USURPRESS - Ordained (Doomentia) - 21/01/2015 @ 07h43
Si la scène suédoise continue d’être aussi active encore aujourd’hui, elle le doit tout autant à ses vétérans historiques qu’à sa nouvelle scène qui reprend avec plus ou moins de réussite le travail effectué en amont par les figures de proue du pays des Krisprolls.

USURPRESS est pile dans cette lignée car il pratique du gros death local bien gras et purulent, et s’y est adjoint des influences punk, sludge, crust et D-Beat. Le combo originaire d’Uppsala s’est formé en 2010 et malgré plusieurs Split, un EP et un premier opus sorti chez SelfMadeGod reste encore quasiment inconnu par chez nous (malgré un premier album chroniqué ici même par l'ami Youpimatin). Il faut dire aussi qu’aucun de ses membres n’a joué dans de grandes formations réputées, pourtant un nom peut faire tiquer l’auditeur c’est celui du bassiste Daniel Ekeroth (qui a certes joué dans INSISION et DELLAMORTE) connu principalement pour être l’auteur de la bible « Swedish Death Metal » sortie en 2012 aux éditions Camion Blanc.

En 39 minutes pour 12 titres (dont 3 instrumentaux), le quatuor a été droit à l’essentiel variant selon les morceaux du death n’roll, du punk et même du doom. Le tout avec un son crade et putride, une batterie très en reverb’ et un chant caverneux au possible. Dès qu’on écoute le titre d’ouverture « The Heart of the Last Kingdom » on voit tout de suite que lourdeur et vitesse seront très présents, chacun se partageant sa partie de manière équitable pour une très bonne entrée en matière. D’ailleurs l’équilibre se tient tout au long de l’écoute car l’homogénéité est de mise, si certaines compos sont basées uniquement sur la lenteur et l’écrasement (« Storming the Mausoleum » et « Ritual Warfare » - qui d’ailleurs se ressemblent énormément dans leurs riffs et leur construction globale - et aussi « Fan the Flames of Madness » avec ses quelques passages de chant clair), d’autres en revanche sont rapides, sans fioritures et totalement dans l’esprit joué à l’arrache (« Embracing the Vultures » où DISMEMBER et ENTOMBED ne sont pas loin, « Deny Salvation (Wolf-Like Dogs) » et son côté brouillon sympathique, ou bien encore l’ultra-court et efficace « The Eyeless Spectator » qui fait mouche). On a aussi droit sur « Insignia of Illumination » à un début très heavy et au riffing très inspiré par MORGOTH et ASPHYX, même si la suite est nettement plus suédoise et classique. On ajoute à cela différents instrumentaux : « The Undeification » qui mélange des influences flamenco, médiévales et quelques notes de piano, « As the Monolith Comes Alive » qui conclut les débats et qui fait penser à Ennio Morricone dans sa Trilogie du dollar, et enfin « Lóthlorien » qui est une reprise de Bo Hansson (tirée de l’album de l’album-concept sur le Seigneur des anneaux « Music Inspired by Lord of the Rings » sorti en 1970 - La Lothlórien étant une région boisée qui est justement décrite dans la saga de Tolkien) un des grands maîtres du rock progressif et instrumental, dont la version présente a été boostée par rapport à l’original mais tout en gardant une saveur un peu fantastique.

Sans être aussi addictif et inspiré que TORMENTED ou SORDID FLESH les scandinaves ont quand même sorti un disque intéressant, et qui comme son prédécesseur est équilibré (tous les titres se valent dans l'ensemble) et se laisse écouter sans problème malgré une linéarité certaine au niveau de ses idées, il en faudra cependant plus pour vraiment se démarquer de la masse grouillante et boueuse du death suédois même si on passe un moment sympathique à écouter l'album, à défaut de le sortir souvent de son boîtier.




Rédigé par : GabinEastwood | 14/20 | Nb de lectures : 9654




Auteur
Commentaire
grrr
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2015 à 10h25 - (115476)
Énorme album pour part, surement le plus abouti de leur discographie!
Par contre, je trouve justement qu'ils se démarquent de la nouvelle scène old-school par une approche plus personnel, au même titre que EXECRATION ou OBLITERATION.
Et puis se son! Ample, naturel, guitares et basse à peine saturés, grasses et bourdonnantes...







grrr
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2015 à 10h31 - (115477)
*Et puis ce son!*
:/



lfrog
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2015 à 15h43 - (115480)
"The Eyeless Spectator" et "Embracing The Vultures" sont à tomber !!!
Un album qui s'apprécie sur la durée... il lui faut en effet plusieurs écoutes pour l'apprécier à sa juste valeur.



TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2015 à 17h01 - (115482)
Je découvre USURPRESS avec cette galette, et bien ce que j'esgourde sur le bandcamp du groupe me plaît beaucoup...old school, certes, classique, oui, mais c'est foutrement bien branlé ! Et la prod' est juste énorme et organique, complètement à contre-courant des régurgitations baveuses de la majorité de ses petits camarades de jeu.
Paypal, ouvre moi ta porte, pour l'amour du death :)



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker