VOODOO GODS - Anticipation for Blood Leveled in Darkness (Saturnal) - 28/08/2014 @ 08h30
« La patience est la mère des vertus » comme le dit si justement le dicton, et pour écouter ce premier album de VOODOO GODS il a fallu justement en faire preuve car après sa formation en 2001, et un EP paru en 2008, on peut dire que le supergroupe a pris son temps.

Ce terme d’ailleurs a été souvent galvaudé, car si certaines formations ont totalement justifié ce statut tel CREAM ou INSIDIOUS DISEASE, d’autres ont fait des disques franchement peu inspirés tel TWILIGHT OF THE GODS dont l’opus n’est pas vraiment mémorable.

Du coup l’exercice se révélait très casse-gueule pour l’actuel sextet car dans le genre all-star band on a rarement fait aussi clinquant car on trouve actuellement au chant Georges Fisher de CANNIBAL CORPSE (en remplacement de Nergal de BEHEMOTH qui était présent sur l’EP) et Seth Van De Loo (CENTURIAN, NOX, SEVERE TORTURE), à la guitare Jacek Hiro de DIES IRAE et ex-DECAPITATED assure le boulot avec David Shankle (ex- MANOWAR) qui s'occupe des solos et qui a succédé à Tony Norman (ex-MONSTROSITY et ex-MORBID ANGEL) qui n'est plus là. Ajoutons à cela Jean Baudin le bassiste totalement barré jouant sur une neuf cordes, et Alex « Voodoo » Von Poschinger derrière sa batterie pour obtenir une des plus belles paires de mercenaires de la scène metal.

Après vu la différence et l’éloignement supposé des styles pratiqués par chacun des bonhommes la question de l’homogénéité et de l’alchimie des compositions peut légitimement se poser. Cependant pas de surprise car le disque a été écrit de A à Z par le batteur (qui reste la tête pensante) visiblement fan de death/thrash qui est majoritaire sur celui-ci et est d’excellente facture, même si quelques passages heavy et influences progressives font ça et là leur apparition tout en restant de manière discrète et appropriée.

Ces différentes influences sont flagrantes dès la fin de l’introduction avec « The Termination of God » qui nous montre un groupe alternant le death bien lourd et moderne, un passage central à la fois mélodique et progressif, des riffs thrash et un excellent solo pour finaliser le tout. La production à la fois puissante et moderne est signée Andy La Rocque qui vient également poser un solo sur le très bon « Renaissance of Retribution » où la puissance vocale de George est bien présente même si on remarque que son débit est plus audible et moins guttural que ce qu’il fait chez les cannibales. D’ailleurs il est intéressant de remarquer qu’il gagne son « duel » avec Seth car ce dernier a tendance à se faire plus discret que son camarade.

Au niveau de la durée les morceaux tournent en majorité autour des 5 minutes et chacun d’entre eux se démarque par ses variations intéressantes tel « Cetewayo » assez heavy et rythmé et au final différent du reste, « Endeavors Of A Syphilitic Missionary And His Death - Dawn Of The Voodoo Ostinati » qui nous gratifie de pur thrash avec des relents de power metal scandinave, ou bien « Article 246 » avec ses percussions haïtiennes dignes des cérémonies vaudou.

Mais malgré sa légère variété l’album est néanmoins plombé par des passages s’étirant bien trop en longueur et assez répétitifs, et aussi par le manque de chant car quand on a deux frontmen de ce calibre il faut les laisser s’exprimer suffisamment, hors là leurs prestations sont masquées par des parties instrumentales bien trop longues et qui finissent par gâcher l’intérêt global porté aux compositions qui pourtant tiennent largement la route. Cependant on a quand même droit à un disque de haute volée joué avec envie et sincérité et qui bénéficie d’une excellente cohésion musicale même si on est en droit d’en demander plus vu le pedigree de chacun de ses membres.




Rédigé par : GabinEastwood | 14,5/20 | Nb de lectures : 10828




Auteur
Commentaire
Ennemie
IP:90.49.160.186
Invité
Posté le: 28/08/2014 à 14h37 - (113322)
Dreamteam peut être..Mais ça se révèle vachement peu inspiré. Déception.

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 10/01/2015 à 21h15 - (115385)
Ecouté lors d'une soirée entre gens de bons goût, comment j'ai pu passer à côté de çà!!!! Aussitôt commandé, reçu aujourd'hui, c'est une tuerie, un putain d'album, technique sans être chiant, mélodique, inspiré, varié, brutal, grosse prod, ambiance death, des riffs autoroute, voilà...



hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 10/01/2015 à 21h20 - (115386)
Finalement, l'année 2014 que je trouvais chiantissime niveau metal, n'est pas si mauvaise avec les Primoridal, Insomnium, Mors Principium Est et celui-ci.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker