VIOLENTOR - Maniacs (Go Fuck Yourself) - 20/01/2016 @ 07h31
Difficile de faire plus cliché comme nom... Mais VIOLENTOR cache pourtant derrière cet à priori et sa typographie Old-school un concentré de haine et de groove bien agréable.
On pourrait s'attendre à du Thrash à l'ancienne, ou à du Black/Death, en observant le package "pochette + logo + patronyme".
Que nenni.
Ce trio italien se complaît dans un Punk/Crust Metallique corrosif, rappelant certains patrons de la scène scandinave. Certes, la facette Crust est bien, bien cachée ; en revanche, aucun doute sur le côté Punk/Metal, relayé par un aspect D-Beat intéressant.

Musicalement et vocalement, VIOLENTOR est fortement inspiré par les maîtres WOLFBRIGADE, à tel point qu'on croirait presque par moments entendre beugler Micke. Ce mimétisme vocal partiel est malgré tout un atout, et la rage extériorisée par Cane au chant apporte un surplus d'agressivité fort pertinent.
Au delà des hurlements aigus et teigneux, VIOLENTOR aime également les tempos simples et directs, puisant dans ses vieux vinyles de DISCHARGE ou de VICTIMS pour donner un peu de pep's à son ensemble musical. Pourtant, derrière son allure de clo(w)ne, VIOLENTOR brouille l'écoute (et non l'inverse) en aérant certains morceaux avec des baisses de rythmes intéressants. Sans perdre en énergie, juste ce qu'il faut pour rompre la monotonie latente.

L'énergie véhiculée est forcément basique et linéaire, l'inverse aurait été un affront eut égard au style pratiqué. Mais le groupe possède un vrai sens du groove.
Pour éviter de tourner vraiment en rond, VIOLENTOR à également eu la bonne idée de varier ses riffs, en mixant ses influences Punk/Metal avec des inspirations évoquant Black Breath ou Deströyer 666. Sans éclats ni heurts, mais avec pragmatisme.

Malgré la prod' trop ronde et pas assez rugueuse, malgré l'absence de surprises, il se dégage de "Maniacs" une forme d'entrain à la fois négatif et positif. Négatif dans l'intention et la teneur de l'agressivité, positif dans le dynamisme exprimé.
Totalement D-Beat dans l'âme, VIOLENTOR débarque avec un 3ème album fort sympathique, où l'énergie Punk et l'attitude Old-school et teigneuse des gaziers permettent de passer un agréable moment.

Alors certes, en dépit de leur "Fuck Off" attitude, ils ne font pas plus peur qu'une bande de gastéropodes manchots. Car la haine ne se simule pas, elle s'empare de vous, elle fait partie de vous.
Avec nos sympathiques italiens, rien de foncièrement haineux. Colérique et violent, le D-Beat / Metal proposé par VIOLENTOR est avant tout entraînant et dynamique, idéal pour rythmer votre soirée du nouvel an. En ce qui me concerne, cela ne me gène pas, et me suffit pour passer un agréable moment en attendant le futur WOLFBRIGADE... Et c'est déjà pas mal !




Rédigé par : ..::Ju::.. | 14,5/20 | Nb de lectures : 6945




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2016 à 13h14 - (119200)
Hé c'est pas mal du tout ça, merci pour la découverte !!



CuntsMustDie
IP:192.54.145.146
Invité
Posté le: 21/01/2016 à 16h22 - (119203)

LOL

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker