VERSE - Aggression (Bridge9) - 22/09/2008 @ 08h33
VERSE nous avait bien impressionnés avec sa première offrande ‘Rebuild’, avant de refroidir les ardeurs sur l’album suivant ‘From Anger and Rage’. L’avantage quand un groupe nous déçoit quelque peu dès sa deuxième production, c’est qu’on attend quasiment plus rien de la suite, ce qui est propice aux bonnes surprises voire aux grosses taloches. Espérons que cela soit le cas avec le justement nommé ‘Aggression’, deuxième album que je chronique cette année et qui porte ce nom après le Nasty… Curieuse coïncidence ou sombre présage ?

La période étant aux grosses déceptions avec les (anciens ou actuels) poulains de l’écurie Rivalry, c’est avec circonspection et presque désintérêt total que je me suis plongé dans ce nouveau disque des gars de Providence. Et les premières écoutes n’ont de prime abord fait que confirmer ce que je craignais: VERSE qui savait si bien faire rimer hargne et urgence avec mélodie et créativité mise dorénavant presque uniquement sur la transmission d’émotions. Certains morceaux n’ont quasiment plus rien de hardcore et s’inscrivent simplement dans une veine rock (ou post-bidule pour lunettes carrées, si vous aimez les caricatures, comme tout bon coreux), nous amenant à faire le parallèle avec l’évolution de groupes comme Have Heart ou Justice. Personnellement, je n’ai absolument rien contre les changements de style du moment que les compos sont bien ficelées et que l’esprit reste sincère. Et c’est sur ces aspects que ‘From Anger And Rage’ me semblait pécher radicalement. Qu’en est-il d’‘Aggression’?

Sans vouloir être trop mesquin, si le titre en décrit aussi bien l’énergie des morceaux que le faisait ‘FAAR’, va falloir se shooter au xRed Bullx pour se maintenir éveillé! Mais heureusement, le principal accomplissement de cet album concerne l’équilibre entre les morceaux pêchus et les morceaux calmes, entre les montées lentes vers les accès de rage et les passages plus reposants axés sur l’émotion. Un ensemble paraissant donc beaucoup plus réfléchi et cohérent que la succession un peu aléatoire que représentait ‘FAAR’. Les fans du premier album devront cependant s’y faire: les cinq lascars versent maintenant définitivement dans le pathos et le melos, fini le temps du hardcore urgent typé Champion. Maintenant, les regrets sont une chose, l’important reste de savoir si la musique vaut le détour. Et cette fois, je serais tenté de vous répondre comme pour une pute nigériane: ‘au début elle est froide mais après elle est bonne’. OK, certaines compos sont anecdotiques et s’oublient aussi vite que 14 albums de deathcore écoutés d’affilée, comme ce Blind Salvation carrément bâclé ou Earth And Stone, avec ses 3 minutes lancinantes et ses lignes de guitares inaudibles. Après, il suffit de zapper et on tombe sur des pistes comme Sons And Daughters qui démarre comme du post-rock pour exploser en un hardcore-punk furieux correspondant mieux à ce qu’on espère de la part d’un tel groupe. Ou encore l’excellent tryptique Story Of A Free Man, tout en contrastes et énergie contenue sur la première partie, explosions de colère sur la seconde et intensité harmonieuse et mélodique sur la partie finale.

La production qui est pourtant le point fort des sorties Rivalry habituellement m’a paru cette fois assez brouillonne, notamment au niveau du mix des guitares sur les passages mélodiques principalement. La voix de Sean est cette fois encore en retrait par rapport à l’énorme résultat obtenu sur ‘Rebuild’, mais il s’en sort tout de même honorablement. Par contre, les paroles demeurent une nouvelle fois le point crucial de l’album: le fond est toujours straight-edge (Sons And Daughters) mais les thèmes tournent autour de la subversion( The New Fury, Story Of A Free Man), d’une critique globale du système politique et judiciaire américain (Old Guards New Methods), de la manipulation par les médias etc. On comprend assez rapidement le choix des tons de rouge pour le livret: ces mecs sont de dangereux gauchistes! Et comme ce n’est pas pour me déplaire…

VERSE évite la malédiction qui a frappé de nombreux groupes de hardcore récemment sous différents visages: la médiocrité (Allegiance), la répétition à l’identique (This Is Hell), la séparation (892 groupes) voire la prosti-metalcorisation (1294 formations). Sur la lancée du quelconque ‘From Anger and Rage’, les lascars de Providence signent un album à forte personnalité et riche en émotions, qui achèvera peut-être de décevoir les fans absolus de ‘Rebuild’ mais confirmera leur place dans la hiérarchie actuelle. Et puis, un nouvel album allant toujours de pair avec une nouvelle tournée, et sachant ce que valent ces cinglés sur scène, on ne va pas non plus se plaindre de les revoir dans nos contrées !

Des Versets ici - 205 téléchargements


Rédigé par : Candiria-Thon | 14/20 | Nb de lectures : 10849




Auteur
Commentaire
AKHII
Membre enregistré
Posté le: 22/09/2008 à 11h04 - (62059)
j'ai découvert le groupe avec cet album, j'ai plutot bien aimé! j'accroche au chant en tout cas!

Vision Of Beuh
Membre enregistré
Posté le: 22/09/2008 à 12h28 - (62065)
Après un "From Anger And Rage" en demie teinte, "Agression" remonte le groupe tant en terme de qualité d'interprétation que dans l'agencement des titres. Un excellent disque.



heddy
Membre enregistré
Posté le: 22/09/2008 à 19h33 - (62083)
pour moi un bon album de screamo!
mais assez déçu du live du ieper



actarus
IP:10.82.108.161, 217.70.85.68
Invité
Posté le: 24/09/2008 à 18h10 - (62169)
excellent album. une bonne énergie hardcore, sans artifice metal ou metalcore.
un son clair et puissant, un chant rageur, vindicatif qui n'oublie d'être émotionnel, des textes intelligents. ça fait du bien. j'ai toujours préféré les gars qui chantent avec leur tripes plutôt qu'avec leurs couilles.
un top 2008 pour moi. 18/20.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker