VISTHIA - In Eternum Deleti (ATMF) - 09/04/2012 @ 09h40
Après avoir hurlé au scandale avec SVARTI LOGHIN, indigne d’un label comme ATMF, je me retrouve donc avec sur les bras un véritable album de black atmosphérique et progressif comme sait en sortir le label macaroni. Venant de Sicile, VISTHIA est un groupe qui commence à avoir de la bouteille, puisque formé en 1997. Après 3 démos, un EP et un premier album en 2006 sur Solistitium, "Reditius Concienscia", voici donc le second album nommé "In Eternum Deleti". Le groupe se décrit comme faisant du black powernoise. Appellation complètement méritée, la musique du groupe étant vraiment martiale et rigide avec des éléments indus, tout en gardant une structure black. Dans tous les cas, il est sûr que VISTHIA fait plus que du black. Le son de batterie, déjà, est très sec et claque, de manière indus, très synthétique. Cela donne une couleur martiale à la musiques des Ritals. Ajoutons à cela des intros ou des interludes sombres et bruitistes (comme sur "Manus et Voluntas", un titre emplit de noirceurs), et d’autres passages vraiment martiaux, et vous aurez un black metal assez particulier, progressif dans le sens qui évolue, qui se métisse, pour accoucher d’une musique personnelle et particulière, marque de fabrique du label.

La musique de VISTHIA, c’est également les deux chanteurs, qui ont une grande variété vocale, pour servir la musique et leur art. Majoritairement, ils usent d’un chant black assez traditionnel, mais n’hésitent pas à déclamer leurs paroles, en latin. Quelques murmures, voire même chant clair dramatique viennent ponctuer les 7 morceaux de l’album. Les différents types de chant sont utilisés en fonction de la musique, les passages les plus virulents étant agrémentés de chant black, les passages plus indus/martiaux de déclamations dramatiques et inquiétantes.

Vous l’aurez compris, la musique des bouffeurs de pizza est variée et riche. Le groupe a décidé de s’affranchir des carcans pour proposer une musique personnelle. Mais le groupe le fait intelligemment. Là où beaucoup sortiraient un bordel infâme, VISTHIA essaie de rester plutôt traditionnel dans son approche. Les passages black sont assez mélodiques, mais plutôt virulents, respirant la colère. Certains passages ont un tempo plus lent, mais toujours avec ce sens de la mélodie. "Iugum Mei Sceleris" et son intro martiale est un autre exemple des multiples facettes du groupes. Dans chaque morceau, les passages énervés black côtoient les passages martiaux plus inquiétants et directifs, et des intros/ponts/outro bruitistent terminent de poser cette ambiance post-apocalyptique développé par le groupe.

Mais est-ce que ce joyeux mélange fonctionne ? Eh bien plutôt, oui. Le groupe ne sort pas un chaos infâme, mais des titres structurés, racontant chacun une histoire, donnant un album assez cohérent. Alors certes, on pourrait reprocher un certain classicisme dans le résultat, mais ce black post-apocalyptique reste digeste, et pose une ambiance sombre, inquiétante, haineuse crédible. Les Siciliens arrivent même à suspendre le temps, puisque les 43 minutes paraissent en durer 20 ou 30 de plus, mais dû au côté hypnotique de leur musique plutôt qu’à de l’ennui. Les sept morceaux d’environ 6 minutes passent comme papa dans maman, sans écueils. Un disque ambitieux et bien exécuté. Ce qui est plutôt rare ces jours-ci.

http://www.facebook.com/visthia - 346 visite(s)

3 extraits sur Myshit - 104 téléchargements


Rédigé par : Skay | 15.5/20 | Nb de lectures : 11215




Auteur
Commentaire
BlackMass
Membre enregistré
Posté le: 09/04/2012 à 11h44 - (101495)
plus fouille que le premier, une bonne boucherie Sanzot ce stuff



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker