VILIS - Vilis (Autoproduction) - 04/03/2015 @ 09h29
Le deathcore est mort... Définitivement. Les têtes d'affiches des dernières années se sont toutes effondrées avec le temps. Carnifex avec "Die Without Hope" a sombré et Suicide Silence se complaît dans sa mollesse avec un "The Black Crown" qui aurait mieux fait de ne jamais voir le jour. Quant à Whitechapel... Je n'aime pas parler de chose contre nature.

Depuis l'année passée, une quantité astronomique de combos a mis en avant un style bâtard qui souffle le chaud et le froid. Mix de deathcore, hardcore, djent et parfois post-hardcore, ces groupes sont entrés à grand coup de Stan Smith sur les réseaux sociaux et ont envahi Youtube. Cette vague met l'accent sur le gros son et les breakdowns (c'est le moins que l'on puisse dire) et est résumée sous le nom de chugcore.
On trouve du bon (Adeliah) voire du très bon (Barrier). Mais on peut tomber aussi sur Beyond The Aftermath (zZzZz), The Evil Inside (Doux jésus...) ou bien Falsifier (lol)...

Dans le haut du panier se trouve Vilis avec son premier EP qui se démarque par sa qualité et sa technique largement mieux maîtrisée que ses confrères. Avec son mix de deathcore et de djent, Vilis frappe fort et commence à se faire un nom sur cette scène saturée d'immondices musicales.
Bref, le titre mis en avant par le groupe est "Death || Mortem". Il s'agit clairement du meilleur titre de l'EP. Son entrée en matière technique, ses légers blasts, ses breaks de batterie constants et son riff death metal catalysent toute notre attention. S'ensuit une structure plus mid tempo avec son accélération fatale qui mettra tout le monde d'accord. Le titre également se complaît dans une avalanche de breakdowns et de moshparts bien senties qui tabassent.
L'EP ne se résume pas à "Death || Mortem". Après une intro inutile, c'est "Pestilence || Pestilentia" qui ouvre les hostilités. Rythmique lente saupoudrée de nappes harmoniques, plan rapide sauvage et breakdown de ouf. On peut également noter "Famine || Et Fame" et son intro presque Suicide Silencienne ou bien "Diablo || Diablous" qui termine l'opus sur une ambiance plus aérée et ses vocaux chuchotés sur la fin.

Ce qui démarque l'opus de la marée de groupes du même style, c'est son mix des genres bien maîtrisé. Les structures sont compactes mais l'ensemble ne sonne pas brouillon et les compositions sont réellement travaillées. Les morceaux s'enchaînent bien, il n'y a pas de temps mort et la technicité des breakdowns constitue un gros point positif.
Le gros kiff, c'est également la dualité vocale entre Jesus et Brandon dont le ping pong vocal fait mouche. Leurs timbres ultra agressifs allant des hurlements hardcore aux growls death apportent une dimension particulière et forte à l'opus (flagrant sur "Death || Mortem").
La prod apporte également son cachet avec un son lourd et massif mais très propre (trop reprocheront certains) qui rend le tout totalement audible. Le traitement donné à la batterie est excellent, équilibrant parfaitement la grosse caisse de l'ensemble des autres kits. La basse est très présente, à l'opposé des autres groupes du style contribuant au côté heavy de l'opus.

Contrairement à ces concurrents dont certains s'enlisent dans leur lourdeur, Vilis signe un premier EP de très bonne facture, bien plus riches que ses opposants et d'une réelle qualité.
Un futur premier album que je suivrais avec impatience.




Rédigé par : Vision Of Beuh | 8/10 | Nb de lectures : 8349




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker