V/A - Japanese assault (Relapse records/Season Of Mist) - 16/10/2003 @ 10h35
La scène japonaise ne se résume pas à SIGH, KADENZZA, LOUDNESS et CONCERTO MOON. Ceux qui suivent un peu l'underground connaissent sûrement CATASEXUAL URGE MOTIVATION, GORE BEYOND NECROPSY, CSSO ou encore VOMIT REMNANTS pour n'en citer que quelques uns. La scène Nippone est très florissante en matière de groupes de grind totalement déjantés mais néanmoins talentueux. Relapse a eu l’intéressante idée d'en réunir quatre d'entre eux sur une compilation pour notre plus grand plaisir. Commençons donc avec SENSELESS APOCALYPSE qui ouvre les hostilités avec pas moins de 14 titres. Des titres courts bien sûr mais qui ne font pas de ce combo un pur groupe de grindcore, je le situerais plus à mi-chemin entre le grindcore et le hardcore. Sans être réellement original SENSELESS APOCALYPSE dégage une puissance impressionnante pas désagréable. On continue notre petit voyage avec MUGA qui nous présente sa musique durant 5 morceaux. Plus posé et moins énervé que leurs camarades les petits gars de MUGA proposent également une musique largement teintée de hardcore qui se laisse également écouter et qui n'est pas sans rappeler le ENTOMBED actuel. Le chant se partage entre deux hurleurs évoluant dans des registres différents et se complétant assez bien (même si le chant aigu est quand même beaucoup moins convaincant). Là non plus rien de fabuleusement original. C'est maintenant au tour de REALIZED d'entrée en piste durant 14 morceaux. Morceaux courts là aussi dans un registre cette fois beaucoup plus proche d'un grindcore old-school, sans vraiment grande prétention niveau originalité mais qui n'a, niveau efficacité rien à envier à certaines formations européennes. Le chant est juste un peu monotone sur la durée. Terminons notre ballade avec SWARRRM dernier combo, et peut être le plus intéressant. Il donne dans un hardcore bien barré sur lequel viennent se greffer des influences grind mais également, et c'est là tout l'intérêt, vaguement jazz. "Suffer", le dernier titre de ce CD est en fait le plus intéressant. Il porte vraiment bien son nom puisque le chanteur à vraiment l'air de souffrir. Au total pas vraiment de découverte géniale, juste quelques groupes plus ou moins intéréssants qui permet de nous rassurer: les Japonais sont toujours aussi frappés.


Rédigé par : Sheb | 13/20 | Nb de lectures : 7224




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker