VOIDHANGER - Working Class Misanthropy (Pagan) - 05/02/2014 @ 07h59
Quand on associe « Pologne » et « Metal extrême », on sait très bien et depuis le temps que ça ne sera pas souvent synonyme de subtilité. Non, ça sera blasts, gros son et riffs blasphématoires. VOIDHANGER en est un parfait porte-étendard, même si dès ses débuts ce groupe fondé par des membres de INFERNAL WAR, IPERYT, MASSEMORD et MEDICO PESTE n’a pas opté pour un son clinique made in Studios Hertz. Bon si en fait, Wrathprayers a été masterisé là-bas, mais c’est presque un passage obligé pour tout groupe polonais… Working Class Misanthropy, lui, a été produit par M. de MGŁA et KRIEGSMACHINE, mais le son demeure puissant, au service de la musique furieuse et sans concessions de VOIDHANGER. Attention, les chars polonais redébarquent et la bataille sera une débauche de violence.

Deux ans après Wrathprayers, VOIDHANGER n’a pas changé d’un iota sa ligne directrice, évoluant toujours dans un registre Black/Death/Thrash particulièrement tranchant. L’EP The Antagonist sorti en 2012, nanti d’une excellente cover de "Sacrifice" de BATHORY, permettait déjà d’en témoigner et Working Class Misanthropy va enfoncer le clou. 9 morceaux pour 33 minutes d’incessants coups de marteau histoire de bien l’enfoncer dans ton crâne. Des nouveautés ? Deux morceaux chantés en polonais ("Dni Szarańczy" et "Uniesienie"), un peu plus de samples, une production légèrement plus rugueuse et surtout, une vibe un peu plus old-school que Wrathprayers. Lorsque Warcrimer se fend d’un « ugh ! » dès le début très primitif de "Dni Szarańczy", on a tout de suite compris. Du reste, le trio polonais a toujours une science pour éparpiller quelques ralentissements crasseux histoire de mieux repartir à fond ensuite, ce qui fait par exemple le charme du morceau-titre qui frappe dur quand on ne l’attendait pas. Et c’est souvent la boucherie polonaise à l’honneur, citons à ce titre les tueries que sont "No Ground to Hold" et le très thrashy "A Song for Lennon" qui cogne à blanc.

VOIDHANGER n’est pas pour autant bas du front et le montre d’ailleurs avec "Days of Cathartic Solitude" qui sait te placer des leads épiques imparables, ou encore le final "Ilsa" parfaitement construit. Il n’est pas utile de conclure pendant des plombes sur l’ensemble, VOIDHANGER a une nouvelle fois livré un skeud de Black/Thrash « à la polonaise » qui décoiffe, à défaut d’être révolutionnaire. Working Class Misanthropy reste un petit album, livré par un groupe qui aurait les capacités de lâcher une bombe, mais je ne pense pas que le groupe ait telle prétention, surtout quand on se remémore le discours promo simple et efficace de Wrathprayers. Bref, Polska is Krieg.

Haaa hahahahahahahahahahah ! Wunderbar, WUNDERBAR !! Ha ha ha…

http://www.facebook.com/voidhangerofficial - 193 visite(s)

Bandcamp - 116 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 11687




Auteur
Commentaire
Nokturnus
Membre enregistré
Posté le: 06/02/2014 à 11h00 - (110900)
Y a beaucoup de Darkthrone dedans (en particulier le morceau titre) mais c'est bien foutu



GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 06/02/2014 à 15h00 - (110901)
Suite logique du bon "Wrathprayers", sans souci mais efficace, idéal pour headbanguer sans réfléchir et passer un bon moment



Jus de cadavre
Membre enregistré
Posté le: 06/02/2014 à 17h30 - (110904)
C'est pas mal ce groupe ! :) Comme dit plus haut pas mal d'influences Darkthrone je trouve aussi !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker