au mieux de l’univers du groupe.
Avec WARFAITH, groupe lorrain formé en 2012, la découverte fut intense et immédiate ; le groupe aime la violence, l’efficacité, la simplicité, la rapidité et les rebondissements. Ça tombe bien, moi aussi.

Leçon n°3 : Privilégier la perception globale aux détails.
WARFAITH aime le Thrash. WARFAITH aime le HardCore. Et cette association Crossover, portée par le dynamise du Thrash allemand et par la modernité du Thrash américain, n’est pas avare en contrastes.
Le chant très moderne, typé HardCore, s’agence plutôt bien avec les riffs et les cavalcades à l’ancienne, même si cela surprend lors de la première écoute…
Ce chant en décalage est à la fois une force et une faiblesse, permettant au groupe de se démarquer, tout en prenant le risque de rebuter le fan de Thrash. A titre personnel, je le trouve un peu trop marqué, mais il permet à contrario de façonner l’identité du groupe.

Leçon n°4 : Ne pas restreindre son référentiel comparatif.
C’est vrai, quoi, il n’y a pas que Testament et Kreator dans la vie. C’est ce qu’on du se dire les lorrains au moment de composer ‘Wise Man is Dead’. Et leur Thrash crossover, aux effluves de Toxic Holocaust et de Punk, fleure bon l’authenticité et surtout l’agressivité.
Parler d’énergie quand on parle de Thrash est un honteux pléonasme. Parler d’agressivité devrait l’être également, mais ce style est devenu trop accessible pour que ça soit une généralité.

WARFAITH se charge d’y remédier en proposant un Thrash virulent et vraiment violent, où les rythmes rapides et hargneux sont relayés par quelques blast-beats. Une hargne véhiculée également par le chant rageur, certes moderne, mais hautement véhément.

Leçon n°5 : Ne pas aller trop vite en besogne.
La débauche d’énergie irrésistible proposée par ‘Wise Man is Dead’, et l’efficacité furieuse des riffs typiques et des variations intenses, auraient tôt fait d’happer ma méfiance et de me pousser à hurler à la réussite.
Il est vrai que ‘Wise Man is Dead’ est plaisant, et accrocheur.
Mais inutile de s’emballer de la sorte, car WARFAITH ne propose rien de neuf ou de sensationnel. Juste un bon vieux Thrash/Crossover teinté de Metal, enrobé d’un son carré et moderne. Rien d’autre que 10 titres classiques mais énergiques, qui donnent envie de provoquer un Wall of Death avec son voisin. Ce qui est déjà beaucoup, finalement… Ou pas…

On passe un agréable moment en leur compagnie, mais sans rien en retenir au final.
Car si l’absence d’innovation ne me gène pas du tout, ‘Wise Man is Dead’ est encore parfois trop naïf et inégal pour prétendre de challenger les cadors. Ce n’est que partie remise, j’en suis sûr…
A découvrir, et surtout à apprécier en Live, où le style du groupe devrait sans problème soulever le pit.




Rédigé par : ..::Ju::.. | 12,5/20 | Nb de lectures : 7233




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker