URGEHAL - Aeons in Sodom (Underground Activists/Season of Mist) - 21/04/2016 @ 07h52
Je ne vais pas te faire l’insulte de te présenter Urgehal, figure de proue parmi d’autres du BM version traditionnelle. Aeons in Sodom est leur nouvel album ; il est particulier. Le leader Trondr Nefas étant décédé en 2012, cet album est donc avant tout un hommage posthume. Un hommage dans lequel se bousculent les invités de prestige puisque le micro sera tenu par pas moins de dix chanteurs différents, de Nocturno Culto à Hoest en passant, pour les plus connus par Kvarforth ou Nattefrost. Le spoken words du dernier titre est même issu de Trondr lui-même, cet album réussissant même à faire parler les morts (et jouer aussi, puisque des parties de guitares issues de rehearsal sont reprises)…

Cette diversité peut faire craindre l’incohérence. Il n’en est rien. L’album, en dépit de cette palanquée de chanteurs, sonne comme un bloc parfaitement cohérent. La patte Urgehal est présente, sans surprise, au travers d’un BM classique, traditionnel, surtout axé sur les mid-tempo. Le groove est partout présent, appuyé par ce son rock très marqué, jusque dans les accélérations et les cassures très black n’ roll justement, voire punk, à la Darkthrone nouvelle formule ("The Iron Children", "The Sulphur Black Haze", "Norwegian Blood and Crysral Lakes"). Les soli heavy sont également de la partie (le pont à 3’25 sur "The Iron Children" ; celui à 1’50 sur "Blood of the Legion", endiablé), qui tranchent dans les aigus ce que le son apporte en gras. Le contraste est intéressant, bien pensé.

Le jeu de guitare rappelle le pur Urgehal, parfois heavy, souvent thrash et incisif ("Blood of the Legion", "Psychedelic Evil"), très porté sur un BM sans déformation. L’attaque est franche, brutale mais toujours groovy. La volonté d’insuffler une rythmique très rock n’ roll est patente ("Blood of the Legion" encore et surtout "The Sulphur Black Haze"), jusque dans les accélérations les plus violentes. La dynamique y gagne en rondeur, le son apportant encore une fois sa profondeur et sa chaleur spécifique.

La noirceur n’est cependant pas totalement écartée. "Lord of Horns", "The Daemon Incarnate" ou "Endetid" (la voix limite punk de Nattefrost sur ce dernier titre apporte une touche de folie sympa) par exemple ramènent le groupe dans le giron d’un BM plus cru, plus intense, moins rock. Plus classique aussi. Le riffing est toujours aussi incisif ; l’ambiance est toutefois plus sombre, plus rampante (comme sur le bel instrumental, "Woe").

Les deux derniers titres sont en réalité deux reprises, l’une de Sepultura ("Funeral Rites", issue de Morbid Visions), l’autre d’Autopsy ("Twisted Mass of Burnt Decay", issue de Mental Funeral). Assez fidèle aux originales, elles sont agréables bien que dispensables, comme souvent. Seul le son – plus moderne – les dope un poil, ce qui n’est pas toujours un mieux d’ailleurs (pour Autopsy, le son nécro convient mieux à mon sens).

Plus qu’un simple album hommage, Aeons in Sodom est donc bien un album à part entière dans la carrière d’Urgehal, ni meilleur, ni moins bon. Classique mais bien réalisé. Sans surprise mais agréable. Un produit qui satisfera sans difficulté les fans du groupe mais qui pourra aussi laisser sur sa faim les amateurs plus aventureux ou les fans de BM plus cru.




Rédigé par : Raziel | 14/20 | Nb de lectures : 6426




Auteur
Commentaire
speed demon ....
IP:90.105.88.223
Invité
Posté le: 21/04/2016 à 17h39 - (119887)
rien à rajouter.....excellent testament...

speed demon ....
IP:90.105.88.223
Invité
Posté le: 21/04/2016 à 17h46 - (119888)
a si ......le petit jeu qui chante sur les titres? j'me suis planté 3 fois......

Humungus
Membre enregistré
Posté le: 22/04/2016 à 06h05 - (119890)
Bonne galette ouais...
Un beau plateau de bien beaux noms de la scène pour un hommage au gaillard.
Effectivment, les reprises sont dispensables... Mais bon, on va pas non plus cracher dans la soupe à ce niveau là.
Pour ceux qui ne connaîtraient pas : Jeter une oreille attentive sur ANGST SKVADRON. Autre groupe du sieur Trondr. Un Black Metal spatial et totalement barré que je vénère.

Derketa
IP:31.157.32.241
Invité
Posté le: 27/04/2016 à 21h19 - (119927)
Grandiose !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker