VICIOUS RUMORS - Live You To Death 2 – American Punishment (SPV/Season of Mist) - 07/07/2014 @ 08h25
Geoff Thorpe, le leader incontesté de Vicious Rumors, est décidément un personnage difficile à suivre… Alors qu’on pensait le vocaliste Brian Allen solidement installé à son poste, celui-ci a été remercié sans ménagement courant 2013, après avoir participé à trois albums (dont un live) et contribué, ces derniers temps, à redonner un second souffle à la formation américaine. Exit, également, le bassiste Stephen Goodwin et le guitariste Thaen Rasmussen, après plusieurs années de bons et loyaux services. Si les changements de line-up sont monnaie courante chez Vicious Rumors, il serait toutefois temps que cesse cette mascarade avant que Thorpe ne perde définitivement toute crédibilité auprès de ses fans…

Moins de deux ans après un précédent disque live enregistré en Europe, le bien nommé Live You To Death, c’est donc un tout nouveau groupe qui est à l’œuvre sur cette sortie immortalisant les concerts donnés à New York, Chicago, Atlanta et Oakland dans le cadre de l’American Punishment Tour de 2013. Si l’on peut légitimement s’interroger sur l’utilité de publier dans un si court intervalle deux albums en public, force est de constater que ce Live You To Death 2 tient plutôt bien la route et ne propose que six morceaux (sur treize) en commun avec son prédécesseur.

Outre l’indéboulonnable Geoff Thorpe et le fidèle batteur Larry Howe, Vicious Rumors compte désormais dans ses rangs le jeune vocaliste hollandais Nick Holleman, le bassiste Tilen Hudrap et le second guitariste Bob Capka, de retour après une courte période hors de la formation. La setlist proposée s’articule logiquement autour des albums phares que sont Digital Dictator (1988), Vicious Rumors (1990) et Welcome To The Ball (1992). Deux titres sont également tirés du dernier essai studio en date, Electric Punishment, à savoir « I Am The Gun » et le morceau éponyme.

Mixé et masterisé par Juan Urteaga (Machine Head, Testament), Live You To Death 2 dispose d’un son de qualité rendant justice aux grands classiques du groupe que sont « Don’t Wait For Me », « Hellraiser » ou « Digital Dictator ». Sans égaler le regretté Carl Albert, Nick Holleman livre une prestation tout à fait honnête, même si ses parties vocales manquent parfois de puissance. Ses envolées dans les aigus ne souffrent en revanche d’aucun défaut, le situant dans la lignée de vocalistes de référence comme Geoff Tate (Queensrÿche) ou Midnight (Crimson Glory). Les instrumentistes ne sont quant à eux pas en reste et n’ont de leçons à recevoir de personne en matière de heavy metal burné.

Bien qu’un peu linéaire dans son ensemble, Live You To Death 2 constitue une bonne surprise destinée à faire patienter les fans avant un nouvel album prévu pour 2015. Espérons toutefois que ce calendrier ne sera pas contrarié par un énième changement de personnel.




Rédigé par : up the irons | 13/20 | Nb de lectures : 11260




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker