VEKTOR - Terminal Redux (Earache) - Selection VS du 02/06/2016 @ 07h34
Environ 4 ans et demi après le fantastique « Outer Isolation », Vektor a enfin pu délivrer son très attendu successeur, un troisième album qui, dans la discographie d'un groupe, peut être perçu comme le disque de la consécration. « Outer Isolation » avait en effet été une œuvre confirmant tout le talent de Vektor, une grande bouffée d'air frais apportée à un genre qui a (souvent) tendance à se reposer sur ses acquis voire jouer la carte du revival à tout va.

L'attente aura été longue pour découvrir « Terminal Redux » mais fort heureusement le résultat est amplement à la hauteur de l'expectative. Produit, mixé et masterisé une fois de plus par Byron Filson, cette troisième production de Vektor est leur plus longue à ce jour : 73 minutes au compteur contre 68 pour « Black Future » (et seulement 51 pour « Outer Isolation »).
Création dense et dantesque, « Terminal Redux » demande bien des écoutes afin d'être apprivoisé ; au delà d'un déluge de notes et de technicité, cet album forme un ensemble cohérent, doté de ce côté aventureux pleinement excitant qui se savoure tout ouïe.

« Terminal Redux » contient en effet plusieurs surprises et nouveautés dans le camp Vektor ; des chœurs féminins à tendance oniriques que l'on pourrait entendre chez Devin Townsend, sur l'ouverture 'Charging the Void' et la clôture 'Recharging the Void', des éléments qui ont le mérite d'apporter une touche nuancée et mélodieuse appréciée. Avec 'Collapse', le quatuor s'est essayé à la 'power-ballade', si je puis dire, une piste laissant en partie de côté l'énergie habituelle au profit de chant clair, notes épurées et tendres durant les 5 premières minutes d'une composition en comptant 9, et qui par la suite garde sa trame mélancolique mais affiche de nombreux plans différents, tous subtilement amenés.

Autrement, Vektor continue bien sûr d'asséner un techno-thrash progressif où mélodies envoûtantes et spatiales (le joli interlude 'Mountains above the Sun', 'Collapse' donc) côtoient des passages presque bestiaux, du moins effrénés, à l'efficacité ahurissante tels les blasts jouissifs de 'Pillars of Sand' et 'Recharging the Void', offrant au demeurant 13 minutes intenses et épiques fourmillant de créativité et de breaks délicieux, comme à 4'00 ou bien vers 5'40, moment où les chœurs délicats façon gospel, soutenus par un chant lui aussi en douceur, réapparaissent. Chœurs encore bien présents dans le bouquet final de cette pièce hors norme, qui restera longtemps dans les mémoires de par cette explosion de notes contrôlée comme si le groupe donnait tout une dernière fois, nous laissant pantois et lâcher avec admiration : « ah oui, quand même... ». En début de disque, 'Cygnus Terminal' est une autre pièce monstrueuse d'inventivité et efficacité, sa longue introduction instrumentale est d'une beauté stellaire absolue. Et en plus ce titre est doté d'un refrain qui finit par rester dans les têtes. Rien de rébarbatif, simplement une construction musicale qui se retient plus aisément.
Ces mecs sont assurément des doux dingues en plus d'être des compositeurs acharnés ne négligeant aucun des arrangements ; comme le mixage est lui parfaitement équitable entre chaque protagoniste et la production organique, en tout point adaptée à la musique distillée.

A tout cela s'ajoute une palette de sons exploitée à son maximum par des guitaristes, enchaînant riffs tenaces aussi vifs que variés ('Ultimate Artificer', le virevoltant 'Liquid Crystal Disease' qui devrait faire un malheur en concert, en particulier ses 3 dernières minutes époustouflantes), leads vicieux au feeling presque black metal ('Charging the Void', 'Recharging the Void', 'Psychotropia'), soli à l'exécution chirurgicale et autre tapping tout bonnement hallucinant (l'intro de 'Liquid Crystal Disease' est à tomber).
Et même si vous n'appréciez (toujours) pas le chant aigu, hystérique, parfois complètement possédé de David DiSanto, qui mine de rien à un timbre assez versatile et sait placer des lignes plus râpeuses voire rugueuses, essayez de profiter du mieux possible du contenu instrumental : 'Pteropticon' est un exemple parmi d'autres du boulot magistral abattu par ces gars, la prestation du batteur Blake Anderson y est particulièrement marquante et indique le tempo à des riffs qui n'y vont pas non plus à moitié. Certaines phases peuvent sembler too much, je pense au riffing qui se termine comme un son électronique, mais ce serait faire la fine bouche que de s'arrêter juste sur cela.

La première partie d'un titre comme 'Psychotropia' (soit les trois premières minutes avant que la machine nous pilonne la tronche) est un modèle de thrash progressif, ce n'est pas alambiqué, 'simplement' joué avec une fluidité et une intense variété à tous les niveaux possibles. Et que dire des soli à vitesse grand V un peu plus loin, guitares et basse se lançant dans une sorte de duel très rafraîchissant. Le break instrumental de 'Pillars of Sand' débutant peu avant les 3'00 avec ses harmonies à deux guitares, est un autre témoin magnifique des capacités de Vektor ; et puis la façon dont se termine ensuite le morceau, en frénésie et affichant une technique affolante, c'est juste du bonheur en barre.

Même dans des proportions moins 'démonstratives', Vektor parvient à créer des ambiances prenantes à l'instar du break angoissant de 'Charging the Void', peu après les deux minutes. Morceau qui au passage révèle déjà dès sa deuxième partie, soit à partir de la cinquième minute, à quel point le disque va être grandiose et riche dans ses sonorités (blasts mesurés, phases mélodiques rondement menées, riffing varié, voix féminines parfaitement incrustées, etc.).
« Terminal Redux » se doit donc à mon goût, d'être l’œuvre consacrant définitivement Vektor, et ce n'est pas l'excès de superlatifs utilisés à travers ces lignes qui indiquera le contraire. Assurément, l'une de mes grosses baffes du premier semestre, pour un disque qui n'est pas près de prendre la poussière.



Facebook Vektor - 89 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 18,5/20 | Nb de lectures : 9358




Auteur
Commentaire
le botch
IP:85.171.214.94
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 08h41 - (120249)
Je ne pensais pas dire ça en cette morne année 2016 mais effectivement ce disque est un putain de chef-d'œuvre... Déjà un classique !

Chattos
IP:109.190.80.248
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 08h48 - (120250)
J'aime pas mais je trouve ça génial

TGW
IP:81.80.112.31
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 09h11 - (120251)
"production organique"!??
Je ne suis pas du tout d'accord. Les guitares sont incroyablement synthétiques. J'adore cet effet qui, de surcroit, est probablement nécessaire pour permettre d'entendre les subtilités des compositions mais ce n'est certainement pas organique.C'est ultra propre et digital à l'extrême. Mais excellent quand même ce mélange Death, Coroner et Nocturnus.

Krif Krof
Membre enregistré
Posté le: 02/06/2016 à 09h20 - (120253)
Album énorme pour un groupe au top de sa créativité.
Fluidité d'écriture.
Richesse des compositions.
Le groupe arrive à combiner technicité et riffs accrocheurs.
Vraiment jouissif.

Et le trio final "Pillars of Sand", "Collapse", "Recharging the void" est dantesque !!!



canibool
IP:92.103.98.50
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 09h49 - (120255)
J'ai été sceptique les 3 premières écoutes... mais non en fait, c'est juste moins percutant que black future car plus alambiqué et progressif. Et au final meilleur... et dieu sait que c'est difficile de faire mieux que black future.

Cet album est énorme. Une vraie folie digne des grands albums thrash des années 80/début 90.

j'ai 15 ans quand j'écoute cet album...

TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 02/06/2016 à 10h03 - (120256)
Canibool... je me retrouve dans ton commentaire, je retrouve la folie de la fin 80/début 90 à l'écoute du nouveau Vektor ! Reste plus qu'à racheter du Biactol pour retrouver toutes mes sensations de l'époque ;)



Bobbie
Membre enregistré
Posté le: 02/06/2016 à 10h49 - (120257)
Quel pied putain ! Vektor démontre que sa hype est méritée avec cette comète. J'avais un peu moins accroché à Outer Isolation après la claque de Black Future mais là, ils se sont surpassés avec Terminal Redux. L'exploit c'est d'offrir des compos techniques, audacieuses et riches, tout en gardant leur feeling très rock, direct, cohérent et intense. Tous les titres transpirent l'amour du metal et le plaisir de jouer. L'album a beau être long, il ne lâche jamais ton attention. Sérieux, qui va sortir un album de cette trempe cette année ? Vektor vient clairement de planter un nouveau piquet dans l'histoire du Thrash dont il incarne pour moi le nouveau souffle.

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 02/06/2016 à 10h53 - (120258)
Troisième album, troisième tuerie totale !
Le seul reproche que je pourrais lui faire serait d'être trop long (1h13 bordel), je décroche un peu vers la fin quand je l'écoute d'une traite. Mais comme y'a rien à jeter ce n'est pas un défaut en soi...

+1 TGW concernant la remarque sur la prod.



redkaos
Membre enregistré
Posté le: 02/06/2016 à 11h00 - (120259)
Ce groupe est hallucinant.
Découverts lors de la sortie de Black future qui m'avait mis une baffe incroyable à l'époque, je les suis depuis de très près.
Je suis vraiment content que les coms ici sur Vs soient pour la plupart très positifs car malgré le chant qui peut rebuter cet album est d'une richesse incroyable et d'une technicité qui me fait regarder ma guitare d'un autre œil...
Un groupe à l'univers original (jusque dans l'accordage des grattes) à mille lieux des prods formatées qui sortent aux US par paquet de douze qu'on se doit de soutenir d'urgence.

Merci pour eux!



PuruletePute
IP:207.244.66.70
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 11h27 - (120261)
Accordage identique aux vieux Burzum, Soundgarden ou Johnny Cash. Quelle originalité!

Humungus
Membre enregistré
Posté le: 02/06/2016 à 11h42 - (120262)
J'adore le nom, le logo et la pochette, mais je n'accroche toujours pas à ce groupe qui est pourtant, il faut bien le dire, très doué.
Que voulez-vous... Pas mon style quoi.

PS : Très bien vu TGW les références à DEATH, CORONER et NOCTURNUS.

blckme666
IP:78.127.38.77
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 11h51 - (120263)
on parle de la ballade un peu?

canibool
IP:92.103.98.50
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 12h30 - (120264)
elle est cool la ballade... quand je l'écoute, j'ai envie d'emballer ma femme...

canibool
IP:92.103.98.50
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 12h30 - (120265)
@Humungus: tous les égouts vont dans la nature...

Batu
IP:78.193.41.62
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 13h55 - (120266)
Y a déjà match entre cet album de Vektor et celui de First Fragment pour le titre d'album de l'année, deux baffes tout simplement monstrueuses qui font presque passer le dernier Obscura pour une sortie quelconque...

le gritche
IP:82.216.166.118
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 14h09 - (120267)
J'aime ce groupe depuis ma découverte du premier album: Terminal redux est le premier que j'achète et je ne le regrette pas, même si le premier morceau est tellement fort qu'il ellipse un peu les autres.

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 02/06/2016 à 20h20 - (120269)
Terrible! Je les ai découverts en live en club il y a quelques mois, mais j'accroche beaucoup plus en studio qu'en live. Je trouve d'ailleurs le chant beaucoup plus percutant et intéressant sur disque, mais je crois me souvenir que le chanteur était malade.



ICE MC
IP:176.151.212.226
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 20h22 - (120270)
Alors la je dis oui. Quel album!

gfokill
IP:51.254.104.4
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 21h49 - (120272)
Enfin un bon album en sélection. Ca change des trucs hipster hardcore et post black machin truc de mes 2 !
J'aurais espéré une chro par Papi Cyril. Tant pis !

Ouaip
IP:78.238.125.35
Invité
Posté le: 02/06/2016 à 23h37 - (120274)
C'est bien, mais y'a pas le génie que l'on retrouvait dans Death par exemple, c'est un peu vide à coté. Faut peut être plus d'écoutes. Y'a des machins inutiles par ci par là et ça tourne en rond, et autour du pot. Chuck revient, fuck. C'est pauvre les selections quand même de nos jours.

Kairos
IP:82.121.26.232
Invité
Posté le: 03/06/2016 à 09h08 - (120275)
Je reconnais toutes les qualité du groupe, mais chez moi la sauce ne prend pas malheureusement.
J'ai aussi un problème avec le chanteur, je ne supporte pas sa voix, et encore moins lorsque qu'il chante en clair.
dommage, car les musiciens sont vraiment bons.

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 03/06/2016 à 13h16 - (120282)
Je suis encore pas complétement rentré dedans mais on sait qu'il se passe un (gros) truc

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 03/06/2016 à 13h36 - (120283)
Bof pas mal came



Erkkk
IP:86.217.205.104
Invité
Posté le: 03/06/2016 à 15h29 - (120285)
Le thrash c'était mieux avant! et le chanteur effectivement bien à la ramasse, je retourne à mes Sadus et Testament!!

SlaytaniC
IP:83.195.12.239
Invité
Posté le: 03/06/2016 à 15h43 - (120287)
enfin un disque de pur thrash métal qui me stimule le cérébrozizi!!! en attendant le new death angel, dark angel et testament, celui passe en boucle.

Arioch91
Membre enregistré
Posté le: 03/06/2016 à 15h49 - (120288)
Vektor est un groupe que je suis depuis quelques années.

J'adore le chant, même si je reconnais qu'il peut être difficile d'accrocher. Mais chez moi, les vocalistes de groupes comme Vio-Lence ou Wrath ne m'ont jamais rebuté alors celui de Vektor passe comme une lettre à La Poste.

Pour le moment, je ne suis pas encore habitué aux nouvelles compos. J'avoue avoir un peu de mal à rentrer pleinement dedans mais faut reconnaitre qu'il est plutôt rustre à se laisser faire, ce Terminal Redux.

J'adore le Thrash, surtout celui sortant de l'ordinaire alors avec Vektor et Xenophile, en ce moment je suis C O M B L É !



Bastet
IP:149.255.62.56
Invité
Posté le: 03/06/2016 à 18h31 - (120290)
Pour moi le chant passe très bien (contrairement à Vio-Lence par exemple). Il est plus adapté au style que le chant de Xenophile, trop propre et théatral et surmixé pour le coup. Dommage pour Xenophile mais leur chant est presqu'aussi peu adapté que pour Artillery.

Arioch91
Membre enregistré
Posté le: 03/06/2016 à 20h02 - (120291)
Absolument pas d'accord pour Xenophile mais on va partir sur du HS ;)

damikachu
Membre enregistré
Posté le: 04/06/2016 à 20h31 - (120301)

Déjà, bravo pour la chro, très proche de ce que je pense de cet album.

Ensuite, deux petites remarques :

- quand le death techno prog me fait chier depuis X années, Vektor me fait bander.

- c'est mon premier album de thrash acheté depuis très longtemps.

Plaisir des oreilles !



diesirae
Membre enregistré
Posté le: 05/06/2016 à 10h13 - (120303)
J'ai vraiment eu du mal avec ce disque au début mais devant l'enthousiasme ambiant j'ai persévéré et bien m'en a pris car cette galette est monstrueuse.

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 05/06/2016 à 13h26 - (120305)
Que dire de plus? Probablement mon album de l'année et je dirais même meilleur album de thrash sorti ces 15 dernières années (c'est déjà ce que je disais pour Outer Isolation).

"Dasein" de First Fragment est cool aussi, c'est du très bon death technique neo-classique au même niveau que "Incurso" de Spawn of Possession, mais ca n'a pas le facteur originalité de ce Terminal Redux. Bref, je vois difficilement qui pourrait détroner Vektor cette année.



hK
IP:90.110.125.112
Invité
Posté le: 09/06/2016 à 14h10 - (120365)
Chiant à mourir
De la branlette de zikos sans le moindre intérêt
A jeter aux chiottes
En tirant deux fois la chasse hein

le botch
IP:85.171.214.94
Invité
Posté le: 09/06/2016 à 14h25 - (120366)
Tes petites esgourdes fragiles ne sont sans doute pas assez aguérries pour un tel monument... Je te conseille le dernier Volbeat dans ce cas, nettement plus accessible et moins dense !

hK
IP:90.110.125.112
Invité
Posté le: 09/06/2016 à 14h29 - (120367)
Volbeat à mettre dans le même chiotte

Vektor Yabekham
IP:86.245.61.17
Invité
Posté le: 09/06/2016 à 20h26 - (120368)
Chépatro... ce disque a le mérite de mettre mes goûts et ma façon d'écouter de la musique en question...
Intéressant donc...
Beaucoup de riffs de qualité, on voit pas toujours ou ça veut en venir mais bon... Joli voyage tout de même.

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 09/06/2016 à 23h26 - (120371)
pour moi rien à faire, "Black Future" restera leur manifeste et leur monument. tout était déjà dit et je trouve que maintenant le groupe est en roue libre. les mecs touchent un max, c'est sûr, mais je me fais chier et ça me redonne juste envie de ressortir "BF" dont les compos sont pour moi nettement plus mémorables.



Will
IP:82.145.221.61
Invité
Posté le: 10/06/2016 à 13h22 - (120376)
Pour une fois que le thrash, c'est de la musique.

le botch
IP:85.171.214.94
Invité
Posté le: 10/06/2016 à 17h08 - (120379)
Tu n'as sans doute jamais écouté les albums de Coroner toi !?...

borniolle
IP:193.107.36.121
Invité
Posté le: 10/06/2016 à 20h48 - (120383)
Ne boudons pas notre plaisir, ca change tout de même des chiasses à la regarde les hommes tomber qui sont habituellement à l'honneur !

Will
IP:82.145.221.176
Invité
Posté le: 10/06/2016 à 23h37 - (120385)
Le Botch : Pour un Coroner et un Mekong Delta, combien de groupes insignifiants ? "Terminal Redux" est un disque rare. Et beau.

Humungus
Membre enregistré
Posté le: 12/06/2016 à 05h37 - (120394)
"Pour une fois que le Thrash, c'est de la musique".
Indéniablement la phrase de l'année 2016.
Je dirai même plus (tant qu'à dire une connerie autant y aller à fond) :
"Pour une fois que le Metal, c'est de la musique".
(sic)

Fgu
IP:80.12.59.103
Invité
Posté le: 12/06/2016 à 23h37 - (120400)
Groupe largement surcôté
Musicalement et techniquement limité
Je passe mon tour

Arioch91
Membre enregistré
Posté le: 13/06/2016 à 07h50 - (120401)
Techniquement limité, mouah ah ah ah ah !!!

Elle est bien bonne, j'ai ri.

Kraken
Membre enregistré
Posté le: 16/06/2016 à 00h21 - (120422)
Bordel, mais quel album ! il ne quitte pas ma bagnole, j'y reviens avec plaisir quel que soit le morceau sur lequel je retombe. Même la ballade passe tranquille, c'est dire...

Technique, frontal, fin et brutal. Du Coroner mélangé a du Voivod joué par Kreator...mais y'a autre chose en plus c'est sur, mais quoi?

De la personnalité certainement!

Thrash 'em all!!!





Tards
IP:79.89.100.155
Invité
Posté le: 27/09/2016 à 00h44 - (120518)
"Chiant à mourir
De la branlette de zikos sans le moindre intérêt
A jeter aux chiottes"

"Groupe largement surcôté
Musicalement et techniquement limité"


C'est à se demander si vous avez des oreilles .. Vektor vient de sortir probablement l'album de la décennie tous styles confondus mais bon !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker