VILDHJARTA - Thousands Of Evils (Century Media) - 27/11/2013 @ 08h00
Petit rappel concernant VILDHJARTA : un groupe suédois, faisant partie des fondateurs du Djent, qui avait sorti un EP plutôt classique (Omnislash, en 2009) avant de trouver sa propre voie pour Måsstaden, son premier full-length sorti en 2011. La voie d’un Djent déstructuré, sombre, glauque, dissonant et expérimental. Ce qui avait surpris pas mal de monde, et le groupe est aujourd’hui unique en son genre. Deux ans après avoir mis les cartes sur table, VILDHARTA est de retour mais pas pour un second album pour l’instant. Après de nombreux teasers et démos, voici un EP intitulé Thousands Of Evils, toujours chez Century Media mais uniquement au format vinyl (limité) ou digital. Il ne sera pas au-dessus de Måsstaden dans ma tour à CDs mais tant pis. Cela ne m’empêchera pas d’en toucher quelques mots.

VILDHJARTA va-t-il déjà évoluer ou changer son fusil d’épaule ? Que nenni, les suédois nous emmènent à nouveau dans leur paysage particulier, avec leur Djent ténébreux et « forestier ». Les riffs déglingués et dissonants sont à nouveau au programme, de même que les breaks acoustiques, le duo de vocaux death/hurlé et la structuration étrange des pistes, plus ou moins longues (d’un peu plus de 2 à 4 minutes ici, pour 8 morceaux en 24 minutes). C’est donc toujours leur Djent dégueulasse et chaotique qui va être à l’honneur, avec des sonorités mystiques et déroutantes. Un chaos orchestré dès les deux premiers morceaux, "Introduction : Staos" et "Längstmedån", où les riffs s’enchevêtrent de manière volontairement bordélique. Comme toujours, la mélasse noire de VILDHJARTA est tout sauf facile d’accès et seuls les fans seront conquis. Le groupe suédois ose et innove cependant, avec un peu (un petit peu) plus de chant clair, et surtout avec l’étonnant "Dimman" qui est un instrumental majoritairement acoustique parfaitement mené.

Au niveau des nouveautés, ça sera tout mais pour le reste, il convient tout simplement d’avouer que Thousands Of Evils est un très bon appendice à Måsstaden, grâce à de très bons morceaux comme l’enchaînement "Regnar Bensin" - "En Mörk Vit Lögn" ou encore le toujours lourd et déstructuré "Mist Förståndet", et bien évidemment grâce à un groupe en forme (notamment le chanteur death) qui est suffisamment inspiré pour pondre un EP de qualité. Une seule longueur à déplorer ("Dimman Från Lützen"), c’est peu pour un EP de 24 minutes donc autant dire que le sans-faute n’est pas loin. La seule chose à déplorer c’est que Thousands Of Evils n’est vraiment qu’un interlude, un vrai « EP », sans véritable plus et surtout sans perspective notable. C’est peut-être mieux qu’un second album qui n’aurait été qu’un photocopiage de Måsstaden, on pouvait en attendre un peu plus ou quelque chose de différent surtout pour un groupe innovant comme VILDHJARTA, mais l’essentiel est de retenir que cet EP est bon dans la lignée de Måsstaden et plaira sans trop de mal aux fans de ce dernier.

http://www.vildhjarta.com/thousandsofevils - 114 visite(s)

Regnar Bensin - 71 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 7.5/10 | Nb de lectures : 12124




Auteur
Commentaire
kazjurol
IP:80.215.9.23
Invité
Posté le: 27/11/2013 à 10h15 - (110106)
Ça donne bien envie tout ça mais le coté forestier du truc m'échappe...


ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 27/11/2013 à 11h48 - (110107)
bha suffit de voir l'artwork de l'album, leurs clips, leurs photos...

Bourlingueur
IP:90.63.47.8
Invité
Posté le: 27/11/2013 à 18h47 - (110117)
D'accord avec la chro, EP dans la continuité de Masstaden. Je trouve juste ce Thousand of Evils légèrement plus sombre que son prédécesseur.

J'avais adoré Masstaden (qui tourne encore chez moi) et j'aime cet EP aussi.

C'est cool de voir que, alors que la plupart des groupes étiquetés "djent" se la jouent ultra moderne avec des riffs finalement peu originaux, Vildjarta conserve son univers sombre mais aussi son approche très particulière du genre.

Meridian
Membre enregistré
Posté le: 29/11/2013 à 14h41 - (110162)
Je l'ai écouté ce matin et je confirme qu'il est dans la lignée du full-length ; à la limite je me demande si certaines compos ne sont pas d'anciens morceaux qui ne sont finalement pas apparus sur "Masstaden", suite à un remaniement de dernière minute.

L'artwork est superbe et quant au son, ils ont une approche très caractéristique du genre qui se démarque des autres groupes "djent" par le côté glauque et torturé. Deux choses appréciables donc.

Par contre je me fais royalement chier au bout de 5 minutes quand j'écoute ça. J'ai beau essayer, j'ai un problème avec le genre malgré les qualités que j'arrive à lui reconnaître.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker