WAMI (WHITE, APPICE, MENDOZA, IGGY) - Kill The King (Metal Mind/Season of Mist) - 27/06/2014 @ 08h14
La mode étant aux « supergroupes », le label polonais Metal Mind Productions a décidé de s’engouffrer dans la brèche et de réunir le temps d’un album quelques pointures de la scène hard/heavy. Sur le papier, WAMI est un projet plus qu’alléchant puisqu’on y retrouve le vocaliste Doogie White (Rainbow, Yngwie Malmsteen, Michael Schenker), le batteur Vinny Appice (Black Sabbath, Dio, Heaven And Hell) et le bassiste Marco Mendoza (Thin Lizzy, Ted Nugent, Whitesnake, etc …). On ne connait en revanche que peu de choses du jeune guitariste Iggy Gwadera (16 ans à peine !), si ce n’est qu’il a été repéré par Mendoza lors d’un concert donné par Thin Lizzy en Pologne en 2012.

Si l’on regrette que les onze titres de Kill The King n’aient pas été composés par les musiciens précités (à l’exception notable de Gwadera), ceux-ci étant relégués in fine au simple rang d’exécutants, il convient de souligner la bonne tenue de l’ensemble. En effet, outre quelques titres passe-partout (« The Rider »), nous avons affaire à des morceaux de hard rock à l’ancienne plutôt solides et efficaces sur lesquels plane l’ombre des Rainbow, Deep Purple et autres Whitesnake. « Wild Woman (You Oughta Know) », très early-Saxon dans l’esprit, constitue à ce titre une franche réussite, au même titre que « Young Blood ».

Comme on pouvait s’y attendre avec ces musiciens de renom, l’interprétation est ici sans faille. Les fans de Dio retrouveront ainsi avec plaisir la frappe lourde de Vinny Appice, qui a enregistré ses parties à Los Angeles avec son acolyte Mendoza. Doogie White s’est quant à lui rendu en Pologne afin de travailler ses lignes vocales aux côtés du guitariste Iggy Gwadera. Et comme le prouve l’écoute de Kill The King, cette association fonctionne bien. Toujours très à l’aise sur ces titres orientés hard rock fin 70’s/début 80’s, le chanteur écossais apporte une véritable valeur ajoutée à l’album. Quant au jeune prodige de la guitare, que dire si ce n’est que ses riffs bien sentis (« Heart Of Steel ») et ses soli de grande classe (« One More For Rock N’ Roll ») en font déjà l’un des grands espoirs de demain. Iggy a d’ailleurs déjà fait la couverture de plusieurs magazines spécialisés en Pologne, un signe qui ne trompe pas…

En définitive, ce premier album de WAMI ne propose rien d’extraordinaire mais il permet à ces musiciens de perpétuer la tradition d’un hard rock vintage de qualité. Ce qui, tout bien considéré, n’est déjà pas si mal …



http://wamiband.com/wami/ - 149 visite(s)


Rédigé par : up the irons | 12.5/20 | Nb de lectures : 11322




Auteur
Commentaire
Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 27/06/2014 à 22h43 - (112675)
Ca m'a l'air vraiment pas mal...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker