VENOM - Hell (Sanctuary) - 15/07/2008 @ 02h41
Ralalala, que de nostalgies ravivées à la simple évocation de VENOM, l’un des plus fameux précurseurs du métal dit extrême, rejeton décadent de la NWOBHM, instigateur du « métal noir », haut commandeur des groupes folklo-satanistes et j’en passe. VENOM, le groupe qui donna sa chance aux gamins de METALLICA lors de leur première tournée européenne. VENOM, le groupe qui totalise à son actif plus de compilations que d’albums studio. VENOM, le groupe qui avait le monde dans le creux de sa main et qui a usé son filon jusqu’à l’épuisement à coup de maxis, de singles sortis à la pelle (quand même 12 références rien que pour l’année 1985). VENOM, tout comme KISS (excusez la comparaison) fait partie de ces formations emblématiques et paradoxales à mi-chemin entre le culte absolu et le pur produit de marketing digne de têtes de gondoles. Réussissant la pirouette d’être à la fois un groupe corrompu jusqu’à la moelle par le business doté d’une bio digne du synopsis des « Feux de l’amour » tout en gardant une attitude de bourrins punks auréolée d’une aura de respectabilité.

OK, d’accord, si VENOM symbolise mes premiers pas dans la musique extrême (la kronik de « Black Metal » dans le numéro un de Enfer magazine qui avait débouché sur un achat immédiat et surtout c’te stupéfaction lorsque, le pif à 20cm de la bonne vieille TV familiale, je découvrais pour la première fois le clip de « Die Hard » un soir de 1983) j’avoue sans vergogne que j’avais déserté les rangs des fans avant même le premier septennat de mon homonyme présidentiel terminé. La faute à un « Assault » de trop ou à une condition bancaire trop faible pour continuer à claquer tout mon fric sur le seul blase de VENOM pour des sorties pas toujours de qualités égales.

Et me voilà, quelques 20 années plus tard avec le dernier VENOM dans le lecteur. La trinité impie réunissant Cronos, Mantas et Abaddon s’est éteinte depuis bien des années déjà, mais le pachyderme refuse de rejoindre le cimetière des éléphants et autres mastodontes qui ont marqué le métal.
Conrad Lent alias Cronos nous remet le couvert deux ans après « Metal Black » un titre faisant honteusement du pied aux débuts divins des Britanniques. Comme d’habitude c’est avec une formation remodelée pour l’énième fois, avec l’arrivée d’un certain La Rage aux guitares, que VENOM refait des siennes pour un douzième album sobrement intitulé « Hell ». Hé oui, les clichés ont la vie dure chez VENOM mais, après tout, c’est là l’essence même du groupe : un satanisme bon marché plein de pentagrames et de têtes de boucs.

Première constatation concernant ce nouvel opus, VENOM n’a pas exactement fait les mêmes choix de production car cette nouvelle galette met en avant un son nettement moins abrasif et rugueux que celui de « Metal Black ». La mouture 2008 de VENOM a opté pour un gros son un peu plus lisse, où seules les guitares gardent un certain côté « destroy ».
Les effets sur la voix de Cronos ont été accentués lui donnant des intonations à la Al Jourgensen qui, ajoutées aux percussions classieuses de l’excellent « Hand Of God » ne sont pas sans évoquer MINISTRY. Mais pour le reste, VENOM est fidèle à sa ligne de conduite et continue imperturbablement de faire «du VENOM» ; construit d’éternels couplets/refrains parfois troublés par un solo ; un métal basique mâtiné de punk, sans grande imagination, sans originalité mais qui a l’intéressante propriété de décoller le papier peint, de raboter les crépis les plus revêches.

En effet, « Hell » dispose de quelques pépites lui permettant de renouer avec sa grandeur passée. Avec des titres fédérateurs comme « Straight to Hell », « Hand of God » ou encore « Blood sky », VENOM nous démontre que « la bête » n’est pas encore morte, mieux encore qu’elle dispose encore de quelques atouts en poche pour faire headbanguer les foules.

« Hell » est donc l’occasion pour moi de plussoire la précédente kro du Commandeur des Cobras, de prêter allégeance au venin britannique et d’être à nouveau « In League with Satan » vingt ans plus tard. « Hail Satan !!! »

http://www.venomslegions.com/ - 179 visite(s)

La page myspace du groupe - 267 téléchargements


Rédigé par : Tonton | 15/20 | Nb de lectures : 12625




Auteur
Commentaire
fabu
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2008 à 07h58 - (59464)
TO @tonton

on doit être de la même génération ;) remenber enfer magazine
désolé de ne pas partager ton enthousiasme et pourtant venom était dans mon top 3 de l'époque
venom pour moi c'était un trio complémentaire et il en manque 2 , ok il y a quelques titres qui font leur petit effet mais cet album souffre pour moi d'une production insuffisante et sur la longueur d'un manque d'inspiration
15 est très généreux mais bon à chacun son avis ;)

hellectronic
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2008 à 09h46 - (59467)
étant fan depuis 1982 lorsque j'ai découvert ce groupe, je suis à moitié satisfait/déçu par ce disque. Satisfait parce que j'avais entendu tant de choses négatives sur ce disque que finalement il est mieux que prévu, notamment le son.
Un peu déçu, parce que de toutes façons, de tous les line-ups de Venom, seuls ceux avec Mantas ont produits en majorité de bons disques. Mantas est réellement le dépositaire du son Venom, avec Cronos ça tourne toujours un peu plus thrash - sans être mauvais - mais ça n'est plus Venom...
A signaler que ce disque est sorti apparemment en 3 éditions différentes (du moins en CD) : boitier cristal, digipack avec 2 titres live en bonus, et enfin version ultra-collector limitée à 300 (ou 333 ?) exemplaires avec un pendentif d'une croix renversée, dispo uniquement sur le site de Nuclear Blast. J'ai opté pour cette version, qui m'a coûtée 17 euros, plus 10 euros (oui 10 !!!) de port - j'ai cliqué un peu vite et n'ai pas fait attention à ce détail. Au final, le CD arrive en chronopost chez moi, mais étant au taff il me faudra 2 jours avant de trouver le temps d'aller le chercher à la poste - bref, me l'envoyer en paquet normal à 3-4 euros serait revenu au même sauf qu'il aurait été dispo dans ma boîte - merci Nuclear Blast !
Bref, le package est quant à lui ridicule à souhait : le disque est en fait le digipack usuel (même pas numéroté), auquel est plaqué le pendentif à l'aide d'un élastique ! Même pas un package sympa... un vrai foutage de gueule. Nuclear Blast a simplement écoulé par là un stock séparé de croix renversées que même les norvégiens ne leur achetaient plus...
Donc, pas la peine de payer ce truc là à prix d'or sur ebay ou autre. Offrez-vous les versions usuelles si vous êtes fan. Sinon, utilisez plutôt vos thunes pour compléter votre collection Venom version Mantas ou n'importe quoi d'autre qui vous fasse du bien.



Cronos
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2008 à 09h53 - (59468)
Je suis pourtant fan ultime du groupe, mais trop c'est trop. Cet album est une vraie nullité.

Tonton Metalleux
IP:90.47.175.60
Invité
Posté le: 15/07/2008 à 10h13 - (59471)
Belle kro Tonton !! j'ai encore mal aux oreilles avec leur son, sinon l'album reste effectivement du VENOM côté punk-bourrin

La Crampe
IP:195.154.57.48
Invité
Posté le: 15/07/2008 à 11h27 - (59477)
Sur CD c'est bien mais le live m'a tellement déçu que j'écoute le cd autrement maintenant :(

DARKFACHOR
Invité
Posté le: 15/07/2008 à 13h19 - (59482)
J'ai écouté vite fait au furet mais bon, sans conviction... Pourtant des groupes old-school comme MEGADETH, SLAYER ou EXODUS qui sortent un album ca me fait toujours quelque chose mais là... Non je pense qu'avec VENOM il faut s'en tenir aux 3 premiers, là cet album est limite anachronique, pas spécialement mauvais mais... Inutile...



Paulo
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2008 à 14h18 - (59489)
j'aime bien le petit détail Conard Lent au lieu de Conrad



doctomslayer
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2008 à 14h54 - (59491)
la note aurait été de combien si c'était un groupe lambda qui avait sorti ce cd...? une fois de plus, venom est mauvais!



azerty
IP:77.195.158.66
Invité
Posté le: 15/07/2008 à 15h19 - (59493)
bof pour le son qui le leur convient pas,pourtant ils auraient pu faire mieux car il y a de bonnes idées mais je sais plus quoi penser de venom enfin je n'ais jamais trop penser a ce groupe,ils savent meme pas ce qu'ils pensent d'eux a mon avis!

Jus de cadavre
IP:89.107.173.228
Invité
Posté le: 15/07/2008 à 17h51 - (59499)
J'ai pas écouté l'album, mais après la bouillie sonore du hellfest ça m'a bien refroidi !

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2008 à 18h32 - (59500)
une belle merde, oups euh pas mon truc enfaite



la_turlutte
IP:195.137.181.24
Invité
Posté le: 16/07/2008 à 09h04 - (59517)
noooOOOOon pas ça ! pas eux !!!

bon, 20 ans après, ils font toujours du bruit.
ça rassure les anciens comme moi





cédénazi
IP:85.68.203.28
Invité
Posté le: 16/07/2008 à 23h36 - (59555)
Après la bouse qu'on a entendu lors du Hellfest, on se demande pourquoi ils sortent encore des albums. Une honte.

gardian666
Membre enregistré
Posté le: 17/07/2008 à 10h32 - (59559)
Je ne trouve pas l'album extraordinaire, mais moi qui n'avait pas écouté Venom depuis longtemps, j'ai été plutôt surpris, dans le sens positif.
Logiquement, la voix de Cronos a évolué, et bien que le guitariste ne serve pas à grand chose sur scène, je trouve qu'il se démerde bien en studio.
Le son est crasseux (c'est Venom) et les compos, bien que sans originalité, me plaisent toujours autant. Je suis tout à fait d'accord avec la chro'; c'est loin d'être un chef-d'oeuvre, mais ce que le groupe fait, il le fait bien !



hell (non connecté)
IP:195.101.130.85
Invité
Posté le: 19/07/2008 à 12h14 - (59603)
Ce qui me fait marrer c'est le mecs qui se disent extremes et qui trouvent le set de Venom bouilli au hellfest(sans oublier la moitié du public qui s'est cassé pour ne pas froisser leurs oreilles trop sensibles)... ....alors qu'en fait c'était le seul set vraiment extrême (avec Mayhem à la rigueur) du hellfest, le reste c'était de la musique pop à la mode :)

Idem pour ceux avec des T shirt evil qui se cassent dès qu'il y a 2 gouttes de pluie, bref, no comment....ça fait bien d'être evil, c'est à la mode, mais y'a une différence avec la réalité de ceux qui sont en fait des enfants trops gatés....c'est que de l'apparence....y'a rien de réel, Venom, permet en 2008 de faire ce constat sur cette triste réalité....

Voivod K
IP:88.162.206.11
Invité
Posté le: 19/07/2008 à 19h17 - (59608)
"alors qu'en fait c'était le seul set vraiment extrême (avec Mayhem à la rigueur) du hellfest, le reste c'était de la musique pop à la mode "...

T'étais pas devant Morbid Angel ? Ils ont tout bonnement renvoyé Mayhem et Venom à l'âge de pierre...

mardouk
Membre enregistré
Posté le: 19/07/2008 à 22h09 - (59610)
"The Power & the Glory" dépote !

Lehnah
Membre enregistré
Posté le: 11/09/2008 à 17h57 - (61637)
:)

hell
Membre enregistré
Posté le: 16/04/2010 à 18h16 - (82709)
@Voivod K-->Morbid c'est énorme mais pas gueudin extrême au max...

Sinon, bon album cet hell, je l'écoute actuellement, ça fait toujours bien old school, il est plus lisse que metal black niveau prod comme le dit tonton, donc ça peut moins froisser les petites noreilles de ceux qui étaient au hellfest...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker