UNREDEEMED - Amygdala (Buil2Kill) - 07/12/2015 @ 07h08
Z'ont pas l'air commode de prime abord, ces italiens...
Mines patibulaires, attitudes de gros méchants, titres évocateurs et un patronyme qui peut se traduire par "Damnés"...
Le groupe affiche fièrement son courroux et son mécontentement.
Mais dès que l'écoute de l'album débute, l'excitation, à peine stimulée, retombe d'un coup. Non que ça soit mauvais, mais UNREEDEMED n'exprime rien de fondamentalement vindicatif.

Fans de PANTERA et de DEVILDRIVER (dont Mike Spreitzer a d'ailleurs masterisé l'album), UNREEDEMED affiche sans complexe ses idées et propose un Metal basique, puissant, et vaguement violent.
C'est d'ailleurs le principal grief que je peux émettre : j'aurais pris mon pied si l'opus n'était pas seulement vaguement violent... Mais malheureusment, l'ensemble reste très pataud et rébarbatif.
Les influences américaines sautent aux oreilles, avec des brides de LAMB OF GOD ou d'EKTOMORF par moments.

UNREEDEMED privilégie l'énergie à l'originalité, ce qui, dans l'absolu, n'est pas pour me déplaire.
Son Power Metal recèle par moment de vagues influences Thrash et Néo, avec une dominante clairement portée sur le groove. Malheureusement, la redondance latente n'aide pas à prendre beaucoup de plaisir.

Les titres s'éternisent, sans que la moindre étincelle ou la moindre petite flamme ne vienne faire exploser tout ça. Et on reste frustré de cet écoute... Même son de cloche en ce qui concerne le chant : éraillé et teigneux, proche d'un chant HardCore, il apporte beaucoup de coloration à l'ensemble, mais là encore avec une linéarité pénalisante à la longue.

Certains choix musicaux se révèlent en outre assez mauvais, telle l'incursion de passages chantés ou de Break DeathCore. Sporadiques, mais ratés.
Seules les structures des morceaux, variées et intéressantes, apportent un peu d'intérêt. Mais 'Amygdala' demeure plombé par sa léthargie et son dynamisme en berne.
N'est pas MACHINE HEAD qui veut. Et même si "Bloodstones & Diamonds" a subit le feu des critiques, en écoutant " Amygdala ", on se dit que les ricains n'ont pas grand chose à craindre de la concurrence.
Dommage, car on sent que UNREEDEMED a de l'énergie à revendre... Encore faut-il savoir la structurer et l'enrichir.




Rédigé par : ..::Ju::.. | 06/20 | Nb de lectures : 7090




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 08/12/2015 à 22h37 - (118915)
les pochettes du label sont toujours aussi moches en tout cas...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker