VANITAS - Lichtgestaltent (CCP/Adipocere) - 06/08/2004 @ 13h26
"Lichtgestalten", troisième album des allemands de VANITAS, une première écoute approximative et un genre que je ne maitrise pas, ou peu. Me voilà donc face à ce groupe, encensé par la presse metallique germanique, en tant que prosélyte d'un style mélangeant une voix death, des guitares aussi bien lourdes que heavy (ouais bon, heavy = lourd, mais je sous-entend "lourd" pour le côté death metal, et heavy pour le côté heavy metal - logique quand tu nous tiens), un clavier très présent qui n'a pas à rougir face aux autres instruments, on note de temps à autre des violons (notamment sur « Missverstanden » et « Kontrollverlust »), qui proviennent de l'Opéra de Vienne, un léger côté electro, pour finir avec une voix féminine distillée au compte-goutte. Je résume, VANITAS joue du "dark death gothic metal", voilà.
Passons à la décortication de ce joyeux raffut sonore. Inutile de dire que la prod' est excellente, le genre veut et exige cela. Les voix sont parfaitement controlées, qu'elles soient claires ou gutturales, rien à redire, le chanteur excelle dans son domaine. C’est tout autre chose pour la voix féminine, interprétée par une soprano qui officierait au sein de l'orchestre de l'Opéra de Vienne (elle aussi), non pas qu’elle chante comme une gourde à la PECCATUM, elle a des talents vocaux certains mais ses interventions ne sont en rien un atout pour le groupe, (sauf lorsqu'elle parle – hmm…les douces sonorités de la langue allemande), c’est d’ailleurs certainement pour cela que le groupe s’en passe sur plus de la moitié de ses chansons. .
Les guitares offrent ce qu'on attend d'elles; des mélodies accrochantes et qui attirent l'oreille. Les passages acoustiques, death ou même heavy sont tous maitrisés, voilà des musiciens de talent. Le clavier n'est pas dérangeant outre mesure lorsque celui-ci est étouffé par les guitares, parce que le son à la Children of Bodom, les concernant, n'est pas du plus bel effet. Loin d'être un grand fan d'electro, les quelques samples intégrés s'accordent parfaitement avec la musique pratiquée. Pour finir, VANITAS peut remercier l’Opéra de Vienne, ses membres apportent une petite touche mélodique et symphonique indéniable.
Un peu sceptique au départ, je m’imaginais déjà en train d’accuser la presse outre-rhin de pro-germanisme exacerbé. Au final, il n’en sera rien. On n’est certainement pas face à un chef d’œuvre ici, ni à une révolution musicale, mais ce « Lichtgestalten » est un bon album dans son genre. On déplorera simplement la qualité inégale des morceaux, certains touchant le fond, je pense particulièrement à la deuxième partie de l’album où le rythme baisse d’un ton. Hormis cela, pas de gros reproche. Appréciable.

http://www.vanitas.at - 265 visite(s)

Endlosschleife (extrait) - 199 téléchargements


Rédigé par : Belial | 14/20 | Nb de lectures : 7437




Auteur
Commentaire
sakrifiss
Invité
Posté le: 08/08/2004 à 06h05 - (9826)
J'ai leur precedent album et je vien de commander celui-ci. C'est un groupe qui merite vraiment une oreille indulgente car ce sont des vrais passionnes de musique qui font ce qu'ils aiment et arrivent a transmettre leur passion meme s'ils savent qu'ils ne revolutionneront pas la musique. Un peu comme Tvangeste quoi...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker