VERDUN - The Cosmic Escape Of Admiral Masuka (Head/Throatruiner) - 05/04/2012 @ 08h02
Marron. Brun. C’est la couleur musique que m’inspire VERDUN. Le marron de la boue, des tranchées du champ de bataille duquel le groupe tire son nom. Marron comme la boue qui semble recouvrir leurs instruments, leur partitions, leur compositions. Tout respire la boue, le sable, la terre. C’est d’ailleurs avec un goût de terre en bouche que cette chronique sera rédigée. Et un peu de terreau dans les oreilles aussi. VERDUN est sale. Mais beau en même temps. VERDUN possède la noblesse du soldat crapahutant dans les tranchées. Et la solitude du soldat de première ligne qui a pour toute compagnie les corps démembrés de ses compagnons d’armes et les rats en train de bouloter mollement ce qu’il reste d’eux. C’est de ses sentiments forts et contradictoires que les Montpelliérains puisent leurs inspirations. Dans la boue, l’atmosphère poisseuse et violente du champ de bataille.

Poisseuse. Voilà un terme qui résume bien la musique des Sudistes. Mixant sans vergogne doom, sludge et post hardcore, VERDUN ne prend de ces différents styles que le meilleur. Que le gras, que les parties qui commencent à sentir le faisandé car la musique c’est comme le gibier, faut que la viande pourrisse un peu pour qu'elle soit bonne. Et la mixture des Montpelliérains est de celles-là. Du doom, elle ne garde que la lourdeur, la lenteur et la tristesse insondable, sourde. Du sludge, ils prennent la saleté, la crasse mais aussi le groove qui brise la nuque. Du post hardcore, l’hypnotisme des riffs, le côté foutrement évocateur, la puissance visuelle de la musique et la voix qui ne laisse pas de place au doute : l’espoir n’est plus ici, il ne reste que la colère et la résignation. Musicalement ça se concrétise par un premier EP de trois titres rageurs, sales, lourds, pachydermiques, désenchantés, héroiques, je pourrais enchaîner les adjectifs pendant des heures tellement la musique parle au corps tout entier. Au cœur, aux tripes, aux couilles.

« Son Of The Atom », le premier des trois titres n’est rien d’autre que le récit d’une marche forcée, la dernière marche, celle qui mène vers l’Enfer et la Mort. Un titre écrasant, étouffant, pachydermique qui évoquent tout un tas d’images de fin de monde, de guerre, de tranchées boueuses jonchées de cadavres. On pense à « Requiem Pour Un Massacre » d’Elim Klimov. Les guitares pleurent, la basse sanglote et la batterie frappe. Toujours ce mélange entre tristesse, résignation et colère magnifiée par la voix. « Last Man Standing » propose LE riff de l’EP. Un riff à se damner et pour lequel le groupe a vraisemblablement dû vendre son âme au diable afin de le composer. Incroyablement groovy, incroyablement lourd. Le genre de riff qui reste en tête éternellement et qui brise des nuques plus efficacement qu’un coup de matraque. En même temps quand on bâtit sa musique sur une petite poignée de riffs, on a plutôt intérêt à les travailler à fond. Ce titre est plus bref, plus de sept minutes tout de même, et plus direct. Son tempo est plus élevé aussi, ce qui en fait mon titre préféré du disque. Un titre que je suis capable d’écouter plus de dix fois de suite sans jamais me lasser.

VERDUN a trouvé le juste milieu entre toutes ses influences. Ils citent volontiers St Vitus et Pentagram. Je rajouterais volontiers Morne, Amenra et Crowbar. Le tempo se ralentit de nouveau pour un « Jaxa » plus classiquement doom avec ses nappes de claviers un peu psychés et sa voix pleine de delay qui la fait sonner comme une lamentation d’outre-tombe avant de retrouver sa hargne sur le refrain. Ce morceau se pare d’atours héroïques et mélodramatique induits par son petit solo et l’accélération finale rappelant inexorablement le tout dernier assaut, celui qui décidera du sort de la bataille. On pense aux gueules cassées de retour à la maison sans plus d’espoir ni de visage mais avec une médaille et une guerre gagnée. Le son du disque est lui aussi hyper lourd et la production est parfaite, toute basse dehors et avec des guitares marécageuses comme il faut. Un EP presque parfait porté par un groupe qui transpire la musique et qui a bossé ses compositions jusqu’à plus soif. « The Cosmic Escape Of Admiral Masuka » est un EP magnifique qui frise la perfection dans tous les domaines. Le genre de claque qui retourne la tête et dont on se souvient pendant longtemps. Leur son est comme un coup de baïonnette en plein dans le bide. Ca déchire les entrailles, ça fait mal, ça pue mais en même temps ça inonde le corps de la chaleur et de l’odeur du sang.

Ecouter VERDUN - 222 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 9/10 | Nb de lectures : 13111




Auteur
Commentaire
daminoux
Membre enregistré
Posté le: 05/04/2012 à 10h21 - (101429)
il faut que j'écoute ça d'urgence



Iro
Membre enregistré
Posté le: 05/04/2012 à 10h46 - (101431)
Super groupe et super premier Ep! Vivement la suite! zont toujours le nez creux chez Head Records!



flobeer
Membre enregistré
Posté le: 05/04/2012 à 12h31 - (101437)
Petit précision : la version CD est sortie chez Head Records et la version cassette en édition limitée chez Throatruiner Records.

abeluga
IP:82.236.172.207
Invité
Posté le: 05/04/2012 à 13h57 - (101439)
méga super chronique ! ça fait plaisir !

slipman
Membre enregistré
Posté le: 05/04/2012 à 16h20 - (101441)
très bon cet EP !



away.alive
Membre enregistré
Posté le: 05/04/2012 à 17h12 - (101446)
c'est bon ça ! qqn sait s'il n'y a pas une édition vinyle de prévue qq part ?



RBD
Membre enregistré
Posté le: 05/04/2012 à 20h03 - (101447)
En live, c'est très bien, ils s'améliorent d'une fois sur l'autre.

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 06/04/2012 à 15h23 - (101473)
"la musique c’est comme le gibier, faut que la viande pourrisse un peu pour qu'elle soit bonne"

héhé, ce bon vieux Cristini :)

head records
Membre enregistré
Posté le: 15/04/2012 à 15h53 - (101587)
Pour répondre à away.alive :
peut être du vinyle un jour, mais pas de date de posée encore. si le groupe compose rapidement un nouveau disque, on passera peut être directement au suivant et on verra venir ...

Bras cassé
Membre enregistré
Posté le: 04/06/2013 à 23h55 - (107703)
Super EP! Tres bons debuts pour un groupe vraiment prometteur

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker