VERTIGO STEPS - Disappear Here In The Reel World (Ethereal Sound) - 05/06/2014 @ 08h33
Il y a des noms que l’on a chroniqué sur VS et qu’on pensait ensuite ne jamais revoir, qui finissent par repointer le bout de leur nez, et qu’on se sent obligé de traiter pour la continuité, même si l’on avait pas forcément aimé la précédente livraison. Il est surtout étonnant de devoir rechroniquer un groupe assez « décalé », c’est-à-dire pas forcément Metal (pas extrême en tout cas). D’ailleurs, à part THEE ORAKLE qui était un très bon disciple de MOONSPELL et TRAIL OF TEARS, le label portugais Ethereal Sound Works a un catalogue bien peu Metal. VERTIGO STEPS lui pratique du Rock/Metal atmosphérique, dont vous pouvez retrouver la présentation sur ma chronique de Surface/Light (2012). Passons à ce nouveau disque, Disappear Here In The Reel World.

VERTIGO STEPS est du genre régulier dans ses sorties vu qu’il nous livre une galette tous les deux ans, avec dans l’ordre Vertigo Steps (2008), The Melancholy Hour (2010) et Surface/Light (2012). Mais cette fois-ci quelque chose a du coincer parce que Disappear Here In The Reel World n’est pas un nouvel album. Il s’agit tout simplement d’un best-of. Un best-of pour un groupe finalement totalement inconnu au bataillon, mouais. Mais cela permettra au moins de faire plus facilement découvrir le groupe, qui a quelques arguments. 13 morceaux sont ici proposés parmi les 3 albums de VERTIGO STEPS, ainsi qu’un inédit. 3 pistes de Vertigo Steps, 4 de The Melancholy Hour et 5 de Surface/Light sont donc au programme. Cela nous permet de constater que le groupe n’a pas vraiment fait évoluer son style au long de sa courte carrière, on notera néanmoins que Surface/Light semble être l’album le plus atmosphérique, et qu’aux débuts les guitares saturées étaient un peu plus présentes, la prod légèrement plus abrasive, les breaks plus discrets, et le chant clair moins maîtrisé aussi…

VERTIGO STEPS nous offre donc une petite sélection de ses morceaux de Rock/Metal frais, coolos et inspiré, lorgnant parfois du côté de KATATONIA mais en moins dépressif et en plus « Rock » dans l’esprit, nous rapprochant alors des excellents THIS MISERY GARDEN. Surface/Light comprenait de bons morceaux et du remplissage, ici la sélection faite nous donne un disque homogène, où rien n’est vraiment à jeter. Mais hélas, le style de VERTIGO STEPS lasse vite et si Surface/Light était déjà longuet avec ses 55 minutes, que dire de Disappear Here In The Reel World qui en fait 8 de plus… Je vais vous épargner le dropping de titres intéressants avec-ce-qu’il-y-a-de-bien-pour-chacun et me contenter de conclure en disant que Disappear Here In The Reel World est un disque de Rock/Metal plaisant, pour un groupe qui ne sera jamais énorme et dont la carrière ne justifie pas forcément un best-of, mais qui assure dans son domaine et se laisse écouter par les chastes oreilles.




Rédigé par : ZeSnake | Melhor De/ | Nb de lectures : 11030




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker