SWEDISH ASSAULT (Relapse/Season of Mist/M10) - 07/12/2002 @ 17h44
Kroniker des compilations ne présente en général qu'un intérêt limité. Pourtant cet assaut suédois, fort de ses 32 titres interprétés par 6 groupes peut plutôt être considéré comme un assemblage de 6 maxis à un moindre prix.
Comme les 6 formations officient dans un style souvent proche du grind, on comprend mieux comment le label a réussi à faire tenir les 32 morceaux sur un seul CD. Le premier groupe SAYYADINA officie dans un grind/punk souvent assez proche de GROINCHURN ou de INTERVALLE BIZARRE et les 7 morceaux sont assez réussis dans un style assez déjanté. On sent une grosse débauche d'énergie et assez de maturité pour passer à un album complet (14/20).
Le deuxième groupe ASSEL mélange du grind plus classique dans le style du premier NAPALM DEATH avec des riffs plus thrash. Les 5 morceaux sont corrects mais la sensation de déjà-entendu se fait parfois trop insistante pour retenir vraiment l'attention. De plus, leur contribution dure à peine 3 minutes 1/2 au total donc il n'est évident de se faire une idée (11/20).
Le troisième groupe GENOCIDE SUPERSTAR n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Sorte de mitonné de MOTORHEAD à la sauce NASHVILLE PUSSY de la mort, les 4 titres sont les plus longs de la compil et leur death n'roll simple et radical à la CRACK UP doit vraiment être jouissif en live. Le vocaliste imite même à la perfection le sieur Lemmy. Reste à savoir s'il se laisse pousser les verrues aussi...(13/20)
Le quatrième groupe GADGET n'a rien à voir avec le mécanique inspecteur du même nom. Il s'agit sûrement du groupe le plus conventionnel du lot et son death brutal à la sauce suédoise, malgré des vocaux délicieusement haineux, ne mène vraiment pas bien loin. Quand on a des groupes de la qualité d'un VOMITORY à portée de main, on ne s'attarde pas beaucoup sur les imitations de ce genre (10/20).
Le cinquième groupe est le seul que je connaissais avant de recevoir cette compil. Il s'agit des excellents BIRDFLESH qui mélangent death brutal et grindcore de manière exquise et avec une brutalité sans concessions. Paradoxalement, ce sont eux qui bénéficient de la deuxième production (après DISFEAR) la moins efficace, les basses étant souvent noyées dans un mixage approximatif. Sinon, c'est du tout bon, à l'image de leur album "night of the ultimate mosh" sorti cette année (15/20).
Le dernier groupe DISFEAR fait un peu figure d'intrus sur cette compilation car son style, pourtant proche de GENOCIDE SUPERSTAR, voit son énergie fortement bridée par une production indigente. Il me semble pourtant qu'il s'agisse du groupe le plus ancien figurant sur ce CD mais il ne fait aucun doute qu'il fait plutôt pâle figure par rapport à la plupart de ses jeunes poursuivants (10/20)
Donc si je suis bon en calcul ça fait : (14+11+13+10+15+10)/6=12,16. Allez, je suis bon prince, j'arrondis à la hausse...


Rédigé par : Loufi | 12.5/20 | Nb de lectures : 7166




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker