WAN - Enjoy the Filth (Carnal/Season of Mist) - 18/02/2014 @ 07h57
J’avoue, quand j’ai reçu ce deuxième album de WAN, j’ai été pris d’une peur bleue à en hérisser les poils. J’ai repensé avec crainte au premier album, Wolves of the North, acheté pour sa pochette quelques années auparavant. J’y peux rien, les pochettes kitsch et clichées, j’aime ça. Par contre, leur black metal moisi, aux riffs pas du tout inspirés et à la batterie en carton, ça, je n’y étais pas préparé et j’en avais un souvenir gonflé d’effroi. Alors, quand ma conscience professionnelle m’a poussé à le réécouter, je m’en suis voulu d’avoir accepté de m’occuper du nouvel album. Et pourtant, il s’est passé des choses du côté des suédois. Déjà, un batteur les a rejoint, Dimman (CURSED 13, GRÀ, comme Isengrim – basse). Aussi, WAN est passé d’Abyss Records, à l’excellent Carnal Records qui a sorti quelques pépites (ARCKANUM, CRAFT ou SVARTSYN pour ne citer qu’eux). Et même la pochette, quoique très basique, fait dans la sobriété et l’efficacité, en évitant le ridicule (mais c’est toujours autant cliché, ouf).

C’est donc tout tremblant que je donne à manger la galette à ma fidèle platine. Et là, oh surprise, les signes avant-coureurs n’étaient pas trompeurs. D’un black metal moisi, on est passé à un black/thrash bas du front et foutrement efficace. Old school à fond, Enjoy the Filth (quel doux nom d’album) est une ode à Satan et au riff thrashy. La guitare est aiguisée et assène des riffs tranchants, tandis que la basse alourdit les riffs et plombe l’ambiance. L’intro pesante de "The Charger" témoigne de ce changement de style, et globalement, guitare et basse s’associent parfaitement pour agresser l’auditeur. Le batteur est en place et balance ses patterns thrash à l’ancienne, dans un tempo enlevé. Le chanteur Tsjud, assène ses paroles impies comme dans les années 1990/2000. On pense à AURA NOIR, aux DARKTHRONE des années 2004/2010, à SLAYER ou à CELTIC FROST évidemment. Sans oublier VENOM. Soit une musique rétrograde, clichée, mais efficace. Tellement efficace qu’on a droit à 13 titres pour 31 minutes. Dans ta gueule.

Alors non, WAN n’est pas original. Les quatre suédois font une musique datée, mais le font avec passion et honnêteté, et je trouve que ça marche. L’arrivée d’un véritable batteur leur a donné un coup de fouet bénéfique après un premier album anecdotique. Dommage qu’à l’heure d’écrire ces lignes il a déjà quitté le groupe. Il n’empêche qu’Enjoy the Filth est un bon album de black/thrash old school à souhait, qui donne envie d’headbanger avec une bière forte à la main. Ouh !

https://www.facebook.com/TheUnholyWAN - 149 visite(s)

2 extraits sur Myspace - 85 téléchargements


Rédigé par : Skay | 14/20 | Nb de lectures : 11124




Auteur
Commentaire
fuhroncle
IP:92.89.107.99
Invité
Posté le: 22/02/2014 à 11h59 - (111092)
a quand le split avec LAN ?

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker