VUYVR - Eiskalt (Throatruiner) - 19/03/2013 @ 08h03
L’année 2013 sera l’année du Blackened Hardcore ou ne sera pas. Bon je me mouille relativement peu dans ce pari (une cote à 1.5 contre 1) car les années 2011 et 2012 l’étaient déjà un peu, voire beaucoup, mais depuis le début de cette année les groupes qui mixent les sataneries en tout genre avec les tough guy de la rue déboulent par légion. Ce n’est plus un débarquement c’est une invasion. Et, dans cette vague, en partie initiée par la France (merci Kickback et Celeste), le contingent suisse ne donne pas sa part aux chiens et balance ses plus virils guerriers en première ligne. Voici VUYVR, « all star band » composé de membres issus du gotha helvétique puisque leurs c.v respectifs alignent les noms de Knut, Rorcal, Impure Willhelmina et Elisabeth. Ça te pose un line-up.

VUYVR sonne comme un Killing The Dream qui se serait corps et âme offert au Grand Bouc et à la salle de muscu. Les riffs convoquent tout autant Satan que la MJC d’une cité de banlieue. Le mix est réussi, des titres comme « Hoch » ou « Betrayers Of The North » déboulent sur un tempo black, à coups de blasts, de riffs tranchants, démoniaques, et de breaks purement scandinaves. Dans le même temps on mange aussi des parties totalement metalcore. Les deux genres se mêlent de façon assez homogène avec, suivant les morceaux, une orientation plus hardcore ou plus black metal. On ne peut caser le groupe ni dans un style ni dans l’autre. Les noms qui viennent le plus rapidement à l’esprit sont Celeste, Nesseria, Liar ou Dead Blue Sky, des mecs qui naviguent à vue entre gros muscles exposés sous un marcel blanc et corpsepaint dégoulinant sur un collier à clous.

Les morceaux, suivant leur accointance oscillent entre les trois petites minutes et les huit minutes. Les plus long flirtant d’avantage avec le Metal Noir, prennent le temps de poser des ambiances plus froides à coups de notes habitées, d’atmosphères nocturnes et désolées, le tout dissimulé sous une avalanche de blast. « Dead Trees Are Wandering At Night » ou « Weapons Made For Grace » s’inscrivent dans cette optique. La voix est tout en gorge, braillement black metal musclé qui colle parfaitement avec le son du groupe porté par une production impeccable. La patine hardcore moderne est de sortie, couplée à la puissance qui manque parfois au raw black et à la matière, la crasse, les imperfections (in)volontaires du hardcore le plus sombre. « Eiskalt » se clôt sur le titre le plus long de l’album, le plus « progressif » aussi. « The Wyvern » fait la somme de tout ce qui a été dit jusque la, en ajoutant des trémolos, des arpèges post-machins et des atmosphères de désespoir, de Fin des Temps. Une autre facette du groupe qui se dévoile comme autant de promesses d’un avenir radieux, moins orageux, moins tempétueux mais plus pluvieux, perdu dans la brume.

VUYVR remplit parfaitement le cahier des charges Blackcore au niveau de la forme. Musicalement, tout est là, pourtant sur le fond, il manque le danger, la violence, la folie et le vrai désespoir qui fait les très grands groupes de hardcore et de black metal. C’est une comparaison un peu simpliste, qui ne veut pas dire grand-chose mais quand tu écoutes « De Mysteriis… » de Mayhem et « Damaged » de Black Flag, si musicalement ça n’a rien à voir, tu sens la rage, la démence et le danger. Tu sais que les mecs n’ont pas la lumière à tous les étages. Et c’est cette sensation qui manque à VUYVR, cette haine véritable qui suinte de la musique. On a un groupe qui balance de l’excellente musique, l’album s’écoute vraiment très bien et passe tout seul, un peu trop justement, c’est là son principal problème. C’est parfaitement exécuté, parfaitement écrit, certains morceaux tuent vraiment comme « Slaves » ou « Disfigured By Hatred » qui sont de gros brûlots blackened core mais il manque à VUYVR la peur et le danger pour totalement flirter avec les cimes du genre.

Ecoute Intégrale. - 138 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 15/20 | Nb de lectures : 11858




Auteur
Commentaire
gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2013 à 13h03 - (106582)
Trop suisse.

hhdfhdjg
IP:86.70.108.52
Invité
Posté le: 19/03/2013 à 17h13 - (106586)
"Les riffs convoquent tout autant Satan que la MJC d’une cité de banlieue" ahahahahah

Par contre ce serait pas un peu devenu une mode ?

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2013 à 18h06 - (106587)
Un peu, oui c'est ce que je dis à demi-mots dans le début de la chro. Je pense que pendant cette année, ont va en manger pas mal. Pour le moment ça va, ça reste qualitativement très correct mais les suiveurs sans talents ne vont certainement pas tarder à débouler.


gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2013 à 21h19 - (106591)
D'ailleurs, dans le genre il se fait carrément mettre la rouste par d'autres Suisses, les Rorcal au complet.

Viktor est mort
IP:82.239.158.131
Invité
Posté le: 22/03/2013 à 16h10 - (106642)
Pas fan du tout, il y'a beaucoup mieux dans le style, c'est pas très inspiré...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker