VULTURE INDUSTRIES - The Tower (Season of Mist) - 23/09/2013 @ 08h45
Season of Mist est un label qui sait me prendre par les sentiments. Après la signature de THY CATAFALQUE, voici celle de VULTURE INDUSTRIES, également dans un style avantgardiste et à potentiel Sélection VS, qu’avait obtenue The Malefactor’s Bloody Register (2010) le précédent album des norvégiens. Mes chers marseillais, puis-je vous suggérer KARTIKEYA qui cherche toujours un label… En attendant, ce 3ème album de VULTURE INDUSTRIES va donc bénéficier d’une plus large exposition bienvenue, mettant encore mieux en valeur ce groupe très talentueux dans un Metal avantgardiste typiquement norvégien dans l’esprit. La formation menée par Bjørnar E. Nilsen (devenu un producteur de renom pour le Metal norvégien) a pourtant déjà prouvé sa valeur avec The Dystopia Journals et The Malfeactor’s Bloody Register, dans un style descendant directement de La Masquerade Infernale d’ARCTURUS en plus décadent encore, et légèrement plus barré surtout le second album. VULTURE INDUSTRIES va donc logiquement être tenté par quelque chose qui peut faire peur tout autant que rendre enthousiaste, j’ai nommé… l’évolution !

VULTURE INDUSTRIES n’a pas pour autant changé d’un poil son style. Aux premières écoutes il apparaît même clairement que The Tower est le chaînon manquant entre le posé The Dystopia Journals et le foufou The Malefactor’s Bloody Register. Pourtant on se rend compte bien vite que les norvégiens se la jouent un peu plus cool, développant leurs atmosphères au sein de morceaux bien plus calmes que par le passé, le tout dans un esprit qui semble être légèrement steampunk. J’ai presque envie de dire qu’avec The Tower, VULTURE INDUSTRIES se présente sous un jour quelque peu progressif. Un virage à la LEPROUS, qui mine de rien évolue d’album en album vers un son tout en retenue ? Au moment où j’écris ces lignes les deux groupes vont entamer une tournée commune, et le moins que l’on puisse dire c’est que certains morceaux de The Tower, très épurés, ne feront pas tache à côté de morceaux de Coal (avant que vous me le fassiez remarquer, non, à priori il n’y aura pas de chronique pour cet album). Qu’on se rassure, VULTURE INDUSTRIES reste le même mais varie son propos, de manière inverse à ce qu’il avait fait pour The Malefactor’s Bloody Register, après un The Dystopia Journals un poil linéaire.

Ce qui frappe de prime d’abord sont donc les morceaux très doux pour du VULTURE INDUSTRIES, qui ne sont pas majoritaires pour autant. "The Hound", placé en 3ème position de The Tower et curieusement choisi comme second single de l’album malgré ses 9 minutes, prend donc le temps de poser son ambiance, sans causer de bâillements surtout que le final très épique est particulièrement prenant. Les norvégiens ne renient pas leur côté décadent et "The Dead Won’t Mind" abandonne les riffs pour proposer une sorte de long interlude très sombre et étrange, tandis que "A Knife Between Us" est un morceau mid-tempo et posé juste secoué par quelques riffs bien sentis et les écarts de voix de Bjørnar E. Nilsen, avec une ambiance très cabaret steampunk amenée par les claviers. Reste l’introspectif "Lost Among Liars" qui clôt The Tower en beauté, mais en ce qui concerne le reste de l’album ça va pulser un peu plus, même si l’on atteindra jamais la folie d’un "Race for the Gallows", l’excellent "Blood On the Trail" est d’ailleurs le seul morceau résolument percutant de l’album, mettant en valeur les riffs. Le morceau-titre surprend d’emblée en prenant le meilleur de The Dystopia Journals tout en restant posé et contrôlé, en proposant deux moments forts que sont l’énoncé des 5 règles de la tour et les deux dernières minutes juste parfaites, accompagnées d’un unique riff ultra-accrocheur et d’un Bjørnar E. Nilsen en très grande forme. Le tableau de The Tower est complété par "Divine - Appaling" (au tempo à nouveau posé), "The Pulse of Bliss" (au format hit-couplet-refrain et avec de superbes leads), et "Sleepwalkers" (encore posé mais plus lourd) sont tout simplement de très bons morceaux de VULTURE INDUSTRIES, avec leurs particularités propres qui font leur charme depuis 3 albums maintenant.

A noter qu’un bonus pour chais-pas quelle édition présente une sorte de version « extended » de "Blood Don’t Flow Streamlined" qui figurait sur The Dystopia Journals, rebaptisée "Blood Don’t Eliogabalus". Pour résumer, The Tower ce sont les morceaux plus cool de The Malefactor’s Bloody Register et l’esprit de The Dystopia Journals mis ensemble et empaquetés dans un apparat plus progressif et posé. Paradoxalement, ce n’est pas ce que je préfère chez VULTURE INDUSTRIES mais The Tower est un album qui passe tout seul, il faut dire porté par quelques passages de grande qualité ou plus mordants, même si j’aurai préféré que le groupe poursuive dans la folie de la plupart des morceaux de The Malefactor’s Bloody Register. Mais détraqué du bulbe ou calme et intimiste, VULTURE INDUSTRIES parvient toujours à convaincre sans trop de mal grâce à son talent, et devant l’inactivité de ses compères avantgardistes norvégiens reste un des meilleurs groupes actuels du genre. The Tower n’est pas leur meilleur album sachant que l’évolution se fait dans la continuité et que The Malefactor’s Bloody Register était une pépite déjà difficile à égaler, mais est à nouveau un album qui se doit de figurer dans toute discothèque d’obédience avant-gardiste, décadente et qui plus généralement comporte des groupes originaux qui ont su développer leur personnalité et leur univers.



http://www.vulture-industries.net - 153 visite(s)

The Tower - 169 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 16/20 | Nb de lectures : 13648




Auteur
Commentaire
Jehan
Membre enregistré
Posté le: 23/09/2013 à 09h49 - (109191)
Petite précision, le bonus track contient en effet une partie de "Blood Don’t Flow Streamlined", mais toute la partie centrale est une reprise d'une partie du morceau Egliogabalus du groupe Devil Doll (groupe que je recommande très très chaudement au passage !) :)

Excellent album en tout cas !



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 23/09/2013 à 10h57 - (109192)
Le titre en écoute est juste purement fabuleux !!



carnioxus
Membre enregistré
Posté le: 23/09/2013 à 15h03 - (109198)
Excellent groupe que j'adore, très bonne chronique; perso, je ne peux m'empêcher de penser à Faith No More époque "King for a day ..." à l'écoute de certains passages...



fabu
IP:95.182.200.143
Invité
Posté le: 23/09/2013 à 17h05 - (109199)
excellent !

Bernard
Membre enregistré
Posté le: 23/09/2013 à 18h50 - (109200)
@carnioxus:

Pas faux concernant Faith No More.

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 23/09/2013 à 20h12 - (109201)
Une tuerie ce groupe, j'attends toujours ma commande bordel !

Rimbe
IP:79.129.151.42
Invité
Posté le: 23/09/2013 à 21h37 - (109202)
Un des rares groupes actuels à qui l'on peut coller l'étiquette d'originalité bravo!

popol
IP:193.111.141.55
Invité
Posté le: 23/09/2013 à 21h41 - (109203)
depuis quand l'originalité est une étiquette ?

blckme
IP:31.33.143.85
Invité
Posté le: 24/09/2013 à 09h00 - (109206)
chronique aussi convenue que son objet...album d'une pauvreté affligeante, autant au niveau de la composition que des riffs, mélodies et vocaux usités déjà entendue milles fois... d'ailleurs, ces nouveaux morceaux sont tout aussi ennuyeux en concert (tout comme la "performance" théâtrale de la compagnie happy gorilla) et détonnent avec ceux des opus précédents.
par ailleurs, quand va t-on cesser de coller l'étiquette metal-prog dès qu'un riff bateau est répété indéfiniment sur plus de 6 minutes (donnant l'effet trompeur d'une progression)? c'est faire honte au prog-metal, dérivant véritablement du prog-rock.

gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 24/09/2013 à 17h56 - (109212)
C'est assez amusant, qu'on continue à appeler cela "avant-gardiste", vu comment c'est convenu et archi-balisé.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker