VICTORIUS - The Awakening (Sonic Attack/Season of Mist) - 18/08/2013 @ 23h19
Les membres de Victorius paraissent bien jeunes sur les photos promos du groupe, pourtant ce groupe de heavy/power metal allemand a été formé en 2004. Une formation qui a déjà connu 3 guitaristes rythmiques et 4 batteurs, dont le dénommé Rene qui joue sur « The Awakening », et n'est déjà plus dans Victorius. Ce quintet voit donc son 2ème opus bénéficier d'une re-sortie, après un premier coup en autoprod en octobre 2012. Cette nouvelle exposition a pu se faire à plus grande échelle, grâce à Spv et sa sous-division Sonic Attack.

Les premières impressions à l'écoute de « The Awakening » sont les suivantes, si il fallait faire une sorte de listing : bon chanteur, qui tient les notes hautes, timbre de voix assez léger mais pas trop niais ou mélodieux, des guitares qui vont vite et tentent de sonner inspirer, mais aussi une batterie qui galope à tout vitesse et est bien mise en avant dans le mixage. On pense à du Dragonforce (en moins poussé quand même, mais dans l'attention c'est similaire) et pour le coup, la sensation de répétition se fait rapidement sentir. Souvent très téléphonés, basiques, avec des chœurs plus ou moins solides (ceux de « Metalheart » en conclusion de l'album sont pas mal), les refrains des titres ne sont pas non plus des grands moments musicaux (en particulier ceux de « Kings Reborn », « Through the Dead Lands »).

Après, Victorius, on le sent, aime ce qu'il fait et y croit à fond. Ça reste un peu maladroit et juvénile, mais pas déplaisant. « Age of Tyranny » a le mérite de nous plonger dans l'univers du groupe en moins de 2, pas d'intro qui monte crescendo, mais du speed à tendance mélodique balancé d'entrée. C'est bien joué, cependant sans identité marquée. « Starfire » qui vient à suivre est moins explosif, rappelle un Stratovarius, les mélodies de guitare et le solo sont pas mal, mais pas de quoi sauter au plafond.

L'ombre de Strato' plane à nouveau sur « Under Burning Skies » (titre digne des finlandais justement), de par ses quelques nappes de clavier, et son refrain évoque lui du Sonata Arctica. Victorius tente tant bien que mal de se détacher des ténors du genre, au risque de délivrer des titres moyens (« Black Sun », excepté le break instrumental très convaincant et le lead de guitare principal de bonne facture), voire fades (« Demon Legions », mid tempo et titre le plus long, qui ne décolle jamais et duquel on ne retient rien, et surtout pas ce riff usé jusqu'à la moelle).

Je ne pense pas que « The Awakening » fera date dans le genre ; ça reste un album honnête, correctement produit, avec quelques bons moments, auxquels il faut toutefois en ajouter de nombreux qui font déjà-entendus et sans réelle personnalité. Le troisième album sera peut-être le bon ?




Rédigé par : gardian666 | 12/20 | Nb de lectures : 11085




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker