VOICES - From The Human Forest Create A Fugue Of Imaginary Rain (Candlelight) - 05/03/2013 @ 08h05
AKERCOCKE, c’est fini. Même si leur split n’a jamais été annoncé de manière très officielle, il semble bien que l’aventure des dandys sataniques anglais se soit arrêtée.
VOICES, c’est AKERCOCKE sans Jason Mendonça, paraît-il. Ce nouveau groupe est formé par les ex-AKERCOCKE David Gray, Jason Benjamin et Samuel Loynes en 2011. Stylistiquement, peut-on donc s’attendre à la même chose ?
Pas vraiment, mais j’ai un rapport particulier avec AKERCOCKE, groupe que je n’ai jamais réussi à apprécier malgré de multiples tentatives. Le hic, c’est que je n’aimais pas leur côté death (growls et parties brutales), que je trouvais passablement inapproprié. Comme le tenancier du micro et donc des growls, Jason Mendonça, ne fait pas partie de l’aventure VOICES, il y a désormais moyen de moyenner avec mes oreilles… et VOICES m’a donc intéressé dès le début.

VOICES abandonne donc tout apparat death brutal par rapport à AKERCOCKE, et perso ça m’arrange fortement. L’équation « VOICES = AKERCOCKE - Death-Metal » n’est pourtant pas tout à fait juste. VOICES va plutôt explorer à fond la voie du Black progressif, un brin avant-gardiste et assez torturé, froid et hypnotique, mais souvent mélodique. Certes, à l’écoute de l’art musical de VOICES on sait d’où viennent leurs musiciens, surtout que quelques gimmicks restent présents (blasts agressifs, chant black, chants clairs rondement menés, quelques ambiances et mélodies), mais From The Human Forest Create A Fugue Of Imaginary Rain va explorer un autre univers, porté par un concept « en dehors des points de vue conventionnels et déconnecté de toute forme d’émotion humaine ».

Dès l’entame de From The Human Forest Create A Fugue Of Imaginary Rain avec "Dnepropetrovsk", on sent que VOICES prend le parti du Black chaotique et dissonant à la DEATHSPELL OMEGA ou BLUT AUS NORD et consorts. Les riffs hypnotiques très accrocheurs accompagnés par de furieux blasts nous plongent immédiatement dans un BM assez chtarbé. VOICES n’hésite donc pas à distiller les dissonances et plans aliénants, à l’image de morceaux comme "Fragmented Illustrations of Anger" ou encore "Creating the Museaum of Rape". Mais en vérité, cet album va être plus varié que ça et va proposer de manière générale un travail très mélodique, à l’image du morceau "Leviathan" d’AKERCOCKE. "Eyes Become Black" fait donc mouche grâce à ses passages épiques, son piano envoûtant, et aux chants clairs (masculins et féminins). "Unawareness of Human Emotion", "This Too Shall Pass" (aux montées et synthés à couper le souffle) et "Everything You Believe Is Wrong" se situent donc dans cette lignée plus mélodique, même si les riffs dissonants et surtout les blasts sont toujours de rigueur, sans atteindre cependant la brutalité d’AKERCOCKE. Les ambiances sont donc très feutrées, atteignant leur paroxysme sur le central "Sexual Isolation" (10 minutes au compteur, parfaitement équilibrées entre émoluments lumineux et accès furieux) ainsi que sur le final "Endless" très apocalyptique.

Sur la forme, VOICES se dote d’une très bonne production, même si le son de batterie aurait pu être meilleur ainsi que le mix des vocaux black, souvent relégués en fond. From The Human Forest Create A Fugue Of Imaginary Rain se révèle donc comme un album tout à fait plaisant de BM avant-gardiste mélodique, très personnel et réussi même si j’aurai peut-être préféré entendre plus de morceaux comme "Dnepropetrovsk" et "Fragmented Illustrations of Anger" qui sont purement excellents. L’étalage de mélodies ainsi que l’usage répété des blasts peut lasser, mais ce disque est suffisamment bien ficelé pour être totalement convaincant, posant juste un problème de durée de vie même si l’ensemble est assez original. Reste alors la comparaison inévitable avec AKERCOCKE. Si je ne suis pas un expert de la feu-formation de Jason Mendonça, je dirai que VOICES est au final très différent, moins bastos et plus axé sur les ambiances créés en marge des mélodies et assauts salvateurs. Tous les cas de figure sont donc possibles, les fans d’AKERCOCKE pouvant rejeter VOICES en bloc « parce qu’il y a plus Mendonça et qu’il y a plus de Death », où l’adopter sans problèmes grâce à quelques éléments caractéristiques. Reste alors la voie indépendante de découvrir et considérer VOICES en tant que tel, pour un album de Black-Metal torturé plutôt prenant et un minimum passionnant, tout simplement.


Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 12048




Auteur
Commentaire
XtranbertX
Invité
Posté le: 05/03/2013 à 09h55 - (106386)
Ben merde, moi qui adorai les growls de Mendonca...Ce chanteur est (était?) possédé

GrosSesque
IP:212.23.175.187
Invité
Posté le: 05/03/2013 à 11h38 - (106390)
@ Tranby : à priori ZeSnake n'aime pas les growls en général, je ne pense pas qu'il en ai après Mendonca qui est clairement un putain de vocaliste !!
A la lecture de la chro, Voices semble se rapprocher plus des 2 premiers albums d'Akercocke ?

XtranbertX
Invité
Posté le: 05/03/2013 à 13h39 - (106392)
Ah non j'avais bien compris, mais si cet album n'a plus ces parties de chant, c'est moins intéressant (pour moi). En même temps ce n'est plus le même groupe, donc c'est normal qu'ils ne fassent plus exactement la même chose.
J'irai y jeter une oreille pour me faire ma propre idée

Maxgrind
IP:77.197.143.189
Invité
Posté le: 07/03/2013 à 11h13 - (106423)
Je fais partie de la 1ere frange de fans ayant plutôt tendance à ne pas trop apprécier Voices et son premier album pour diverses raisons (très bien évoquées par ZeSnake):

- Le chant n'est vraiment pas à la hauteur et du coup, on ne peut s'empêcher de ressentir l'absence de Jason Mendonca et sa palette de timbres, qui proposait une grande diversité au niveau des ambiances

- Les compos sont pas mal mais ne m'ont pas plus emballé que ça, sûrement car il n'y a plus de traces de Death et du coup, ça manque de brutalité/vitesse pour ma part

Bref, un petit 12 pour cet album et quelques larmes pour Akercocke.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker