URNA - Mors Principivm Est (ATMF) - 09/01/2014 @ 07h59
Attention : groupe italien ! Mais groupe italien de qualité, ce qui arrive souvent lorsque les paramètres sont « pas de Mélodeath », « Black ou Doom », « galaxie ATMF ». D’ailleurs, URNA commence à être un groupe reconnu, néanmoins il n’a pour l’instant pas eu droit à une chronique sur VS. L’erreur est réparée surtout qu’avec Mors Principivm Est, le combo fête ses 10 ans de carrière, avec ce qui est son 3ème album (4ème si l’on compte l’autoproduit Justa Funebria (2004) comme un véritable album). URNA est à la base un duo, composé du vocaliste RM (LOCUS MORTIS, DEA MARICA) et de l’instrumentiste MZ (LOCUS MORTIS, ABSENTIA LUNAE, ARCANA COELESTIA), qui ont tous deux rejoint APHONIC THRENODY récemment. Les deux musiciens ont accueilli au sein d’URNA le bassiste Eon[0], membre de PROGENIE TERRESTRE PURA, pour continuer à faire évoluer leur style qui est le Funeral Doom.

Enfin « Funeral Doom » est légèrement restrictif pour désigner l’art musical d’URNA, surtout que le groupe a connu quelques changements au long de sa carrière. Sepulcrum (2006) était un album très noir, funéraire et sépulcral, plus Black que Doom/Death mais toujours atmosphérique et même ambiant. 3 ans après cette œuvre très sombre et négative, le groupe a connu un changement très radical pour Iter Ad Lucem (2009) : exit les ténèbres, place à la lumière et à un Funeral Doom plus mélodique évoquant SHAPE OF DESPAIR et SKEPTICISM. Un bel album mais hélas assez convenu surtout que Sepulcrum repoussait les limites du Black/Doom ténébreux. Les nappes de clavier et les trémolos font alors le sel du « nouveau » URNA qui quatre ans plus tard, va poursuivre son évolution avec Mors Principivm Est. Le fond reste inchangé (chant caverneux en latin et paroles occultes), la forme ne revient pas à celle de Sepulcrum et se situe dans la lignée de Iter Ad Lucem, mais cette nouvelle offrande va être quelque peu différente. Les italiens se sont calmés sur les trémolos mais n’oublient pas claviers et mélodies, pour un disque penchant désormais vers du VOID OF SILENCE, en plus « extrême » car sans chants clairs. Du Funeral Doom « italien » en quelque sorte. Mais si Iter Ad Lucem était dispensable, c’est avec Mors Principivm Est que URNA va réellement montrer ses qualités en termes de Funeral Doom « lumineux ».

Étonnamment, même si Eon[0] n’est que bassiste, URNA va se trouver une légère vibe PROGENIE TERRESTRE PURA, avec des mélodies et même une production similaire. Nous ne retrouverons pas pour autant l’ambiance cosmique dépouillée de U.M.A. mais Mors Principivm Est va néanmoins s’ouvrir avec une introduction très cosmique, digne des meilleures ambiances au clavier du genre Black Ambiant. "Omnis Infinita Mens Est Gremium Et Sepolcrum Universi" démarre donc de manière épique et jubilatoire, pour un fantastique morceau de Funeral Doom lumineux de 8 minutes. Les montées de claviers et de mélodies sont saisissantes, le chant déchiré est prenant, les cassures rythmiques et d’ambiances de ce morceau très varié sont parfaitement gérées (le passage débutant après 4’ est génial). URNA est donc inspiré et continue à le montrer avec "Ego Sum Templum Et Principium Omniae Rei", plage de 11 minutes plus aérée où l’on se laisse facilement emporter par les mélodies et les breaks atmosphériques. URNA excelle dans un Funeral Doom où les riffs appuyés et les vocaux death sont contrastés par une atmosphère épique bien dosée, qui ne part jamais dans l’overdose de leads et/ou de synthés. Après un "Intermezzo" de rigueur, URNA poursuit l’aventure de Mors Principivm Est avec un "Octo Sunt Grados Ad Càpere Fine Cycli Magni" plus classique (avec des chœurs grégoriens assez attendus…) mais qui s’avère être bien plus intéressant que ce que les italiens avaient fait pour Iter Ad Lucem. URNA n’hésite pourtant pas à proposer des mélodies plus torturées et des vocaux trafiqués, et va d’ailleurs repousser ses limites pour le mystique "137 = 73 + 64", lorgnant du côté d’un ESOTERIC, d’autant que Greg Chandler fait une apparition sur cet album (mais je ne peux dire où exactement). Enfin, Mors Principivm Est se clôture avec le fleuve "Fui Sum Ero", plus sombre voire apocalyptique mais toujours aussi prenant, avec une fin de morceau aux riffs plus BURZUMiens, comme un écho au début de Sepulcrum qui évoquait le "Gebrechlichkeit" de Varg sur Filosofem.

Si Sepulcrum était original, URNA est ensuite rentré dans le rang mais Iter Ad Lucem n’était finalement qu’un prémice à Mors Principivm Est qui est nettement plus abouti. S’il n’est pas le groupe de Funeral Doom mélodique le plus marquant de la Terre, URNA vient tout de même de nous pondre un très bel album. Si vous recherchez du Funeral Doom à la fois lumineux et extrême de par les vocaux Doom/Death et la production caverneuse (même si ici elle est plus claire que certaines formations du genre), les atmosphères épiques et occultes de Mors Principivm Est, délivrées au sein de morceaux forts qui ne souffrent d’aucune longueur quelconque, sauront vous convaincre. En attendant du neuf de la part de VOID OF SILENCE (même si le style n’est pas tout à fait pareil), voilà un groupe italien qui nous livre un excellent album, magnifique et prenant. Une belle surprise après un Iter Ad Lucem en demi-teinte, et même si URNA semble avoir abandonné l’extrême noirceur de Sepulcrum, il parvient désormais à se distinguer dans un Funeral Doom plus lumineux et Mors Principivm Est arrive même à se poser comme un des indispensables du genre pour cette année, doublant facilement la majorité des sorties de Solitude Productions…


Rédigé par : ZeSnake | 16/20 | Nb de lectures : 11413




Auteur
Commentaire
raziel
Membre enregistré
Posté le: 09/01/2014 à 08h38 - (110654)
Un très grand disque de funeral. L'année 2013 a été excellente pour ce style exigeant, une fois n'est pas coutume.



WhiteNoise
Membre enregistré
Posté le: 11/01/2014 à 01h12 - (110687)
Pas encore jeté une oreille sur celui-ci, mais pour cette formation j'avoue etre resté bloquée sur leur " Sepulcrum" qui est une merveilleuse pépite !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker