VOID PARADIGM - Void Paradigm (Total Rust) - 13/02/2013 @ 08h00
« Hypnotic Dodecatonic Black Metal » : voilà l’affaire. Et voilà encore une étiquette mystérieuse mais ô combien parlante. Derrière cette courte description se cache VOID PARADIGM, un trio français (rouennais pour être précis) composé de Alexis (PIN-UP WENT DOWN), Julien (YUCK) et notamment le chanteur Jo (ATARAXIE, FUNERALIUM). Trio qui débarque sans prévenir chez Total Rust et qui nous signe un premier album éponyme, sans démo. VOID PARADIGM se pose donc comme un side-project lambda mais non dénué de qualités.

« Hypnotic Dodecatonic Black Metal » donc ? Si on pense « dodéca », on trouvera dans un coin de sa mémoire DODECAHEDRON, le prometteur groupe hollandais auteur d’un excellent album éponyme début 2012. Et stylistiquement VOID PARADIGM s’en rapproche, avec un Black légèrement avant-gardiste à la fois furieux et pétri d’ambiances parfois chaotiques. Hypnotique ? Assurément car le trio est du genre à répéter ses structures, à balancer des atmosphères lancinantes et à étirer ses morceaux (53 minutes, 6 pistes, de 6 à presque 11 minutes). Et le tout est agrémenté de passages plus efficaces faisant taper du pied, nous présentant encore une fois un groupe qui a su rapidement trouver un équilibre. D’ailleurs en termes de Black hypnotique, faisant preuve d’un travail sur les atmosphères tout en délivrant quelques rythmiques couillues, je vous parlais récemment de POSTHUM qui avait pondu un album plutôt anecdotique. VOID PARADIGM va donc proposer sa version, moins norvégienne et plus expérimentale, d’un Black voulu hypnotique et complexe.

Des mélodies dissonantes nous accueillent dès le début de "Chao Ab Chao", surplombées par le chant de Jo qui n’est ici pas guttural mais plus arraché. Et les mélodies tournent, tournent… hypnotisant l’auditeur jusqu’à le réveiller sec avec des rythmiques très percutantes et des trémolos perçants. VOID PARADIGM joue donc la carte des contrastes et s’en sort avec une réussite criante. La recette est bonne et d’applique donc aux autres morceaux de Void Paradigm avec brio. Les dissonances de "Fighting the Silence" sont donc particulièrement prenantes, de même que le chant accrocheur et les quelques riffs de premier choix (et même un solo bien rock’n’roll !). On dodeline lentement de la tête et on se laisse prendre dans l’univers un brin psychédélique du trio rouennais, un univers bien matérialisé par l’ambiance très inquiétante et chaotique de "Symmetrichaos", flanquée d’un loooong break acoustique dépouillé à chant murmuré qui fait froid dans le dos. Et l’aspect hypnotique de la musique de VOID PARADIGM est à son summum sur le morceau-titre, 11 minutes délicieusement lancinantes accompagnées d’une litanie infinie en chant hurlé. Le groupe s’autorise donc une fin d’album plus lumineuse, avec le plus mélodique "Building Cathedrals" qui allonge tout de même quelques rythmiques et trémolos bien sentis ; et enfin le final "Timeless Nothingness" 100% ambiant, nous emportant dans une atmosphère apocalyptique à souhait, évoquant certains travaux d’ULVER ou encore l’outro de Parasignosis de MITOCHONDRION.

Si quelques légers défauts entachent le tableau noir de formules de géométrie, à savoir un son de batterie qui claque un peu trop, un chant parfois surmixé et des longueurs inhérentes au style « hypnotique », ce premier album de VOID PARADIGM est tout de même sacrément bien ficelé. Le concept hypnotique est assumé et réussi, l’aspect dodécatonique lui trouve son écho au sein même de la musique, d’après ce que j’ai pu comprendre, les musiciens apprécieront (ou non) la démarche. Et le Black avant-gardiste de VOID PARADIGM convainc sans peine, malgré des premières écoutes difficiles, cet album nécessitant un minimum d’immersion. Mais il est facile de se laisser embrigader par ces dissonances lancinantes et se plonger dans l’ambiance sombre et complexe de Void Paradigm, et de toute manière apprécier les passages plus violents qui me rappellent même un NIDINGR. Si l’on peut penser que nous tenons simplement un nouvel avatar de DEATHSPELL OMEGA ou BLUT AUS NORD, VOID PARADIGM se démarque déjà de par son concept et son atmosphère tout à fait originale. Amateurs de Black chaotique et dissonant restant « écoutable » et se montrant très lancinant, Void Paradigm est pour vous.

http://voidparadigm.com - 170 visite(s)

Fighting the Silence - 214 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 12335




Auteur
Commentaire
génial
IP:78.223.221.125
Invité
Posté le: 13/02/2013 à 11h20 - (105949)
Après écoute intégrale, ça rend le split de Hyadningar encore plus amer...

génial
IP:78.223.221.125
Invité
Posté le: 13/02/2013 à 11h23 - (105950)
(la chronique omet d'ailleurs de préciser que 2 des membres viennent de ce groupe, ce qui ne parait pas totalement anecdotique, en fait)

Zebrowsky
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2013 à 11h47 - (105952)
Ah oui en effet, il y a un petit côté Nidingr dans la voix et les riffs (en tout cas sur le titre en écoute).

D'accord avec toi pour le son de batterie qui claque un peu trop.

Pour le reste c'est bien le genre de BM qui m'intéresse, j'y jetterai une oreille. Bonne découverte.

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2013 à 13h04 - (105954)
Bonne découverte aussi de mon côté !



FélixRome
IP:90.84.144.96
Invité
Posté le: 13/02/2013 à 13h54 - (105955)
Le problème avec les trucs qui se veulent dodécaphoniques, c'est qu'on a du mal à dicerner ce qui est vraiment bien de ce qui relève de la facilité. Enfin, j'écouterai à l'occasion.

Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2013 à 14h07 - (105956)
@génial : +1

Un bien bon album que je ne vais pas tarder à me réécouter !

Desekrate
IP:5.48.92.160
Invité
Posté le: 13/02/2013 à 14h16 - (105957)
Pour ma part je trouve ça chiant....du réchauffé mal foutu.

Ennemie
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2013 à 23h04 - (105961)
Hum, ça m'inspire! Merci de la découverte!



MorbidOM
IP:132.166.177.50
Invité
Posté le: 14/02/2013 à 11h53 - (105975)
Dodecatonic?
J'ai pensé à "Dodecaphonic" mais bon j'ai pas une oreille terrible mais ça m'a qd même vraiment pas l'air dodécaphonique sinon c'est pas mal mais il commence à y avoir pas mal de groupe dans ce genre de post black et certains ont placé la barre tellement haut qu'il devient difficile de marquer les esprits

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker