BANG YOUR HEAD Festival 2006 (Locomotive/Underclass) - 13/11/2007 @ 09h28
A côté des Wacken, Hellfest et autres Graspop, dont les programmations sont fortement orientées vers les valeurs sûres du moment et les dinosaures ayant toujours la cote, le Bang Your Head fait figure de festival traditionnel, voire rétro. L’édition de 2006 ne faisait pas exception à la règle, avec une affiche qui n’aurait pas dépareillé dans la deuxième moitié des années 80 : WHITESNAKE, FLOTSAM, RAVEN, FOREIGNER, ANVIL, VICTORY, ARMORED SAINTS, COUNT RAVEN et même Tony Martin, ex-chanteur de BLACK SABBATH en guise d’invité de luxe ! Dans une démarche tout aussi traditionnelle, voici donc une rétrospective de ces deux jours de festival, onzième épisode de la série, dont les têtes d’affiches étaient WHITESNAKE et IN FLAMES, quasiment le seul groupe « moderne » avec STRATOVARIUS et COMMUNIC et l’un des plus bourrins puisque hormis UNLEASHED dont on se demande ce qu’ils pouvaient bien foutre sur une affiche autant orientée Hard Rock et Heavy Metal, il n’y avait pas beaucoup de groupes aussi agressifs.

Vous aurez certainement noté que WHITESNAKE ne figure pas au track listing de ce double DVD, une absence probablement due à l’amputation de leur set en raison de problèmes techniques, amputation dont David Coverdale ne fut mis au courant que pendant le concert… Ce n’est pas la seule bizarrerie notable, puisqu’en plus de l’absence de la tête d’affiche de la deuxième journée, on peut noter que HELLFUELED, l’un des premiers groupes à jouer, bénéficie de trois morceaux alors qu’IN FLAMES n’en a que deux et STRATOVARIUS un, bien que les Finlandais aient joué juste avant WHITESNAKE ! On n’y perd cependant pas forcément au change, puisqu’HELLFUELED se révèle être un bon groupe de scène et que leurs morceaux, tellement imprégnés de la « Ozz’ touch », constituent une mise en bouche parfaite pour les plus de trois heures à suivre placées sous le signe du heavy 80’s au sens le plus large du terme. On enchaîne donc directement, après ces fameux trois morceaux de heavy fleurant bon le BLACK SABBATH des années 70, avec des extraits sympathiques mais pas plus enthousiasmants que ça des shows de COMMUNIC, LEATHERWOLF et FLOTSAM & JETSAM, même si la power ballad « Secret Square » de ces derniers fait son petit effet. C’est ensuite au tour des revenants VENGEANCE de monter sur scène et de balancer un hard rock énergique teinté de AC/DC, extrait de leur nouvel album « Back In The Ring ». Difficile de juger de la prestation d’un groupe sur un seul morceau, mais s’il faut en croire le livret, le set des Hollandais fut un des moments forts du festival. RAVEN déboule ensuite pour deux morceaux, soit une dizaine de minutes de heavy thrash à l’ancienne avec cris haut perchés et tout et tout ! Encore une fois, sympathique pour le côté nostalgique, mais pas inoubliable non plus comme la majorité des prestations qui sont présentes sur les DVD d’ailleurs. Petite déception concernant le morceau choisi pour HELLOWEEN puisqu’il s’agit de « Future World », rien à redire jusque-là, mais dans sa version live habituelle, soit plombée par un break de quelques minutes au milieu de la chanson sur lequel Deris fait reprendre en chœur le refrain au public. Une manie déjà soûlante sur un concert normal, mais carrément crispante ici, quand on sait que ce sera le seul extrait du show…

Suivent ensuite FOREIGNER et IN FLAMES, ces dernier souffrant d’un son passable qui n’en déstabilise cependant pas du tout un Anders Fridèn très en forme qui balance les refrains de « Come Clarity » avec une justesse qu’on ne lui connaissait pas ! « Sweet Shadow » conclut le premier DVD en ce qui concerne les concerts ayant eu lieu à l’extérieur, mais quatre bonus enregistrés dans la soirée au Club Show permettent de revoir RAVEN pour deux morceaux (« Mind Over Metal » et « Inquisitor » et de constater que BEYOND FEAR reste aussi passable sur scène que sur album, malgré la voix de Ripper Owens. ABANDONED confirme, quant à eux, que le groupe gagnerait vraiment à être connu : les Allemands pratiquent avec une indéfectible bonne humeur un très bon thrash old school, peut-être malheureusement trop peu personnel pour passionner les foules.

Passons maintenant au deuxième DVD, qui débute par la prestation de POWERWOLF dont le heavy doom aux faux-airs de CANDLEMASS passe très bien sur scène, ce qui n’est pas le cas du ridicule déguisement de Dracula/vampire de son chanteur Attila Dorn. L’attitude d’ANVIL est à l’opposé de cette surenchère dans le gimmick, les Canadiens préférant la bonne vieille paire de jeans et le T-shirt trempé de sueur pour asséner la triplette thrash « Winged Assassins », « Forged In Fire » et « Metal To Metal », trois vieilleries âgées de quand même près de 25 ans ! COUNT RAVEN prend le relais avec une formation menée par Dan Fondelius, seul membre d’origine restant, et propose un excellent doom qui fait du même coup regretter que ce ne soit pas la formation d’origine qui ait joué ce jour-là. On passe ensuite dans la quatrième dimension avec les death métalleux UNLEASHED qui chargent bille en tête avec le brutal « Winterland », premier boulet de canon de leur avant-dernier opus « Sworn Allegiance », suivi de l’inévitable « Into Glory Ride », relique des premières heures toujours aussi douce aux oreilles ! N’ayant jamais été fan d’ARMORED SAINTS, je laisserai les curieux seuls juges des deux morceaux présents, toujours est-il que John Bush est toujours aussi charismatique et que je me demande encore ce qui a pu passer par la tête du duo Ian/Benante pour prendre le risque de le laisser partir d’ANTHRAX… Ceci étant dit, il est temps de passer à Rik Emmet, ancien guitariste-chanteur des légendaires TRIUMPH, dont le jeu de guitare tient toujours plutôt bien la route et dont les quatre morceaux conservés pour le DVD (dont deux de TRIUMPH) rappelleront probablement à certains quelques bons souvenirs de jeunesse !

Le mini-show de WHITESNAKE ayant été écarté du track listing final, c’est STRATOVARIUS qui conclut les extraits de concert du deuxième disque par un « Phoenix » certes symbolique, mais qu’il aurait été préférable de voir remplacé par le fabuleux « Black Diamond »… Au menu des bonus, les mêmes plats que sur le premier DVD, à savoir quatre morceaux issus de la soirée au Club Show, ici avec Tony Martin, son improbable sculpture capillaire et ses deux titres de BLACK SABBATH « Lawmaker » et « Headless Cross ». Une bonne occasion de constater que même s’il n’atteindra jamais le degré de popularité de ses deux illustres prédécesseurs Ozzy Osbourne et Ronnie James Dio, il a fait de belles choses avec le Sab’ et qu’il serait dommage de passer à côté pour de mauvaises raisons.

Avant de mettre un point final à cette longue chronique, un petit mot tout d’abord sur le livret, très fourni, chose plutôt rare avec les DVD. On peut en effet, et dans l’ordre d’apparition des groupes sur l’affiche, lire un court texte sur chacun d’entre eux qui nous apprend un peu plus sur leur biographie et leur prestation à ce Bang Your Head. Quelques mots également sur les pistes audio et vidéo, très « Festival » ou « Plateau TV », à savoir propres, professionnelles mais également quelconques, ne mettant pas vraiment en valeur les groupes. Des plans conventionnels, souvent les mêmes pour tous les groupes, ce qui peut aisément se comprendre compte-tenu du travail que cela représente, mais qui dénature quelque peu les concerts de chaque formation en les uniformisant. Même constat question son, puisque si les pistes audio sont très honorables, elles sont également trop homogènes d’un groupe à l’autre et manquent de chaleur. On a trop souvent l’impression d’une prise directe sur la table de mixage, authentique certes mais froide et moins vivante que si on peut bénéficier d’un mixage personnalisé.

Malgré tout, les deux DVD se regardent avec plaisir, pour autant bien sûr qu’on soit un minimum attiré par ses vieux routards des années 80 et 90 ! Plus qu’un simple festival de plus, le Bang Your Head nous aide à faire chaque chaque année notre devoir de mémoire, et rien que pour cela il mérite d’être salué comme il se doit. De là à se payer les DVD c’est une autre question…

Track Listing :

DVD 1 :
01. HELLFUELED - Born To Rock
02. HELLFUELED - Midnight Lady
03. HELLFUELED - Rock 'n' Roll
04. COMMUNIC - Fooled By The Serpent
05. LEATHERWOLF - Season Of The Witch
06. LEATHERWOLF - The Calling
07. FLOTSAM AND JETSAM - Escape From Within
08. FLOTSAM AND JETSAM - Secret Square
09. VENGEANCE - No Mercy
10. RAVEN - Live At The Inferno
11. RAVEN - Rock Until You Drop
12. JON OLIVA'S PAIN - Time To Die
13. DEATH ANGEL - Devil Incarnate
14. HELLOWEEN - Future World
15. FOREIGNER – Urgent
16. FOREIGNER - Hot Blooded
17. IN FLAMES - Come Clarity
18. IN FLAMES - My Sweet Shadow

Bonus :
- Clubshow Part 1 (ABANDONED, BEYOND FEAR, RAVEN - 15:10 Min)
- Backstage BYH06 Day 1 (20:26 Min)
- On Stage Gallery (3:30 Min)
- Backstage Gallery (2:36 Min)

DVD 2 :
01. POWERWOLF - Lucifer In Starlight
02. ANVIL - Winged Assassins
03. ANVIL - Forged In Fire
04. ANVIL - Metal On Metal
05. VICTORY - Chicks On Display
06. COUNT RAVEN - Leaving The Warzone
07. COUNT RAVEN - High On Infinity
08. UNLEASHED – Winterland
09. UNLEASHED - Into Glory Ride
10. ARMORED SAINT - Tribal Dance
11. ARMORED SAINT – Seducer
12. Y&T - Midnight In Tokyo
13. RIK EMMETT - Lay It On The Line
14. RIK EMMETT - Head Case / 3 Clouds
15. RIK EMMETT - Magic Power
16. STRATOVARIUS – Phoenix

Bonus :
- Clubshow Part 2 (Tony MARTIN - 21:56 Min)
- Backstage BYH06 Day 2 (23:30 Min)
- On Stage Gallery (3:18 Min)
- Backstage Gallery (2:36 Min)


Tech :
Format Image : 16/9 (hormis bonus)
Format Audio : DD 5.1 et DD Stéréo
Zone :Toutes zones

http://www.bang-your-head.de - 253 visite(s)

Trailer - 799 téléchargements


Rédigé par : Dungorpat | Tribute To The Past/ | Nb de lectures : 10071




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker